Des contes divers juste entre nous !!!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-10%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
899 € 999 €
Voir le deal

 

 Le royaumme des dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Le royaumme des dieux Empty
MessageSujet: Le royaumme des dieux   Le royaumme des dieux Icon_minitimeVen 3 Sep - 19:38

Les Dieux ne sont que des êtres vils et bornés qui croient avoir tout les droits, toutes les lois et tous les pouvoirs ! Ils ignorent qu’ils ne sont que la simple image reflétée des humains à travers le miroir Divin et c’est pourquoi qu’ils osent ainsi se croire supérieur ! Si un humain ose les défier, il se retrouve alors en cendre et son âme sera alors damnée en enfer pour l’éternité ! Si par contre l’humain se soumet et louange les Dieux, alors la ils seront amener au paradis ou du moins, dans le monde parallèle de leurs Dieux pour ainsi y vivre l’éternité après la mort ! Mais tout cela n’est une mascarade pour permettre aux Dieux de cacher leurs peurs, leurs inquiétudes, leurs craintes et leurs angoisses de se voir un jour renverser de leurs trônes ! Mais pourquoi me demanderiez-vous ! Et bien, il y a de cela plusieurs millénaires, alors que le monde n’était pas aussi développer que maintenant… enfin développé, il ne faut pas croire que parce que les gnomes et les nains puissent avoir créé des machines que nous sommes dans un monde futuriste ! Le monde sera et restera a jamais un monde Fantaisie-Médiéval où la technologie à son existence mais qui beaucoup de ces machines vivent par la magie et certaine même possèderait une conscience ! Enfin… revenons à la peur des Dieux … donc comme je disais, voilà plusieurs millénaires, voir peut-être une décennie, un des plus puissant Dieu régnait sur les autres Dieux, son prénom était Aithéras, qui signifiait ‘’ L’Éther ‘’ ! Il était le seul Dieu contre qui aucun pouvoir des confrères ne fonctionnait car sa puissance voulait qu’il contrôle toute forme d’élément et d’énergie, ce qui le rendait SI puissant, le pouvoir de l’Éther ! Il était l’être suprême, celui en qui son pouvoir de Croyance était le plus fort et le plus puissant, ce qui faisait de ses frères et sœurs de simple dieu mineurs à ses côtés, car son pouvoir s’étendait au delà des horizons! Aithéras était le juge aussi, celui qui tranchait partialement lors des conflits terrestre de niveau Majeur et lors des conflits Divin ! Bref, il était celui qui Érigeait tout et qui Contrôlait tout ! Certain le considérait comme étant le père de tous, étant sa puissance, pour d’autre, il était tout simplement le Dieu Juste et Bon qui n’usait pas de ses pouvoirs à profits personnelles ! Il voulait un monde où ses frères et sœurs n’auraient aucun pouvoir sur les mortels, car il voulait que les humains puissent prendre leurs propres choix, leurs propres décisions et ainsi ne pas vivre selon ce que des êtres supérieur leurs auraient imposé ! Mais pourquoi un Dieu désirant voir les humains libre imposant tout de même à croire en lui ? Simplement parce qu’il ne demandait rien en échange, simplement de croire en lui tout simplement, mais il ignorait que beaucoup de ses frères et sœurs étaient contre cela, malgré qu’il avait quelques doutes sur leurs bonne foi, il n’était pas stupide, mais simplement qu’il avait espoir qu’ils comprennent son désire de paix et d’aucune chicane, mais les querelles fraternelles ne disparurent et le plus vieux n’arrivait point à calmer les querelles… mais un bon jour, alors que le jeune frère vint aider une de ses sœurs, il fut porter dans un étrange temple où il tomba dans un piège et une Méduse le pétrifia en le foudroyant de son regard ! Aithéras se sentit alors trahis et son cœur se brisa alors en deux, perdant ainsi la confiance qu’il aurait pour les gens, mais avant de disparaître, il fendit en sept morceau son épée Solitudo pour ainsi qu’il ne tombe jamais dans les mains de qui ce soit et ce fut alors à ce jour, le fin du règne du dieu Aithéras et ses frères et sœurs en profitèrent alors pour ainsi étendre leur pouvoir partout sur la Terre et ainsi soumettre l’humain à leur volonté et ce fut ce jour que les Paradis et les enfer apparurent dans nos mondes parallèles, amenant à la fois terreur et soumissions…

Mais en parlant de ce Aithéras,ce grand dieu si puissant, comment fût t’il né? Comment devint t-il si puissant? Pourquoi est-il si différent des autres dieux? Eh bien,cela nous ramène au début des temps.Ce sont les êtres vivants qui créer les dieu. Et chacun d’entre eux naissent dans ce qu’on appelle le Jardin des Dieux. Là ou l’existence même des dieux dépendent sur les humains. Si le créateurs de l’enfant de dieu, ne reussit pas a gagner des croyant,il disparaitra a jamais,le dieu mourra. Et Aithéras fût dans les premiers dieu a être crus,avec plusieurs frères et sœurs. Mais contrairement a eux…Aithéras était un dieu de la justice du bien et de l’ether. Le pilier du royaume des dieux. Si un jour il était a tomber, se serait le chaos dans le monde des humains et des dieux. Donc, il se devait de ne pas se laisser influencer par les autres dieux,qui a cette âge jouait ensemble et demandait sacrifices après sacrifices a leurs prophètes, ce qui les rendait plus fort, plus égoïste. Au contraire, Aithéras encourageait les humains à profiter de leurs vie et de ne faire ce que leurs instinct leurs disent et non les dieux. Aithéras ne gagna pas en puissance par les sacrifices et autre, non. Il devint le plus puissant des dieux par le nombre de ses croyants, de ceux qui le vénérait, par les prières… Alors que ses frères et ses sœurs cherchait a s’amuser a torturer les pauvres humains comme si ils n’étaient que de pauvres fourmis, Aithéras ne souhaitait que ses croyants soient heureux et vivent dans la justice de sa religion. Mais le fait de ne pas s’être méler a ses frères et sœurs eut de l’impacte aussi. Dans les autres religions et dans le royaumes des dieux, il était le détesté, certaines religions le traitaient de bourreaux, plutôt que de juge divin. Les dieux ne l’aimaient pas et jalousait sa puissance infinie, car il était le dieu de l’ether… Les pauvres dieux ne pouvaient rien faire directement contre lui! Vous avez probablement deviné pourquoi l’épée suprême d’Aithéras se nomme Solitudo, Abandon. Il est le seul dieu a n’avoir jamais vraiment interagie avec les autres dieu ou avoir de fortes histoires avec eux. Oui il apparaissait dans de nombreux compte accompagné d’autres dieux, mais dans chacun il n’y était qu’en tant que juge divin. Bien sûr, tout cela mena a sa perte. N’ayant que des ennemis et aucun allié ni aucune femme, étant l’un des seuls dieu vierge, il se fit faire un piège et reposait maintenant en tant qu’une magnifique statue. Les liens avec les prophètes coupés et ses croyants oppréssés par les autres dieux et religion, même si un jour on le libérait de son sort, il serait innofensif, aussi faible qu’un humain, incapable de revenir dans le royaume des dieux….Mais un jour…une femme divine vint le réveiller. Une magnifique ange détruit le sortilège,réveillant enfin l’ancien plus grand dieu qu’il aurait pût exister.

La statue se brisa donc, laissant un homme d’une beauté divine aux cheveux long et argenté, dans une tunique magnifique et sans aucune saleté ,Avec un regard argenté et dûr, qui imposait le respect et expliquait ses émotions vis-à-vis au piège lâche de ses frères et sœurs. Sa voix,qui pouvait être aussi dûr et effrayante dans les légendes les plus folle, pouvait être aussi celle la plus douces et mielleuse jamais entendu, tel une musique chaleureuse, caressant vos oreilles ce fût cette voix qui remercia son héroïne. Il approcha de la femme pour poser des doigts plus doux que le lin sur la joue de l’ange et lui dit :


-A qui dois-je m’adresser pour remercier celle qui m’ai sortie de ce fâcheux incident?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Le royaumme des dieux Empty
MessageSujet: Re: Le royaumme des dieux   Le royaumme des dieux Icon_minitimeDim 17 Oct - 16:09

Immunda… un nom étrange pour un ange si belle, si douce et si délicate, que même les anges n’arrivait pas à possédé cette grâce que même certaine déesses en étaient jalouse ! Pourquoi ? Et bien, la vérité sur la jeune femme est qu’elle n’était pas un ange pure et donc, d’une impureté écœurante qui son corps et son esprit dégageait cette odeur de cette race si détester, les elfes du temps. S’était cette race qui était une sous division des drows, de sombre elfe qui s’étaient établis dans les profondeurs des ruines d’une ancienne civilisation, une race si terrifiante que les Dieux avaient ensevelis sous la Terre pour ainsi s’en protégé de leur puissance qui saurait terrasser les Dieux eux-même, mais les Elfes étaient cette race préféré des Dieux car ils possédaient une affinité avec la magie comme les anges, les êtres pures, mias les Drows s’étaient attiser la colère des Dieux et la faveur des Démons et des Dieux infernaux. Mais certain, avare de la puissance, tombèrent vers le côté sombre de la sorcellerie et préférait obtenir bien plus de puissance, bien plus de pouvoir et ainsi obtenir une supériorité aux autres races qui vivait sur cette planète. Les Drows étaient une race renier, crainte et exclue du reste du monde, car de plus, très vite les femmes démontrèrent une plus grande affinité avec la magie noire et formulaient des pactes avec les démons que les mâles ne pouvaient accomplir, mais de plus, beaucoup de prêtresses eurent même des relations sexuelles avec des démons pour ainsi mettre aux mondes des créatures à la fois magnifiques et terrifiante, possédant des pouvoirs incroyables. Mais une petite partie de ces drows découvrirent, lors des recherches dans les catacombes, ce qui mena à beaucoup de perte vitale, sur des livres d’une écriture ancienne renfermant alors des pouvoirs qui était au-delà du Divin : La Chronomancie. Cet art, autrefois détruite par les Dieux, venait d’une société secrète de sorciers et de mages qui s’étaient exclus et qui avaient créé cette ville souterraine pour ainsi y enseigner des arts sombres et interdite à touts ceux qui désiraient ainsi toucher les arts les plus sombres et puissante. Ont y enseignait la nécromancie, la magie noire, la démonologie et bien sur, la chronomancie mais cette art n’était pas enseigner à tous, car elle était seulement destiner que pour certaines personnes aptes à cet art, un art bien plus compliquer à utiliser car il fallait posséder ce don. Mais beaucoup en abusèrent contre les Dieux, car même les Dieux ne pouvaient contrer ce pouvoir et donc, les Divins firent appelle à des entités bien plus puissante pour ainsi ensevelir ces catacombes, les Titans. Aujourd’hui, ces catacombes ne sont plus que de simples ruines laisser des Drows qui ont délaissé ces ruines pour ainsi quitter et déménager dans une nouvelle ville souterraine qu’ils ont construite d’eux-mêmes avec leurs pouvoirs. Revenons donc à notre histoire …

Ces drows, qui découvrir le secret de l’art du temps, décidèrent de s’exiler dans les montages parmi les nains pour ainsi user de leur pouvoir avec eux en échange d’une cachette pour ainsi empêcher les Dieux de les découvrir. En échange, les elfes du temps usaient de leurs pouvoir pour faire revenir à la vie les morts, guérir les blesser, empêcher une mine de s’effondrer en arrêtant le temps et bien d’autre encore, mais la création d’Immunda se fit le jour où un elfe du temps tomba sur une ange blesser par un démon et qu’il en tomba amoureux. Malgré les plaintes et les refus de l’ange, qui tenait à sa virginité et sa pureté, il la viola pour ainsi assouvir ses besoins sexuels. Violer, blesser et bafouer, l’ange retourna au paradis avec la honte. Ses semblables la renièrent pour son impureté et lors de la naissance de son enfant, on l’exécuta pour ainsi avoir mis au monde un être impur et répugnant, mais principalement car elle se refusait de donner le lieu des elfes du temps car malgré tout, l’ange avait étrangement ressentit une attirance pour cet homme et l’on lui arracha donc les ailes pour faire d’elle un ange déchu et elle alla rejoindre cet homme et ainsi pour disparaître de la circulation, laissant son enfant aux mains des autres. Les autres prirent en charge l’orpheline, espérant ainsi faire d’elle un être pure, la purifier et ainsi chasser tout pécher de son corps, mais très vite elle démontrait une forme de magie et une grande puissance qui les firent craindre la demi. Elle semblait avoir un certain contrôle sur le temps et l’espace temps. Si par exemple elle se blessait, ses blessures disparaissaient comme si le temps était remonté. Une fois, des anges de son âge décidèrent de lui raser la tête pour ainsi la désigner comme étant une impureté contrairement à eux et en quelques secondes, ses cheveux repoussèrent et pire encore, les cheveux des autres disparurent comme si ils avaient retourné dans la tête en pousser à l’envers. Et donc très vite, la jeune femme devint un être seule et abandonnée des autres, mais elle ne s’emblait pas s’en préoccuper, au contraire. La paix et la tranquillité d’esprit lui permirent de comprendre que l’image des Dieux parfait et du paradis était en fait qu’un masque, un visage que les Dieux créèrent pour ainsi avoir le plus de croyants possible a leurs chevet car seul l’amour et les prières donnaient du pouvoir aux Dieux de l’Olympe. Alors que pour les Dieux Infernaux, seul la peur, la jalousie, la guerre, famine et le désespoir amenait leur pouvoir et pour d’autre, s’était la mort et les sacrifices. Immunda, signifiant ‘’Impureté ‘’, était un nom que la jeune femme portait fièrement car elle savait que tout cela n’était qu’une farce et se refusait de partager un lien aussi fort avec les autres qui n’étaient que de pauvres pions que les Dieux manipulaient sans gêne. Mais comment une femme si détester à qui nous interdisions l’accès a la grande bibliothèque et bien d’autre endroit, pouvait-elle être ainsi au courant de la sorte de tout ce qui se passait autour d’elle sans même que les autres anges puissent ainsi le savoir que le Paradis cachait des choses à la vue des gens tout comme l’Enfer, mais cela, les gens le savaient que nous ne pouvions pas vraiment faire confiance à l’Enfer. Mais qu’en était-il réellement du Paradis et de ses Dieux qui l’habitaient ?

Immunda s’infiltrait souvent la nuit, du moins, lorsque le ciel était assombri et couvert de magnifique étoile, de lune, planète et de nébuleuse, dans la grande bibliothèque pour ainsi y lire des ouvrages que l’on cachait aux gens. Vous comprendrez qu’elle se rendait toujours dans le coin interdit de la bibliothèque pour ainsi y lire des ouvrages bien plus intéressant et s’était même dans cet endroit qu’elle y découvrit l’origine de son pouvoir sur le temps. Pour s’infiltrer sans être vue, elle arrêtait toujours le temps pour ainsi passer sous le regard des gardes et très vite elle comprit qu’elle pourrait en développer bien plus, mais elle devrait retrouver des ruines qui renfermeraient ces secrets. La jeune femme apprit aussi que chaque ange possédait des pouvoirs intérieurs différents aux autres, mais qu’en était-il de la jeune femme qui était simplement à demi ? Elle en ignorait en fait la puissance de ses pouvoirs, mais elle développa un étrange pouvoir cosmique où elle générait d’étrange nuage, des nébuleuses dans ce cas, qui pouvait jouer sur l’émotion des gens, aveugler ou bien invoquer d’étrange nuage météorologique invoquant une météo assez étrange. Il y avait cette étrange pluie qui guérissait les blessures des gens, ou bien cette grêle qui en fait était des pierres précieuses de toutes sortes qu’elle invoquait à son désire. Il y avait aussi ce nuage rouge et dangereux qui brûlait les gens sur place par radiation. Et à travers la technologie qui venait des nains, alimenter par la magie, la jeune femme pouvait invoquer aussi un champ cosmique qui désactivait toute forme de technologie. Bref, la jeune femme possédait un étroit pouvoir avec le temps et l’espace ! Mais revenait au fais… un soir, alors que la jeune femme lisait divers informations des Dieux qui parlaient d’une rébellion et d’une monter au pouvoir, elle tomba dans une étrange salle qu’elle découvrit en enfonçant un livre qui ouvrit un passage secret. Curieuse, l’ange y pénétra pour se diriger dans une salle où elle y vit un magnifique tableau d’un homme tout aussi sublime que tout les Dieux réunis. Un livre scintillant en cristal attira son attention et s’approcha de celui-ci et posa alors sa main dessus et le livre s’ouvrit dans un vent violant et l’image holographique de ce même homme sur le tableau apparut. Il semblait si grand et si puissant, mais la suite devint alors dramatique et triste. Cet homme semblait veiller sur les mortels lorsqu’il sembla recevoir un message de détresse et il s’y rendit, mais le pauvre se fit alors piégé par une gorgone, ces descendants de la Dite Méduse. Il devint alors une statue pétrifié par la trahison et la corruption de l’avidité de pouvoir des Dieux. La jeune femme en était certaine désormais, les Dieux étaient corrompu par le pouvoir, tout aussi que les Dieux des enfers, car eux, ne se voilaient pas le visage. La jeune femme était tombé amoureuse de cet homme, ignorant comment et pourquoi, mais quelque chose en elle lui disait qu’elle devait le libéré et qu’il espérait sa visite et sa venu. Prenant son envole, elle quitta la bibliothèque, ayant mémorisé les lieux qu’elle devait se rendre et se dirigea ainsi vers le portail qui permettait aux anges de se rendre sur Terre. Sur terre, elle vola vers cet endroit qui n’était plus que ruine et catacombe. Et fouillant ces dites ruines, elle se rendit vers la tombe d’Aithéras, détruisant ainsi la gorgone qui veillait sur la statue sous les ordres des Dieux. La jeune femme fut enfin devant la magnifique statue du Dieu en question et s’approcha avant de finalement se mettre à genou devant lui et pria pour lui avant de faire appelle à ses pouvoirs sur le temps et ainsi en remonter le court du temps. Jamais elle ne pourrait redonner les pouvoirs à ce Dieu, il aurait la puissance d’un humain normal, mais du moins, il pourrait avoir un minimum de pouvoir avec elle qui croyait en lui désormais. Enfin libre, le Dieu éblouissait sous sa grandeur avant de perdre toute lumière, toute étincelle de sa puissance, n’étant plus qu’un semblant de Dieu. La jeune femme avait usé d’une quantité énorme de pouvoir et lorsqu’il posa sa main sur son visage, elle sentit un incroyable frisson parcourir son corps et elle eu le temps de dire ces quelques mots avant de s’évanouir, du sang coulant de son nez.


- Immunda…

Et elle perdit connaissance…


Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
 
Le royaumme des dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mille et un conte :: Nos RP !!! :: Les contes !!!-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser