Des contes divers juste entre nous !!!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeLun 5 Juil - 1:20

Spoiler:
 

Que disons-nous du temps ancien ? Que disions-nous pour expliquer un miracle ? Que disons-nous pour expliquer le fait qu’une femme puisse être plus intelligente qu’un homme ? Nous relevions toujours tout aux Dieux et à la sorcellerie ! Mais le monde n’est pas comme ce que les humains croient, ou du moins, l’on put croire. Il existe sur cette terre des écrits qui raconte de fabuleuses histoires sur de puissante sorcière, de puissant druide pouvant prendre le contrôle de la nature qui s’étant sur un continent quelconque, des prêtres accomplis qui pouvaient réaliser les miracles qui aujourd’hui nous expliquons par la science, mais si je vous disais qu’en réalité, la science n’est qu’une idée préconçu pour refuser de croit la vérité ? Et si je vous disais que tout cela n’est que les croyances qu’un puissant alchimiste vous à insuffler pour ainsi masqué la sorcellerie pour qu’elle ne disparaisse jamais ? Vous me traiteriez alors de fou ! La magie est une puissance qui nous alimente tous, nous êtres vivants. Cette force occulte existe par le biais de puissant sorcier, druide, prêtre, chaman et bien d’autre utilisateur de cette sorcellerie. Certain même mêlèrent la magie aux combats, voyez Arès, le Dieu de la Guerre ou bien Héraclès et sa puissante force physique ! Vous croyez qu’ils ont leurs forces incroyables parce que c’étaient un Dieu ? Que Dieu, cette homme que les chrétiens ont créé, ou encore Shiva, cette déesse de la destruction sont de simple être Divin ? Ne me faite pas rire… Ils sont tous sauvent des Dieux. En fait… ils ont obtenu de si grand pouvoir qu’ils se sont élever à une conscience supérieur, mais non Divin. Ils sont devenu des Immortels ayant d’incroyable pouvoir qui leur permettait d’augmenter leurs intelligence, leurs forces physique ou bien leurs agilité, ou bien un peu de tout cela, tout dépendant de ce qu’ils désiraient. Ce qu’ils sont devenus ? Très peu le savent. Certains disent qu’ils n’en restent plus beaucoup, d’autre raconte qu’ils auraient tous disparu un après les autres comme cela, sans même que les gens puissent s’en apercevoir. Pour d’autre, l’on dit qu’ils vivent parmi nous ! Qui sait, j’en suis peut-être un… Je suis Jean-Benoit Delatour et je serai vôtre professeur d’histoire pour cette année de vôtre première année d’université…

Tous ce qui existaient sur les soit disant Dieux à presque disparu ! Il ne reste que de vaste écrits que certains tombeaux possède ou qui sont retrouver dans des ruines. L’on aurait aussi retrouvé des artefacts, des objets dite magique, qui le sont réellement sois-dit en passant, mais que les pauvres mortels n’arrivent à leurs faire prendre leur formes véritable ! Et qu’en est-il du restes des dites Dieux qui vivent encore ? Ils foulent le sol en compagnie des mortels ou bien, s’entretienne dans les panthéons pour ainsi trouver une solution a la pandémie qui les attaquent… mais laisser moi vous raconté l’histoire d’une de ces femmes qui n’a de désire que pour la destruction pour la reformation…

Il y a de cela quelques siècles avant Jésus Christ, en – 5200 ! Ce fut la naissance de Perséphone, fille de Déméter, une puissante druidesse qui faisait vivre les champs des paysans ! Mais qui était donc le père ? Pour beaucoup, s’était Zeus, son oncle… Ha oui, ici, les histoires de Dieux couchant avec frères et sœurs est véridique. Sur la Grèce, la pédophilie, la zoophilie, l’homosexualité et l’inceste était des choses TRÈS naturelles. Enfin, revenons à notre sujet important… Le père de Perséphone fut dit étant Zeus, mais s’était tout autre. C’était pour cacher le viole de Déméter par une créature plus vile, plus cruelle et plus sombre que la pauvre Déméter. Elle fut en fait violer par un puissant sorcier qui venait d’une autre Terre, qui aujourd’hui est connu sous le nom d’Amérique. Certain disent que son prénom aurait été Salem, pour d’autre, Lucifer. Mais le viole ne devait point s’ébruiter et la druidesse éleva sa fille dans l’amour d’une mère, malgré l’image que Perséphone rejetait aux yeux de sa mère. Pour Déméter, cet enfant était en fait le destin qui lui avait donné, malgré un pouvoir qui était à la fois rassurant et terrifiant qui émanait de cette petite. Le jour, elle était étincelante tel le soleil, alors que la nuit, elle était aussi brillante que la Lune. Et lorsqu’elle manifesta ses pouvoirs, elle était toute aussi puissante le jour que la nuit, mais par certaine occasion. Comme le jour, lorsque le soleil était à son Zénith, ses pouvoirs pouvaient devenir hors normes, alors que la nuit, pendant trois jours par mois, lorsque la lune était pleine, ses pouvoirs devenaient puissants. D’une beauté incroyable, son oncle Hadès en fut foudroyer et en voulu comme épouse et bien vite il mit son stratagème que toute histoire raconte. Il fit pousser un champ de fleur, des narcisses, elle en cueillit une et Hadès apparu dans sa gloire et sa grandeur. Mais ce que l’histoire ne dit pas, s’était qu’en réalité, Perséphone fut sexuellement attirer par cet homme qui de son physique qui défiait parfaitement Apollon et se laissa emporter en enfer avec lui. Mais très vite, elle constata son erreur en se rendant compte dans quel monde elle avait accepté d’aller, mais Hadès se refusait de la laisser partir en raison de son immense jalousie et possessivité et malgré les arrangement que Zeus, celui qui devint le chef des Immortels, organisa entre sa mère et Hadès, la pauvre qui désirait tant revoir sa fille et qui se refusait de faire vivre les champs et jardins, Perséphone en avait marre de cet homme a qui elle fut lier par ce stupide fruit, la grenade. Et les années passèrent pendant que la prêtresse de la lumière et de l’ombre vivait au fin fond des enfers où elle devait revenir parfois sur terre comme en tant qu’émissaire accompagné d’un chien à trois têtes.

C’est un soir, alors qu’elle venait pour récupérer la vie d’un célèbre voleur, qu’elle eu une parfaite idée. Cet homme était magnifique, beau, grand et fort et quelque chose en lui saurait l’amener aux rangs des Dieux. Il était la clé de sa libération. Sa seule façon de pouvoir se libéré de l’emprise du fruit qui la condamnait à être enfermer était le baiser d’un homme amoureux d’elle et donc, c’est dans une grande quête ardu, dangereuse et de subtilité que la prisonnière amena cet homme à l’aimer. Mais comment elle put le faire ? Alors qu’elle était venue pour le récupérer de main propre sous la demande d’Hadès, elle fit croire à cet homme qu’elle était venue pour le chercher, mais qu’elle ne pouvait le rendre à son époux en raison d’un amour qu’elle lui porterait, du moins, c’est ce qu’elle lui fit croire. Et les semaines passèrent et passèrent jusqu’au jour où ce voleur embrassa sa toute nouvelle maitresse en lui déclarant son amour pour cette merveille… son emprisonnement se défit, mais une autre chose vint prendre au jeu la jeune femme : elle tomba amoureuse de ce voleur, qui pourtant ne devait que la libéré du seigneur de l’enfer pour ensuite s’enfuir et rejoindre sa mère. Et très vite, ils devinrent un couple parfaitement heureux…

Mais je vous vois me demander ‘’ Comment à telle put arriver à vouloir tout détruire pour reconstruire à son image ? ‘’ La réponse est simple : Le pouvoir, les visions et le désire partager de devenir de grand maitre ! Ainsi, c’est dans une quête pour récupérer un légendaire sablier ayant le pouvoir de contrôler les astres que notre couple se lança. Les pouvoirs de Perséphone étaient à la fois puissant lorsque le soleil était à son Zénith ou que la lune était Pleine et donc, ce sablier saurait permettre à la sorcière-prêtresse de contrôler le soleil et la lune pour ainsi profiter le plus longtemps possible du pouvoir qu’ils lui donnaient. Et pourquoi aurait-elle besoin de lui ? En raison de cette barrière qui l’empêchait de s’y introduire et donc, elle y envoya son voleur adoré, double erreur… la mort ne faisait que l’attendre, n’étant pas assez puissant et protéger pour lui permettre de revenir avec le sablier. Des anges déposèrent le corps de son défunt amant à ses pieds et c’est dans un torrent de l’arme qu’elle en détruisit la parcelle de ces crétins qui avait détruit son amant. Usant de sa magie, elle souleva le corps de celui-ci et l’amena en Russie, sa région d’origine et enferma son cadavre dans un sarcophage. Mais avant, elle y tatoua sur son bras un demi-soleil parcouru de flamme, et sur le bras de son défunt amant, une demi-lune parcouru de flamme, qui ensemble donnait forme à une lune-soleil magnifique…

Les années, les siècles et les décennies passèrent et passèrent sans même que cette prêtresse puisse retrouver son amour perdu, vivant à travers les siècles et voyant ainsi l’évolution de l’homme et de la technologie, elle arriva dans notre présent, en 2010, en France, à Paris. L’odeur de l’âme de son amant l’amena alors dans une université où elle s’y inscrit en tant que collégienne qui entrait en première année d’histoire, à la recherche de son amant. Mais très vite, elle créa de nombreuses jalouse en raison de sa beauté qui s’approchait du divin… et la recherche commençait maintenant…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeLun 5 Juil - 4:33

Spoiler:
 

i]Un objet a voler? Un objet désiré? Un homme assassiner? Ioann faisait tout. Les contrats d'assassinat, de vol..bref, pratiquement un homme a tout faire. Non seulement cela, il était le voleur,l'assassin,peu importe les titres qu'on lui donnait,mais ses mouvements étaient aussi rapide que l'éclair,sa vue aussi bonne que celle des aigles et sans même avoir une grosse tonne de muscle pour ralentir ses mouvements si agile que même les chats en seraient jaloux, il possédait une force au-delà du commun.Bien sûr,il ne pouvait pas soulever des rochers gigantesque,mais il avait la force de deux hommes bien bâtis. C'était de famille,de lignée. Il était célèbre, il devait toujours utiliser sa ruse pour entrer et sortir des villes, une vie qui plaisait parfaitement a notre voleur. Il faisait ce qu'il voulait et décider qui vivait et qui mourrait. Mais évidemment...Il était un humain. Une maladie étrange, dont les docteurs ne comprenait rien et finissait par rendre notre voleur encore plus malade avec leurs sois-disant médicaments, Ioann était a son lit de mort. Ayant mener une vie solitaire, personne ne fût a ses cotés,homme libre a-t'il vécu, homme libre mourra-t'il. La dernière image qu'il eut fût celle d'une magnifique jeune femme qui venait d'entrer dans la pièce. Probablement un rêve...

Le voleur se réveilla quelques jours plus tard après que son corps,étrangement,n'ai pas voulu mourir,avait finit par combattre la maladie.Une femme d'une beauté inconcevable était là et lui avait expliquer alors qu'elle était l'émissaire d'hadès et qu'elle était supposé venir le chercher pour donner son âme a son époux, mais quelque chose l'en empèchait...Cette déesse l'aimait supposément. Mais le voleur, n'était pas connu pour sa stupidité,mais pour sa ruse et son agilité. Si il disait a cette femme qu'il ne voulait pas d'elle,elle l'amenerait en enfer, mais si il disait qu'il l'aimait, elle allait probablement le tuer tout de même pour ses fins personnels,aussi intelligente que soit cette belle femme, ses yeux démontraient ses intentions. Donc que devait faire le voleur pour se sortir de ce mauvais pas? Il eut une idée. Faire tomber en amour la déesse pour de vrai. Donc le voleur dit a la femme qu'il acceptait son amour,mais lui-même ne croyait pas aux coups de foudres malheureusement pour Perséphone,il lui faudra du temps pour s'assurer que c'était possible un amour entre eux deux. Et ainsi débuta leurs rencontres d'où le début,le voleur l'avait remarqué, était tout de même forcé de la déesse. Plus le temps passa ou le voleur invita la déesse a se joindre a lui a faire des assassinats(il lui avait dit que si elle aimait un voleur, elle devait aimer ses actes et ce ne fût vraiment pas un problème la). Plusieurs semaines passèrent le couple devint plus près, ou le voleur commençait a perdre de l'avance sur Perséphone,dut moins,ce qu'il pensait et tombait véritablement en amour avec elle. Sa beauté l'étourdissait et il aimait chaque parcelle de sa façon de pensée,de son caractère...Bref un jour il n'en peut plus et embrassa la belle et lui déclara son amour. Ce fût aussi le soir ou il appris le plan de sa bien-aimée et ou il expliqua le sien,ayant eut des doutes sur ses intentions aux débuts. Si les gens ne croyait pas en un amour qui durait pour toujours, ils n'ont jamais Ioann et Perséphone. Ils ne se quittaient jamais et si ils avaient des querelles, ce n'étaient que pour en finir dans le lit et celui qui aurait exécuter la meilleur performances aura eu raison,que ce soit la bonne réponse ou la mauvaise. Peu leur importait.

Mais bien sûr,un soir, Perséphone lui avoua qu'elle voulait partager sa puissance avec lui. Elle pensait qu'ils méritaient une meilleure vie que la simple vie qu'ils menaient sur terre,alors que la femme avait de si grand pouvoir. Elle voulait,pour elle et lui, qu'ils aient leurs places qui leurs étaient désignés depuis leurs naissance et elle lui parla du Sablier. Ainsi débutèrent leurs quêtes. Elle n'avait qu'a lui montrer le temple et il irait. Le voleur partit donc a la chasse,sans se douter que ce serait la dernière fois qu'il verrait sa moitié. Des anges protégeaient l'artefact. Lorsqu'il le toucha,après s'être assurer qu'aucun piège ne se déclencherait,il avait toucher la relique de ses mains. Avant de se faire transpercer par 4 lances divine d'ange qui venait d'apparaitre de nul part,sans cris égards.Le voleur fut tué sur le coup,la main sur encore sur le sablier.Ce qui arriva a son cadavre ensuite, ce n'était plus son problème.

Mais bien sûr,l'âme si rare d'Ioann n'avait pas dit son dernier mot. L'amour de la femme et de l'homme était si puissante,qu'elle resterait cacher au fond de chaque corps dans lequel l'âme se réincarnerait.Si Perséphone persévérait...elle le trouverait tôt ou tard.L'âme d'Ioann était rare..unique,puissante...Tôt ou tard elle la sentira.

Nous sommes maintenant en 2010. L'âme d'Ioann est toujours intacte,mais l'amour d'une déesse vielle de 7000 et des poussières,est-elle intacte? Probablement pas... Si en 4000 ans Perséphone ne l'avait pas trouvés, elle avait surement abandonné de toute façon. Notre nouvel Incarné possède le même nom que son ancêtre-non généalogique: Ioann,même origine et les ressemblances physiques étaient frappante. Mais bon,qui se souviendrait du célèbre voleur? Plus personne maintenant. Maintenant a l'université et âgés de 25 ans, il est un des sportifs les plus doués de la bâtisse. Il était une armée a lui seul au soccer,digne des professionnel, pouvait retenir facilement ses copains de footballs complètement baraqué a lui seul...Bref,il excellait a toutes les disciplines mieux que quiconque! Et il ne s'entrainait qu'a peine, il ne le faisait que pour se divertir et profiter de la popularité géante que sa lui rapportait. Non seulement il avait une magnifique copine,une belle petite brunettes qui,jalouse excessive, éloignait toujours les groupes de filles qui jasait ou collait de très près notre homme lorsqu'il sortait des vestiaire ou d'une classe. Peut être que pour Sophia, Ioann était l'homme de sa vie et ferait tout pour ne pas le perdre,mais pour Ioann,c'était surtout pour le sexe et le fait d'avoir une copine pour ne pas trop s'ennuyer. Quelque chose manquait,quelque chose avait toujours manquer a toutes les femmes qu'il avait cotoyé, il ferait probablement par trouver un jour...

C'est donc qu'un bon matins, en plein cour d'histoire,ou Sophia bien sûr s'assoyait a coté de lui dans ses grands bancs après un baiser langoureux échangé, un de ses copains l'interrompis pour lui dire de regarder la nouvelles de la classes a quel point elle était canon. Ioann tourna la tête vers la femme en question et celle-ci tourna la tête pour lui faire un de ces merveilleux sourire.Elle était vraiment canon, c'était une chose....Leurs échanges de regards furent interrompis par Sophia qui,pour une fois n'avait pas remarqué que son homme regardait une autre femme, vint lui chercher un baiser en se collant sur lui. Son ami semblait avoir des vues sur elle...aussi bien la lui laissé, il fallait s'entrainer entre amis qu'il disait...Disons qu'Ioann voulait plus éviter une autre prise de bec a lui donner d'horrible maux de tête avec Sophia...Il n'en avait pas besoin,surtout avec la tonnes de devoirs qu'ils recevaient,non il n'avait pas besoin.[/i]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeLun 5 Juil - 5:13

Perséphone débutait aujourd’hui et donc, elle devait se faire belle pour ainsi reconquérir son doux amant ! Son odeur était forte et à porter de main, mais elle ne pouvait pas surgir devant la porte de sa maison et lui dire ‘’ Hey ! Je suis Perséphone et je suis vieille de plus 7000 ans ! Toi et moi avons vécu une histoire d’amour voila bien des siècles… sa te dit un cinéma ? ‘’ Non, s’était surtout la meilleure façon de faire en sorte que cet homme ne veuille plus d’elle et si une seule chose saurait la détruire, la tuer, se serait cela, que son doux amant ne veuille plus jamais d’elle et cela, pour l’éternité. Bon, il fallait être positive et se préparer mentalement autant que physiquement. Elle devrait jouer les nunuches de petite collégienne pour ainsi s’approcher de son jeune homme et qui sait, elle s’engagerait peut-être dans les meneuses de claques pour ainsi avoir un autre argument qui ferait en sorte que cet homme vient vers elle ! S’était connu, tout les hommes adoraient les pompons girls : mini-jupe, décolleter et danse sexy, rien de mieux que de faire bander un mec comme un animal en rut. Que devrait-elle porter pour sa rentrée ? Ha j’oubliais, Perséphone possédait un des plus beaux appartements dans tout Paris. Avec ses pouvoirs et la richesse que son ex époux lui laissait, question d’essayer de ravoir sa femme, la ‘’ déesse ‘’ profitait donc de la naïveté et de son amour maladif du roi des enfers. Bon elle prit alors une magnifique robe d’été blanche qui moulait parfaitement sur son corps et elle se vêtit aussi d’un corset, question de remonté sa paire de seins et ainsi avoir un autre atout dans la manche. Il ne fallait mettre rien au hasard ! Elle savait que son âme sœur adorait sa poitrine généreuse, ses jambes parfaite ainsi que son visage qu’elle maquillait toujours pour faire ressortir ses yeux et elle mit ses cheveux lousse, lui qui adorait caresser sa chevelure et ainsi la sentir, une douceur plus doux que la soie elle-même. Une petite culotte, un string blanc évidemment. Elle se mit du mascara, de l’ombre à paupière d’une couleur verdâtre pour ainsi faire ressortir son maquillage qui était en contraste avec sa chevelure de feu. Elle prit de magnifique sandale à talon haut de couleur blanc, prit sa bourse de marque Guess, remarquer qu’en faite, elle ne portait que des vêtements de marque. Une déesse se doit de porter le summum qui lui était possible. Même le maquillage ne venait pas du bon marché : Chanel, Lise Wattier et Covergirls, des marques spécial pour les jeunes filles riches. Une fois prêtes, elle prit ses livres d’école qu’on lui avait dit d’acheter et elle quitta sa demeure, en se regardant bien dans le miroir et sourit. L’autre femme juste en face d’elle, qui était son propre reflet, lui fit un clin d’œil et lui souhaita bonne chance avant de se figer pour reprendre les mouvements de la déesse et Perséphone était prête et quitta les lieux.

Et comme bagnole ? Elle avait une magnifique mustang GT 2010 de couleur noire, un vrai petit bijoux. La jeune sorcière avait un penchant pour les mustangs, ainsi que pour les Lamborghini. Son char était par contre alimenter par la magie elle-même, autant que par le gaz ou bien par la batterie. Il fallait tout de même une voiture des Dieux pour une Immortelle. Et voila en route pour l’école et qu’elle entré elle ne fit pas aux yeux des gens qui la regardèrent arriver et chuchotèrent à son compte. Les hommes semblaient hypnotisés par sa beauté et les filles, jalouse. Comme les choses ne cessent de se répéter. Et oui, que voulez vous. La nature la ainsi fait, elle n’y pouvait rien si la nature fut si généreuse avec elle, malgré l’origine de son existence. Ca mère, qui était morte depuis quelques siècles, aurait été découragé par les actions de sa fille et de son mode de vie, mais cela n’était plus un problème désormais, quoi que cette pauvre femme qui en a vu de tout les couleurs et méritait son respect. Perséphone adorait vraiment sa mère et l’admirait pour toutes les épreuves qu’elle avait passées dans toute son existence. Maintenant elle reposait enfin en paix, une paix tout à fait mérité. Bon, elle entra dans l’université et se dirigea vers son cours, elle était tout de même en retard, quelque chose qu’elle détestait le plus au monde. Du moins, le professeur semblait conciliant avec le retard de la nouvelle, qui, dans son dossiers, était inscrit qu’elle venait d’emménager a Paris, qu’elle arrivait de la Grèce. Elle s’approcha alors de cette odeur qui lui était purement familière, de celle d’Ioann mais elle prit place à côté de son ami en lui demandant alors :


- Es-ce que cette place est prise ? … je suis Perséphone… je viens d’emménager ici… et toi ? Tu t’appelle comment ?

Voyant que son cher Ioann était préoccupé par l’autre pouf qui n’enlevait pas ses sales pattes dessus lui… il était identique à son amant, en tout point : même yeux, même menton, même cheveux ! Il ne manquait plus que son pénis incroyable et le compte y était. Mais, en jugeant très vite la situation, il allait lui être difficile d’avoir accès à son amant et elle devrait donc se servir de cet humain pour approcher l’autre. Par chance, cet idiot n’était pas si mal ! Si elle n’avait pas été follement amoureuse de l’âme-sœur, peut-être aurait-il eu une chance. Du moins, elle devait jouer le jeu et c’est pourquoi qu’elle lui souriait, ainsi qu’a Ioann.
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeLun 5 Juil - 6:11

Ioann bailla et regardait par la fenêtre tandis qu'il laissa sa copine prendre les notes de cours a sa place.Tout en faisant faisant passer son crayon d'une main entre ses doigts,le faisant passer entre ses jointures.Son ami,Joseph lui écrasa le pied sous la table comme pour dire ''regarde par-ici!'' Ioann tourna la tête et remarqua la nouvelle de toute a l'heure qui discutait avec son ami. Il appuya sa tête contre sa main,l'autre bras autour des épaules de sophia, la manche de la chemise blanche du jeune homme tomba un peu laissant voir une partie de ce qui semblait être une tâche de naissance en forme de lune avec en le regardant un peu plus des flammes. Comme un vrai tatouage....Bref, il écouta la conversation et son ami déblatérer des conneries a voix basse pour pas que le prof les entendent:

-Bien sûr,je veux dire Bien sûr que non,cette place est libre,assied toi voyons! Sa me fait plaisir qu'une nouvelle aussi jolie que toi s'assoit ici ah ah! Je suis Joseph...D'ailleurs tu as un très jolie nom...Perséphone,c'est vraiment beau comme nom! C'est un nom grec n'est-ce pas?


Ioann ricanna et donna un petit coup de poing sur l'épaule de Joseph et dit avec un morceau d'accent russe,mais on pouvait voir que Ioann parlait le francais parfaitement, pendant que le professeur regardait l'autre partie de la classe toujours en train d'expliquer sa matière :

-Dah que c'est un nom grec,non mais on est en plein cours d'histoire et Perséphone est le nom de ''La fille des enfers'' une déesse grec,tu sais, si je me souviens bien elle est mariée a Hadès ou quelque chose du genre...

Il se pencha sur le bureau pour que Joseph ne le cache pas et il salue la nouvelle en disant:

-Eh bien Miss. La Déesse bienvenue a l'université St-Polyte. Perséphone, C'est ton vrai nom pour de vrai? ahah!


Sophia donna une petite claque en arrière de la tête de son amoureux et s'appuya sur le dos D'Ioann pour voir la nouvelle a son tour:


-Salut, moi c'est Sophia...fait pas attention a Joseph,c'est un vrai coureur de jupons....

Joseph fit des gros yeux a Sophia qui eut un petit rire avant de continuer:


-Je te taquine Jo....Alors Perséphone si tu veux tu peux venir manger avec nous ce midi...Je sais que moi-même j'ai trouver les premiers jours a l'université,quand on connait personne assez ennuyant. Viens te joindre a nous je t'en prie!


Joseph se retourna vers Perséphone et lui dit avec un sourire en coin:


-Bonne idée Sophia! Et après le diner,si tu veux,je peux te montrer l'ensemble de l'école,pour que tu puisse trouver rapidement tes cours et tout et tout...


Quand au coté de Ioann et Sophia elle passa une main sous la chemise de son homme pour aller lui caresser le ventre et lui chuchota quelque chose a l'oreille avec un petit sourire coquin et Ioann qui eut un léger sourire, répondit avec un court baiser sur ses lèvres pour qu'ensuite Sophia retourne a son cahier de notes a recommencer a écouter le professeur tandis qu'Ioann se mit a bailler et fermer les yeux pour se reposer.

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeLun 5 Juil - 23:32

Perséphone savait parfaitement qu’elle ferait sensation mais pas à ce point là ! Être le centre d’intérêt de ces mortels étaient un véritable bonheur, mais étrangement, Ioann ne semblait pas plus qu’il le fallait, comme si l’ennuie le gagnait ! Ainsi, le ravoir sera aussi difficile que de l’avoir eu pour la première fois voila plus de six mille ans. Du moins, elle pourrait s’amuser avec ce garçon qui semblait réellement s’intéresser à elle et il serait le parfait pigeon qui saurait l’approcher d’Ioann, sa ne serait pas plus mal, pour l’instant, d’avoir une histoire ‘’ Amoureuse ‘’, du moins faussé, avec cet homme, elle qui se sentait bien trop seule maintenant qu’elle était en présence de son amant. Il était à la fois si proche mais si loin en même temps et cette salope était un peu trop proche de son amant à son gout et la voir embrasser et fricoter avec SON homme, s’était comme si on lui transperçait le cœur des millions et des millions de fois sans qu’on puisse la tuer. Du moins, elle sourit à Joseph qui était tout de même très mignon… en fait… quelque chose en lui lui rappelait une personne qu’elle avait connu jadis, celui qui fut à l’origine de l’existence des fleurs Narcisse… MAIS OUI… cette énergie, cette beauté ne pouvait venir que d’une seule personne, de Narcisse lui-même. Perséphone se rappelait de cet homme, son premier amourette de jeunesse qu’elle eu pour cette homme. Il était même à l’origine de celui qui lui fit perdre sa virginité. Alors il était revenu ? Finalement… se ne serait pas si mal en attendant. Ainsi, il l’invita donc à prendre place à ses côtés et lui rendit son sourire. Il semblait en savoir plus sur la Grèce car très vite il semblait comprendre que sont nom était grec.

- Je suis à la fois enchanté et flatté du compliment ! Je suis née en Grèce, à Delphes. Donc, oui, c’est bel et bien un nom Grec, dit-elle avec un charmant sourire !

Joseph semblait vraiment regarder la fille, comme si sa beauté, pour une fois, ne semblait pas inexistante. Elle se rappelait de ce Narcisse qui n’avait de yeux que pour lui-même, ce qui causa évidemment sa perte, une perte qui au départ fut douloureux, mais qu’elle ne put entretenir cette peine car plusieurs années après, elle dut épouser son oncle Hadès après avoir stupidement mangé la Grenade. Finalement, Ioann avait été celui qui brisa cette malédiction qui la liait à cet homme stupide et embu de lui-même… quoi que sexuellement, il avait un bon partit, pas autant que Ioann ou Narcisse, du moins il était bon ! Enfin, Ioann ouvrit enfin la parole pour ainsi approuver les dires de son ami pour ainsi lui faire rappeler qu’ils étaient en cours d’histoire.

- Elle le fut malgré elle… elle fut tromper par son oncle Hadès, car il ne faut pas oublier que sa mère, Déméter était la sœur du seigneur des enfers… il lui fit manger le fruit maudit, la Grenade qui lia à jamais la déesse à son nouvel époux… dit-elle dans un certain sentiment de nostalgie.

Sophia semblait amuser par la petite histoire et murmura alors à l’oreille d’Ioann…

- Intéressant… ont pourrait être lié jusqu’à notre mort…

Et Ioann fit donc cette bienvenu dans sa nouvelle école et lui demanda si son véritable nom était réellement Perséphone et semblait trouver cela comique…

- Oui et alors ? Tu ne trouve pas cela jolie ? Tu me fais de la peine là… on se connaît a peine et tu me critique déjà… dit-elle avec une certaine pointe d’ironie et de sarcasme et elle rigola !

Se fut au tour de la pétasse qui lui avait piqué son mec qui se présenta. Elle se prénommait Sophia et la prévenu pour Joseph… étrange ! Cela lui rappelait une de ces amies Océanide, ces mages d’eaux qui étaient considéré comme étant des nymphes parce qu’elles possédaient tous une grande beauté. Pas aussi grande que celle de Perséphone, mais elle était tous aussi magnifique que la fausse déesse. Donc, son amie l’avait prévenu sur Narcisse, lui disant qu’il était plutôt du genre coureur des filles qu’un homme fiable, mais Perséphone, a ce moment, était encore naïve. Qui sait, cette Sophia serait peut-être toute aussi gentille, mais elle n’allait pas lui laisser son mâle !


- Ho ! Je suis sur qu’il est bien plus gentil qu’il ne laisse croire… n’es-ce pas Joseph ?

Dit-elle en lui touchant l’épaule ! Il fallait l’avoir dans sa poche, car Ioann allait plus difficile d’approche s’était certain. Enfin, elle tourna le visage vers Sophia qui invita alors la nouvelle à diner avec eux et Joseph semblait adorer cette idée ! Elle l’avait sous sa coupe s’était certain. Enfin, elle sourit et répondit :

- Pourquoi pas ! Ce sera toujours mieux que de rester seule dans mon coin… et cela tombe bien Joseph… je n’ai rien à faire cette après-midi ! Je n’ai pas de cours…

Répondit-elle avec un clin d’œil ! Elle n’était pas stupide et elle savait parfaitement que Joseph avait quelque petite idée derrière la tête, mais elle à désirait son Ioann… mais juste à le voir dans son ennui et qu’il semblait bien plus intéresser par cette salope de Sophia, elle voyait bien que pour le moment, cela servirait à rien de se faire du sang d’encre sur cette homme ! S’il fallait qu’elle attende encore plusieurs années pour récupéré son mâle et cela en entretenant une relation avec Joseph, elle était prête à le faire ! Elle qui avait attendu plus de six mille ans, elle pouvait bien attendre encore quelques années de plus. Elle entreprit donc une conversation avec Joseph, sachant que le cours du moment était complètement inutile pour la fille, car elle était ici que pour une raison et aussi, parce qu’elle connaissait déjà TOUT ce qu’elle devait savoir sur l’histoire, elle qui a vécu à travers les âges ! Elle a même connu Hitler, un homme d’un charisme fortement grand, mais qui était manipulé par des forces supérieur, d’un ordre plus supranaturel ! Finalement, le cours se passa très bien. Sophia par contre ne s’intéressait qu’a une seule chose : son copain ! Elle lui caressait le torse comme elle le faisait à l’habitude et glissa même sa main vers le membre de son petit ami pour ainsi le taquiner, lui murmurant que ce soir elle allait l’attacher pour ainsi refaire leur petit jeux sexuelle. Lorsque le cours fut terminé, Perséphone se leva donc pour aller au diner. Un cours de quatre heures venait de se terminer. Un cours long et ennuyeux à se faire fixer par Joseph, enfin, plutôt un cours assez flatteur. Elle adorait par-dessus tout être admirer et dévorer du regard. Au diner, elle se dirigea plutôt vers le bar à salade pour se faire une salade césar et y mit du poulet et du fromage et se dirigea donc à la table de Ioann, Sophia et Josephe. Évidemment, Sophia embrassait son copain avant de finalement s’attaquer à son diner et elle se tourna vers Perséphone :

- Alors, raconte nous un peu plus sur toi !

- Et bien… je suis née le 21 Juin lors du solstice d’Été ! Ma mère était une pratiquante de la Wiccan et se considérait comme étant une druidesse ! Je ne connais pas mon père, que ma mère à rencontré lorsqu’il était en voyage. Il fut en quelque sorte un coup d’un soir et donc, ma mère ma reçut comme souvenir de cet aventure ! Elle est morte maintenant, assassiné par un fanatique ! Cela remonte à très longtemps, ne vous inquiété pas pour moi ! J’avais seize ans à cette époque et aujourd’hui, j’ai vingt-deux ans maintenant ! Humm… aussi, j’ai fais des études en histoire, mais en immigrant ici, mes études ne furent pas reconnu et c’est donc pourquoi que je dois recommencer l’université ! En fais, j’avais une longueur d’avance sur les gens de mon âge ! J’ai entré à l’âge de seize ans à l’université ! Pas chance ma mère ma laisser un très gros héritage ! Enfin… c’est a peu près tout… et vous ? Quel est votre histoire ?

- Hoo… je suis désolée pour ta mère… mais quel genre de gros héritage ?

- Le genre qui me permet de vivre dans un appartement luxueux et d’avoir une magnifique mustang comme voiture ! Enfin, pour certain je suis qu’une bitch superficielle, enfin… je suis bien une bitch, mais superficielle ? Aucunement ! Enfin, pour moi une personne superficielle se juge par son esprit et non par les vêtements ou la voiture qu’elle puisse avoir…

- Amplement d'accord avec toi Perséphone… enfin pour ma part ! J’ai dix-neuf ans, c’est ma première année d’Université à moi aussi ! Je vie avec mon père et ma mère et je sors avec Ioann depuis deux mois maintenant et je l’aime tellement ! Ont est le couple le plus mignon dans cette école, tu trouve pas ? J'ai trois frère et une soeur, mais notre famille est en conflit avec le reste de la famille, des oncles, cousins et tout le reste, pour une question d'héritage !

- Ouais j’avoue, répondit-elle en se retenant de l’étrangler ! Et je connais que trop ce genre de conflit... avant la mort de ma mère, j'avais que elle avec qui je pouvais discuté... maintenant je ne parle plus à personne ! Et vous les mecs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 1:58

Oui,la nouvelle était belle, mais si notre homme avait beaucoup de défaut, il avait au moins une qualité et c'était l'entraine entre bon amis. Il connaissait joseph depuis qu'il avait 5 ans, ils étaient tout les deux orphelins et ils étaient ensemble depuis toujours,comptant un sur l'autre pour se sortir des mauvais pas. Par contre, si il aurait été libre et qu'il aurait eut le goût de mettre ses pattes sur une fille et Joseph voulait la même...Et bien,la compétitions arrivait. Mais il était...satisfait quand même avec sophia au moins,elle était une vrai tigresse au lit et ne se gênait pas avec lui. Une chose était sûr,même si Sophia ne faisait pas complètement son affaire(il se savait très difficile coté femme), il lui fallait une fille qui n'aurait strictement aucune gêne avec lui. Il n'avait pas de temps a perdre avec les petites timide.En fait,Sophia, pour ce qu'il avait vu,était peut être la fille parfaite pour elle,sa ne faisait que deux mois qu'ils étaient ensemble,évidemment,mais pourquoi ressentait-il toujours un petit trou,un petit manque....C'était une sensation qui lui pesait parfois,lorsqu'il se réveillait au milieu de la nuit,sa copine a ses cotés. Souvent,il s'attendait a voir...quelqu'un d'autre. Enfin bref.La nouvelle. Joseph avait les yeux rivés sur elle sans jamais les détachés. Ioann ricanait derriere a voix basses.La nouvelle parla un peu de la grece,continuant ce que le jeune homme avait continuer sur l'histoire de la déesse parlant d'un fruit qui avait lier la femme avec l'autre dieu.Comme toujours la copine d'Ioann se mit a rêvasser a des trucs qu'Ioann ignorait la pluspart du temps,se contentan de hocher de la tête ou de dévier la conversation vers autre chose,ou de clore le tout avec un petit sourire et un baiser. Mais bon,toutes les filles étaient ainsi, a penser que leurs hommes étaient un prince charmant qui l'aimerait pour toujours. Sophia n'était pas sa première et il avait connut cela.Enfin bref,il répondit a son petit murmure avant de clore le tout d'un baiser:

-ahah,tu crois qu'il te faut un fruit magique pour me garder en laisse? Héhé...aller vien ici toi...


Et il lui donna un baiser avant de répondre a la nouvelle qui tenta de le faire sentir mal après l'avoir taquiner.Ioann répondit en chuchotant,ricannant au début:

-Je ne voulais pas vous offenser mademoiselle la déesse,veuillez me pardonner,maintenant parlez un peu moins fort avant que le prof se fâche.Ses cours sont assez ennuyeux comme cela,je n'ai pas le goût de les faire une deuxième fois...

Quand au reste du cours,quelques minutes après les petites promesses excitantes de Sophia, Ioann le passa coucher sur le bureau a dormir,tandis que Sophia continuait de prendre les notes, et écouter la conversation,comme une espionne entre Joseph et Perséphone.Lorsque la demoiselle demanda a Joseph si il était un garçons bien droit, Joseph ria pour ensuite avec un sourire assez séducteur avec le clin d'oeil que la nouvelle lui envoya et dit:

-Bien sûr, je suis fidèle comme six...Je me sentirais beaucoup trop mal et sale si j'oserais commettre de telles actions...Et merveilleux pour cet après midi, je te ferai visiter le bâtiment avec moi comme guide, tu ne te perdra jamais plus!

La cours se termina et Ioann se fit réveiller en sursaut,sous les rires de Joseph, après que Sophia l'ait mordu au cou pour le taquiner ensuite en lui disant qu'elle devait tout faire et que lui,dormait a la place de l'aider. Ioann se contenta de s'étirer et bailler en haussa des épaules pour se faire tirer par sa copine pour avoir une place a une table de diner. Ils se séparèrent donc de Perséphone ou sa case était dans la direction opposé de la leurs. Alors que Joseph ne les rejoint qu'un peu plus tard, seul a seuls Sophia en profita pour aller chercher des baisers langoureux a son petit ami. Ce que Ioann lui donna avec plaisir avant de commencer a manger le seul truc qui semblait mangeable pour lui dans cette cafétéria: Un bon gros sous-marins remplis de viandes et d'on ne sait quoi d'autre.Joseph les rejoint peu après,bien vite suivit de la nouvelle. Les deux filles se mirent a parler ensemble,ou plutôt Sophia demanda a Perséphone de parler un peu d'elle,ce qui suivit bien sûr une conversation entre filles.Joseph écoutait la douce voix de la déesse comme si c'était du miel,tandis qu'Ioann était plutôt concentrer a manger son repas.

Mais c'est alors que la déesse leurs renvoya la question,Ioann commencea:

-Bah....

Mais fût couper par Joseph qui dit:


-En fait, moi et Ioann c'est un peu la même chose. Amis d'enfance en gros, nous nous sommes connus très jeune a l'orphelinat. Et depuis ce temps,bah, on a pas perdu contacte. Héhé,tu te souvien Ioann,lorsque le couple riche et parfait sont venu nous adopter?


Ioann ria et dit:


-Oh oui, combien d'argent on s'est fait a vendre les bijous de la grosse avant qu'elle s'en rendre compte? 500$ environs? C'était marrant...

Et Ioann se leva suivit de Sophia il dit en saluant brièvement

-Nous on doit y aller, j'ai ma partie de football et Sophia est pom pom girl...Donc, Joseph,oublit pas,si la déesse t'enflamme,ya des extincteur un peu partout dans l'école!


Après une tape derrière la tête de la part de Sophia,ils partirent se changer pour se préparer,laissant Joseph avec Perséphone.Voyant que tout les deux avaient terminer de manger Joseph lui fit un beau sourire et lui demandit:


-Sa te tente de commencer la visite tout de suite, ou tu as quelque chose a faire avant?
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 2:56

Perséphone pensait qu’elle allait finir par craquer à force de voir cette garce embrasser et tripoter son mâle alpha à elle, tout à elle, mais une petite lueur d’espoir semblait naitre lorsqu’elle voyait que cet homme en fait, ne voyait en cette pauvre Sophia qu’un simple joujou sexuelle, ce qu’elle en ferait autant avec ce Joseph, en espérant qu’il ne soit pas trop coincer ou du genre ‘’ Je suis un des rares mec à bien vouloir te respecter et attendre que tu sois véritablement près… tu sais cela fait juste quelques heures que nous nous connaissons ‘’ . Rendu à plus de sept mille ans, vous pensez vraiment que Perséphone avait du temps à perdre avec ce genre d’ânerie ? Si elle voulait quelque chose, elle l’obtenait sans problème ! Si elle désirait assouvir un envi, elle le faisait sans hésiter. Sa vie était bien trop longue pour qu’elle perde son temps avec des choses complètement banales. Bref, du moins, sa colère envers cette salope s’atténua et une toute nouvelle idée germa chez la jeune femme : Et si elle lui piquait son petit ami à elle ? C’est vrai ! Sa mère lui avait apprit quelque notion sur la magie et en enfer, elle avait pu avoir accès au livre de sortilège de son ex époux et ainsi mémoriser quelque petit truc intéressant et bien utile, malgré que sa puissance résidait dans l’ombre et les ténèbres, elle avait eu besoin de connaître quelque notion de base sur l’ésotérisme pour ainsi acquérir l’immortalité, sinon s’en était fini de sa vie !

Ioann était assez froid, comme il l’avait été autrefois dans son ancienne vie, ce qui avait charmé la jeune femme, elle qui était habituer d’être admirer, idolé, kidnapper pour sa beauté foudroyante n’étant pas habituer de voir un homme ne pas se plier à son physique de déesse. N’était-elle pas reconnue dans les légendes comme étant une femme ayant une certaine beauté plus que divin ? Même Aphrodite en était jalouse, cette pétasse qui avait essayé de lui piquer son mâle alpha et alors, elle comprit très vite alors le petit jeu de Sophia ! Aphrodite ne devait pas être loin, au courant de la mission secrète que l’immortelle avait entreprit depuis des lustres ! Cette salope voulait encore lui pourrir la vie ? Elle allait lui rendre la monnaie de sa pièce à cette catin qui obligeait les gens à l’accepter en tant que la plus belle femme ! Elle était même à l’origine de ce compte nommé ‘’ Blanche-Neige et les Sept Nains ‘’ ! Sa maladie de la beauté était plus qu’énervante, s’était saoulant ! En plus, elle avait fait du tord à bien de nombreuse femme qui était aussi belle qu’elle ! Il y a eu Méduse, une puissante sorcière qui les hommes n’avait de yeux que pour cette femme et qui Perséphone adorait beaucoup sa compagnie ! Ses connaissances fut bien accueilli lorsqu’elle voulu en apprendre plus sur ses propres pouvoirs et ainsi les développer et de plus, elle était celle qui lui révéla l’existence du sablier des astres, ce qui pourrait aussi être utiliser sur le temps ! Maladive de sa beauté, Aphrodite en fit une chose hideuse et très vite, les gens prirent peur de cette femme, mais pas Perséphone qui resta amie avec elle, même encore aujourd’hui, elles discutent de temps en temps ensemble, via un miroir ! Méduse porte des lunettes maintenant, ce qui facilitait leurs conversations et elle érigea un magnifique jardin de fleur et de statue ! Il eu aussi cette pauvre et malheureuse Erzébeth Bathory, une puissante sorcière Hongroise qui était maladif sur sa beauté en raison de cette pétasse d’Aphrodite qui la poussa au meurtre pour ainsi entretenir des bains de sang et elle fut détruire dans ce château, ne laissant derrière elle qu’un corps intacte et souriant, voyant sa beauté jamais ternis !

Enfin, Perséphone discuta un peu avec Joseph, il était d’une agréable compagnie tout de même et se rendait bien compte qu’avec lui, ce serait plus facile pour récupéré son doux amant ! Peut-être aurait-elle du avoir en sa compagnie une personne qui aurait discuté avec, qui aurait satisfait ses plaisirs sexuelles ou qui l’aurait encouragé dans ses démarches. Enfin, l’important s’était qu’elle s’approchait du but à petit pas. Enfin… il lui avoua être très fidèle avec la fille qu’il sortait ! Pas de chance, cela ne faisait pas partit du vocabulaire de Perséphone, seulement en compagnie d’Ioann ! Lorsqu’elle avait été épousée à Hadès, elle avait eu de nombreux amants avant de tomber sur le Russe qui éveillait en elle des sensations qu’aucun homme avant lui n’avait su éveiller en elle ! Et de ce sourire qui, pour la première fois depuis des lustres, fit flancher Perséphone, elle se rappela de ce sourire que son tout premier amour, qu’elle n’avait pu jamais oublier, malgré son amour immense et inconditionnel pour Ioann ! S’était son premier et le premier l’on n’oublie jamais ! Elle sentit donc un moment de faiblesse, ce qui put être facilement capté chez Joseph. Enfin, elle se ressaisit, se rappelant qu’elle était ici pour Ioann, mais le charme de Joseph n’était point épargner et elle succombait parfaitement à ce charme magnifique et mignon ! Très vite, Perséphone comprit enfin… l’on ne peut pas jouer avec les sentiments des gens s’en en payer le prix et elle le payait de nouveau ! Elle voulu jouer avec les sentiments de quelqu’un et voila qu’elle se trouvait à succombé à son charme ! Quoi que s’était pas plus mal ! Ioann la trompait en ce moment et avait beaucoup de flagrance, il méritait bien une petite vengeance ! S’était toujours comme cela entre elle et lui, dans le temps ! À chaque fois que l’un avait un écart de conduite, car ils avaient tout deux des pulsions à assouvir tout de même et parfois l’un ou l’autre ne désirait pas les assouvir, et bien ils allaient voir ailleurs ! Perséphone aimait et aimera toujours Ioann, peut importe ce qu’il faisait, mais il méritait une vengeance !

Au diner, Sophia en apprit plus sur la déesse et elle en apprit plus sur elle et sur les deux autres qui étaient des amis d’enfances, des orphelins ! Enfin Sophia se releva pour ainsi aller se pratiquer dans son cheerleading et Ioann disait qu’il devait se pratiquer et donc quittèrent pour laisser ainsi Joseph en compagnie de Perséphone qui lui souriait chaleureusement. En ce qui concernait Sophia, elle avait envi d’un petit passe vite et donc, elle s’infiltra dans les vestiaires de son chum, un coup que tous furent partit et qu’il ne restait que lui et elle se glissa dans son dos, alors qu’il était en boxer et elle glissa sa main vers son entrejambe pour ainsi le caresser et murmura :


- J’ai certaine tension que je dois évacuer… si tu vois ce que je veux dire….

ET s’était partie pour une petite sauterie à la va vite et Sophia retourna pour rejoindre les autres meneuses de claque. Elle n’avait même pas eu besoin de se déshabiller, simplement soulever sa petite jupe et enlever sa petite culotte pour permettre a son copain de la pénétré pour ensuite remettre sa petite culotte !

Perséphone fini donc de manger et Joseph demanda alors à Perséphone si elle avai quelque chose à faire avant ou si ils pouvaient commencer tout de suite la visite. En fait Si elle avait quelque chose à faire ! Elle devait prendre sa pilule contraceptive, une magnifique invention qui datait des siècles qu’une sorcière avait inventé pour les immortels et ainsi éviter de faire trop d’enfant partout ! Elle marchait donc autant pour les hommes que les femmes ! Mais elle garda ses livres. Elle allait etre ici en tant que étudiante pour un temps ainsi s’était partie et donc, elle allait devoir faire ses devoirs, une chose vraiment facile pour elle qui connaissait déjà tout de la mythologie Grec, surtout que comme devoir, les élèves devaient écrire leur façon de voir les choses selon un Dieu choisi et évidemment Perséphone demanda au professeur si elle pouvait prendre la déesse qui était à l’origine de son prénom ! Mais ils ne devaient pas que écrire leur façon de voir les choses, ils devaient décrire l’histoire du Dieu choisi !

- Et bien, juste passé au toilette prendre ma pilule contraceptive et je suis prête ! Et si tu veux, nous pouvons allez nous balader dans ma voiture si tu veux ! Tu à déjà conduit une mustang GT 2010 ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 14:47

Après un dernier baiser échanger avec Sophia,ils se séparèrent pour aller dans les vestiaire désigné où Ioann pût voir qu'il était un peu en retard étant donner qu'il ne restait que peu ou presque pas de joueur qui terminait de mettre leurs équipements foot. Mais bon,le coach ne lui ne voudrait certainement pas a son ''joueur miracle'' d'être un peu en retard! Alors qu'il faisait glisser la roulette de son cadenas de case pour prendre son équipement, il put sentir deux beaux coussins se coller dans son dos avec des mains baladeuse qu'il connaissaient aussi par cœur.Juste avant que les mains de Sophia arrivent a ses boxer pour rendre bien dur son membre,Ioann pût voir qu'il était déja en retard de 5 minutes...Mais Sophia lui confia qu'elle avait quelques tensions a évacuer et malheureusement pour Ioann il était dûr de résister a sa voix séductrice où encore a son habit de pom pom girl d'où avec ses courbes très généreuse ne pouvait que laisser un grand décoltés appétissant. L'étudiant se retourna avec un sourire tout aussi séducteur et murmura a sa copine avant de l'embrasser:

-Je suis en retard...mais tu sais bien que je ne peux pas résister a ton uniforme....

Puis,suite a une partie de jambe en l'air où après que Sophia s'est assurée avec ses lèvres que son homme ne pouvait être plus dur qu'il l'était déja et qu'elle se fut prendre contre une case, Sophia retourna en rejoindre les autres meneuse de claques tandis qu'Ioann dût mettre tout son équipement de football. Il arriva a l'entrainement avec seulement 30 minutes de retards. Pas si pire! Le plus drôle la-dedans,était qu'Ioann avait le physique parfait pour être coureur où attrapeur. Mais l'entraineur lui faisait faire toute les position! Malgrés que les autres ''Quarterback'', les bloqueurs avait les épaules beaucoup plus large que lui...Et bien voici ce qu'il arriva. Étant donner qu'il était arriver en retard et qu'ils avaient déja la pluspart des places choisi, le coach lui fit rapidement signe d'aller dans les quarterback.Donc...aussitôt que le sifflet fût bloquer comme tout les autres joueurs de son équipe, ils empêchèrent les joueurs de l'autre équipe de plaquer le lanceur qui attendait que l'attrapeur soit libre et a une distance correcte. Mais voici ce qu'in pût voir. Un des quarterback reussit a passer,tout en retenant l'autre joueur pratiquement deux fois plus gros que lui,il échangea rapidement de place avec celui qui avait échoucher. Le lanceur se fit plaquer et le ballon lui tomba des mains. Ioann attrapa le ballon de justesse et se mit a courir, étant donner qu'il avait perdu la trace du lanceur. Il se mit a courir ,passa vers la gauche,près de la ligne qui limitait le terrain et alla directement vers la zone de but. Un premier adversaire se lanca sur lui carrément, le premier réflexe que notre joueur eut fût d'arretter complètement sa course et sauter par-dessus le type qui venait d'échouer lamentablement. Il fit un petit jeux de déjoue en tournant sur lui même pour éviter de se faire voler le ballon d'un autre, c'est alors qu'il était si prêt du but, avec l'équipe adverse complète qui lui courrait après,un dernier était sur son chemin,droit devant lui. Il était plus grand que lui, plus gros...plus tout une vrai montagne! Qu'est-ce que Ioann fit? Il fonca,tout simplement. Il fit tomber cette montagne d'un coup d'épaule et venait de faire un but,même si ils ne comptaient pas étant un entrainement. Enfin, le coach l'avertit qu'il aurait mieux aimer qu'il participe un peu plus avec l'équipe que faire ce qu'il avait fait,Ioann ricanna en disant que ce n'était qu'un échauffement. Son équipe le connaissait bien et ils étaient souvent aller prendre des bières et tout avec Ioann,donc ils voulaient plus apprendre ses techniques qu'en être jaloux étant pas mal des amis, mais lorsqu'il faisait son frais-chier et que l'autre équipe le voyait,sa rendait les équipes adverses folles de rage. En tournant la tête,Ioann pût voir une meneuse de claque qui était surment Sophia lui envoyer la main,avec ses longs cheveux bruns qui étaient reconnaissable même de loin, il lui rendit son salut avant de retourner a l'entrainement.

Du coté de Joseph, il vit la pillule contraceptive comme une invitation, non il n'allait pas la suivre au toilette, mais une invitation a s'amuser plus tard dans la soirée et il devait se l'avouer,il était bien fier de lui, de pouvoir goutter a cette....soyons franc, cette femme a la beauté divine. Tout était parfait sur elle! Lorsque Perséphone l'invita a conduire sa belle mustang en plus,il en oublia complètement la visite ennuyante de l'école, qui avait surtout été une excuse pour se retrouver seule avec elle. Il lui fit un sourire et lui dit:


-Non jamais ...mais sa me ferais plaisir de l'essayer! Ahah,je crois que je n'aurais jamais eu assez d'argent de ma vie pour me payer une voiture de ce genre!


Donc après le petit arrêt au toilette pour que la femme puisse prendre sa pillule et qu'ils aient fait le tour d'auto,Joseph, qui avait la chance d'être le conducteur trouvait cette fille encore plus parfaite que le parfait qu'elle était. Bon sang, parfaite,n'était même pas assez pour dire a quel points cette fille était incroyable.Joseph lui fit visiter un peu la ville où ils finirent par s'arrêter a un restaurant pour manger. Après avoir commander,l'ami d'Ioann dit:


-Serieusement,je crois pas pouvoir être mieux tomber. Tu es vraiment magnifique, Perséphone...tu es si belle et sexy..ahah! Le ciel m'a bien comblé aujourd'hui...


Du coté a Ioann et Sophia qui avait finit leurs cours depuis peu, étaient maintenant dans la voiture de classe moyenne de Sophia. Puisque c'était la femme qui conduisait en route vers chez elle, Ioann lui proposa alors en lui caressant doucement la cuisse comme il faisait toujours lorsqu'elle conduisait:



-Pourquoi ne pas aller chez moi a la place? Jo sera probablement pas là et pour souper on se fera venir quelque chose. Je n'ai rien contre tes parents Sophia, mais ils sont un peu trop curieux a mon goût...Je veux dire,ils nous ont quand même supris 5 fois pour inventer une excuse pour qu'on fasse autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 15:27

Tout ne se passait pas comme prévu, elle qui croyait pouvoir arriver, parler avec Ioann et lui faire retrouver la mémoire et ensuite pour partir avec lui et détruire le monde pour le remodeler ? Non ! Elle était plutôt en train de tomber sous le charme de cet homme qui était assez mignon mais qui n’était pas celui qu’elle recherchait ! Enfin, du moins elle n’allait pas être seule jusqu’à retrouver sa douce moitié qui lui manquait terriblement ! S’était dur d’être à la fois si proche et si loin de celui qu’on désire tant et que l’on aime tant ! De plus, elle savait parfaitement que cette Sophia s’amusait sans doute en ce moment avec le mâle alpha et qu’elle allait s’amuser plus tard et encore cette nuit et encore et encore… Cette idée était si écœurante, que lorsqu’elle était dans la toilette, elle en fut malade ! Prenant un grand respire, elle s’approcha du miroir, s’organisa et défit descendit alors les manches de sa robe pour ainsi dénudé ses épaules et ainsi avoir un meilleur plonger sur sa paires de seins. Elle se rinça la bouche, prit sa pilule et nettoya ses dents. Elle fit une petite retouche maquillage et prit une gomme pour ainsi masqué l’odeur du vomie ! Du moins, si Joseph se posait une question, elle aurait simplement à dire que ses pilules lui donnaient des nausées de temps à autre, en espérant qu’il ne croit pas avoir affaire à une anorexique ! Lorsqu’elle sortit, elle avait un magnifique sourire suspendu à ses lèvres et guida donc le jeune homme vers sa mustang. Pendant quelque seconde, alors qu’elle était au soleil, l’on aurait pu jurer qu’elle rayonnait au soleil, mais cela ne dura pas assez longtemps pour que l’on puisse en être certain ! Oubliant la visite d’école, Joseph préféra faire une visite guidé de la ville, malgré que Perséphone connaissait déjà assez bien !

Du côté de Sophia, elle s’amusa comme une folle avec son petit ami qui la prenait contre les vestiaires ! Elle était heureuse avec lui, heureuse et fière d’être celle que Ioann avait enfin choisi et elle s’en ventait les mérites ! Beaucoup de fille, qui fut d’ancienne conquête, prévenait la jeune femme de faire attention à cet homme ! Mais pour Sophia, il était l’homme de sa vie et le garderait, étant presque certaine qu’il était tout aussi follement amoureux d’elle qu’elle l’était envers lui ! Enfin, lorsqu’elle s’occupa de son membre et qu’ils furent satisfaits, elle partit pour l’entrainement de cheerleading, ayant une demi-heure de retard. Les filles n’étaient pas très contente mais juste à voir la tête qu’elle avait, l’on comprit vite pourquoi ! L’entrainement se passa à merveille et tout de suite après, elle alla rejoindre son petit ami et elle décida alors de l’amener chez elle, mais Ioann proposa plutôt de se rendre à son appartement à lui, question d’avoir plus d’intimité et ainsi avoir la de ses parents, ce qu’elle n’était pas contre, car avec cette main forte et puissante qui caressait sa cuisse, il était facile de deviner ! Donc, elle changea de direction pour tourner envers l’appartement de son petit ami. Et une fois arriver, elle se stationna et débarqua en compagnie de son cher Ioann et elle le suivit jusqu’à l’appartement, mais a peine eu t’il le temps de déverrouiller la porte, elle le poussa à l’intérieur, referma la porte et sauta sur celui-ci pour ainsi être trainer jusqu’à la table de cuisine, qui faisait face à la porte d’entrée. Et très vite, la sauterie débuta…


Perséphone laissa donc les commandes au jeune homme, tout de même bien content de ne pas avoir en plus à le conduire n’importe où ! Joseph eu alors la décision d’amener Perséphone dans un petit restaurant assez jolie, qu’elle accepta d’accompagné ! Du moins, il savait comment s’y prendre avec les filles avant de pouvoir coucher avec elle, car elle voyait bien dans ses yeux qu’il espérait une chose ce soir : La voire toute nue et ainsi la baiser, ce qu’elle n’était pas contre. Un peu de sexe saurait faire baisser cette tension qu’elle avait accumulée avec les frustrations, les déceptions et les peines. De toute façon, elle allait avoir les idées biens plus clair lorsqu’elle allait être reposé et en paix avec elle-même. De nouveau, Joseph la complimenta sur son apparence, de quoi que le ciel lui avait fait un homme chanceux de lui et elle ria d’un rie cristallin.

- Et bien… qui te dis que ce n’es pas l’enfer ? Je suis loin d’être une fille de cœur tu sais, dit-elle alors qu’elle approcha son pied vers la jambe de Joseph et qu’elle commença à monter tranquillement vers son entre-jambe ! Allez… dis moi un peu plus sur toi… quel genre de garçon es-tu ? Pourquoi crois-tu que je devrais être avec toi en ce moment ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 17:00

Donc arrivé a leurs appartements Sophia lui sauta dans les bras en l'embrassant où rapidement tout commenca sur la table de cuisine,où Ioann coucha carrément la femme sur la table pour lui écarter les jambes et aller en elle et passer une bonne trentaine de minute a faire l'amour.Ensuite le petit couple se firent venir du chinois pour aller ensemble écouter un film petit film. C'était une des raisons pourquoi il adorait Sophia,même si elle ne reussissait pas a combler le petit trou, il pensait pouvoir rester avec elle très longtemps. Elle n'avait pas peur de rien avec lui et le complétait bien.Donc maintenant,coller contre lui,ils écoutaient un vieux film que Joseph avait dans sa collection,sans trop savoir c'était quoi. Un petit film semi-amour-semi-drame sa avait l'air. Ils étaient coucher tout les deux le long du sofa, où Sophia avait la tête contre le torse de son copain,crayon et cahier faisait quelques devoirs en jetant des coups d'oeil vers le film.Une soirée tranquille jusqu'a qu'il y eu une scène où l'héroïne commenca a faire joujou avec son compagnon d'arme. Sophia trouvait ce moment romantique, pour certaine raison,donc elle posa son cahier devoir et se retourna pendant qu'Ioann enleve la chandail de la jeune femme,ou elle même défit sa brassière,tandis que Ioann enlevait sa chemise...

Du coté de Joseph et Perséphone, tandis qu'il attendait que la belle femme sort des toilettes,il trouva que sa lui prit un peu de temps,mais il ne s'en inquiéta pas pensait qu'elle cherchait tout simplement ses pilules, sachant qu'avec tout les trucs qu'elles avaient dans leurs sacoches,sa ne doit pas toujours être simple.Mais bien sûr l'attente en valait la peine en voyant ce magnifique sourire qui passa par la porte. Ils allèrent donc faire un tour en automobile deluxe.Ils s'arretèrent donc au restaurants où les choses devint rapidement plus chaudes. Joseph pouvait sentir le pied de la jeune femme monter tranquillement pour le taquiner,ce qui déclencha un nouveau sourire séducteur avant de répondre:


-Enfer au paradis,je suis choyer aujourd'hui,heh, d'habitude c'est Ioann qui vole les plus belles filles..Comme on dit, le vent peut souffler dans n'importe quel direction...


Puis elle lui demanda pourquoi elle devrait être a lui et quel genre de garçons il était:


-Je ne te mentirai pas...Je suis le genre de gars qui adore par-dessus tout le plaisir et les belles femmes. Mais je ne te dirais pas tout sur le genre de garcons que je suis! Voyons,sa gacherais bien des suprise n'est-ce pas? Et pour ton autre question,je répond, pourquoi pas? Nous sommes humains,nous avons une courte vie,pourquoi ne pas profiter des occasions?


Il lui fit un nouveau sourire et leurs repas furent servit.Il demanda alors:


-Et toi...Parle moi donc un peu de toi! Tu es une nouvelle et tu ne nous as pas dit qu'est-ce que tu faisais avant d'emménager ici ou la raison de ton eménagement,est-ce simplement pour aller a l'université de paris?
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 18:52

Du moins, en ce moment Perséphone ne s’emmerdait pas avec cet homme, cette essence de Narcisse, son tout premier amour ! Il était charmant, semblait amusant et il ne cachait point ses envi envers la jeune femme si séduisante et flamboyante avec sa chevelure de feu si soyeuse et magnifique. S’était pas toujours amusant par contre être une immortelle, surtout avec toutes les péripéties ou les mésaventures qu’elle à subit a travers le temps et l’espace ! Du moins, malgré la perte de son tendre amour, elle put peaufiner ses pouvoirs qui était bien plus grand maintenant et qu’elle avait ainsi pu obtenir quelques petites enseignement de grand sorcier qui lui ont apprit comment obtenir l’immortalité, qui en fait s’agissait d’une question de pouvoir ! Plus l’on possède de pouvoir, plus l’on retard notre vieillissement et Perséphone, qui était une des immortels majeur dans la hiérarchie, en possédait énormément des pouvoirs. Enfin, elle put aussi prendre de certain sorcier quelques petit secret du genre ‘’ Envoutement ‘’ ‘’ Hypnose ‘’ ‘’ Vaudou ‘’ ‘’ Malédiction ‘’, des petits trucs bien fastoche qu’elle pouvait accomplir avec quelques petites formules et utilisation de ses pouvoirs dit naturelle ! En fais, n’importe qui pouvait usé de la sorcellerie, il fallait simplement savoir comment dosé notre puissance psychique, spirituelle, magique, appeler cela comme vous voulez, mais une fois bien dosé, l’on pouvait accomplir bien des choses. À la différence, c’est qu’elle ne ferait pas le poids contre une sorcière car ces femmes apprenaient à bien dosé leurs puissant et ainsi invoquer plus vite des sortilèges de tout genre et ainsi ne pas épuiser leur puissance à travers des catalyseurs, d’où le principe du mage tenant un bâton ou une sorcière tenant une baguette ! Ainsi, usé un sortilège viendrait à lui prendre une grande partie de sa puissance, surtout ci cela était un sortilège de haut niveau !

Enfin, bref, elle était donc là assise devant Joseph et à lui sourire et à le taquiné des pieds. Il voyait bien ce que cette femme espérait recevoir plus tard de lui, comme elle pu sentir de lui, lorsqu’elle posa son pied sur son membre qui semblait répondre aux caresses de la femme, ce qu’il espérait d’elle ! Jusqu’à retrouver son amant, elle pourrait avoir un petit ami passager qui saurait combler un partie de ce vide qu’elle entretenait depuis des lustres ! Il semblait légèrement un peu jaloux sur le fait que son ami semblait avoir tout les plus belles filles du bahut ! Alors il se considérait comme étant chanceux d’avoir une si belle femme en sa compagnie, ce qui fit rire Perséphone !


- Voyons… un mec aussi mignon que toi ! Je suis certaine que tu a autant à donner que ce cher Ioann… je dois tout de même avouer qu’il est très séduisant et si se n’était pas le fais que tu a été le premier à avoir fait les premiers pas et qu’il t’aurait devancer, sans doute que je serais avec lui… mais je ne suis pas du genre a courir après ce qui est intouchable… je préfère prendre ce qui ai plus facile ! Mais aussi… il semble vraiment très froid et distant… alors que tu es très chaleureux et amusant et moi, j’adore les gens chaleureux et amusant qui porte beaucoup d’attention a ma personne… dit-elle en souriant !

Finalement, s’était pas plus mal, pour l’instant ! Et donc, elle pourrait aussi se servir de lui pour en savoir un peu plus sur Sophia et ainsi savoir comment mieux l’atteindre et lui faire du mal à cette pauvre gamine qui manquait cruellement d’expérience ! Lorsqu’Ioann aura couché avec Perséphone, il verrait bien que la gamine avait bien des années d’expérience en moins contrairement à la déesse, ainsi que pour son cher ami qui avait du en passer d’autre ! Il ne pourra plus jamais se passer du corps de la jeune femme ! Enfin, comme réponse, il lui dit tout simplement que la vie était courte, alors pourquoi ne pas profiter de la vie et saisir les moments qui passent ?… parce que le dernier qu’elle avait saisit était mort par de stupides anges de merde !

- La vie peut être plus longue que tu le crois mon mignon… Enfin… si tu veux… nous pourrions passer chez toi pour être tranquille, à moins que ton ami soit la avec sa copine, alors je pourrais te montré mon petit palace ! Et je suis d’accord avec toi… parfois il faut savoir mettre de côté nos ambitions et nos buts pour ainsi profiter de chaque chose qui passe… et elle regarda son assiette qui fut déposer devant elle, fettucini Alfredo avec deux émincé de poulet fourré aux trois fromages et brocoli, c’est qu’elle avait faim la petite.

Perséphone eut toujours un appétit monstre, ce qui faisait souvent rire Ioann qui mangeait autant qu’elle, mais qui à la différence il s’entrainait toujours alors qu’elle était toujours à l’entrainement de son psychisme et de sa magie au lieu d’essayer de gaspiller avec de l’entrainement physique. Elle lui expliquait alors à chaque fois, susceptible qu’elle est, que l’entrainement psychique et magique demandait autant d’énergie et que s’était donc pourquoi elle mangeait autant. Mais bon, question de ne pas faire peur à ce jeune homme dès leur premier souper, elle se contenta de cette assiette, malgré qu’elle savait qu’elle aurait toujours faim. C’est donc dans les bonnes manières qu’elle saisit les ustensiles et qu’elle mangea avec délicatesse, savourant son plat et qu’elle ne se tacha aucunement. Le jeune homme voulu alors en apprendre plus sur elle, ce qui la fit sourire ! Pourquoi ne pas lui dire une parcelle de vérité ?

- Et bien… ma mère portait le nom de Déméter, tu sais, la déesse de l’agriculture, celle qui fait vivre le printemps et l’été ? Et lorsqu’elle tomba enceinte de moi, étant une fièvrante croyante de nos croyances Grecque, elle ma donner le nom de Perséphone ! Notre famille à toujours possédé une incroyable richesse que je ne saurais te dire où elle vient, mais ma mère me disait toujours que cela venait de ses rituels de richesse et de chance qu’elle entretenait avec la Wiccan ! Elle se disait être une druidesse… pour ma part, je te dirais que je crois en certaine chose, comme les esprits et bien sur, les pouvoirs psychique ! Mais de là a dire que les Dieux existe… c’est tirer par les cheveux… et qui sait ! Ils étaient peut-être de simple immortels, comme le professeur Gregoire nous à dit dans le cours de ce matin ! Sinon… pour parler de moi ! Et bien, dans mon ancienne région, j’étudiais dans l’histoire car cela ma toujours passionner ! J’aimerais devenir historienne ou bien archéologue ! J’ai vingt-deux, sans famille ! Je vie dans l’appartement le plus luxueux que tu ne pourras jamais voir dans ce monde… et je suis une sorcière… hahahaha je rigole ! Mais disons que j’ai certaine manie que ma mère ma donner lors de mon éducation et si jamais tu m’entends psalmodier d’étrange parole, ce ne sont que de simple prière pour remercier les esprits de veiller sur nous ou de nous apporter la chance ! Je possède même un autel que toute sorcière possède tu sais… dit-elle avec un clin d’œil ! Qui sait… tu es peut-être sous mon charme en ce moment !

Et elle lui enleva le pied de la jambe pour ainsi manger tranquille et pour ainsi garder certaine chose le soir venu ! Et par la suite, elle lui reposa la même question en retours, question que cela soit équitable ! Lorsque le repas fut fini, la jeune femme prit le dessert, un gâteau au trois chocolat et une fois fini, Joseph paya l’addition, que Perséphone obligea celui-ci à accepter qu’elle paye la moitié, mais il semblait contre cette idée et refusa la requête de la jeune femme, sous prétexte qu’il l’avait inviter, alors elle lui permit de reprendre les commandes de sa voiture en remerciant ! Il semblait vraiment adorer la conduire. Et il proposa alors d’aller chez lui, qui était pas très loin et elle accepta alors sans hésiter. Et question de le taquiner, elle posa sa main sur sa cuisse et la caressa jusqu’à l’entrejambe qu’elle put sentir cette grosseur qui semblait tout de même bien avantagé et une fois arriver, la jeune femme se tourna vers Joseph, détacha sa ceinture et s’approcha de Joseph alors pour venir lui chercher un baiser et glissa une main sous sa chemise pour caresser son torse qui était parfaitement bien découper, sans doute pas aussi musclé que Ioann, mais tout de même il était parfait. Une fois le baiser échanger fini, la jeune femme sortit, récupérant ses clés et suivit Joseph jusqu’à son appartement… mais la surprise qui les attendait serait tel un énorme couteau planter dans son cœur. Sophia était coucher sur le dos, sur le divan et Ioann faisait des gestes de va et viens tout en pénétrant sa copine et elle remarqua alors sa tache de naissance qui ressemblait à un tatouage… s’était lui ! S’était vraiment lui son mâle alpha et il était en train de baiser cette salope de catin ! La colère envahissait chaque parcelle de son corps et dehors, le soleil semblait devenir moins clair, comme si sa lumière semblait absorber, en fait, tout l’appartement semblait devenir de plus en plus sombre et lorsque Joseph ouvrit la bouche pour ainsi dire un commentaire, elle se calma alors, passant son bras gauche autour du bras droit de celui-ci et Sophia attrapa immédiatement la couverture qui était au sol pour se cacher, ainsi que son petit ami. Après quelques échanges de parole, devant un silence lourd et cruelle de la part de Perséphone, ils sortirent alors de l’appartement ! Joseph semblait s’inquiété à propos de Perséphone qui se demandait ce qu’elle avait ! Elle chassa sa peine et sourit :

- Non non… rien ! Disons juste que… cela à réveiller un vieux souvenir douloureux dans ce genre… mon ancien petit ami, qui est décédé maintenant… m’avait trompé avec une autre fille et la situation était dans le même genre ! J’étais arrivé chez ma copine pour lui dire un bonjour et elle était coucher sur le divan de la sorte et mon petit ami la baisait de la sorte… enfin sans importance ! Il est mort maintenant ! Disons que certaine personne de mon entourage ont pas apprécié cette tromperie… c’est une des raisons de mon départ de la Grèce en faite…

Mais cela était un mensonge, mais Joseph n’était pas obliger de le savoir et donc, elle lui sourit et déposa un baiser sur ses lèvres.

- Tu viens chez moi à la place ? On pourrait prendre notre bain dans mon bain tourbillon ! On pourrait même ajouter de la mousse ! Tu verras, il est super grand, ont pourrait entrer au moins six personnes à l’intérieur !

Et elle lui prit la main et le traina jusqu’à sa voiture, mais cette fois elle prit les commandes de sa voiture et très vite, elle s’amusait à faire ronronner son moteur, a faire de la vitesse et elle ouvrit même le toit ouvrant, car son appartement était à une demi-heure d’où il était, en comptant le nombre de voiture dans la ville ! Et une fois arriver, Joseph put se rendre compte que sa toute nouvelle copine vivait dans un quartier luxueux et de riche et tout en haut, il put voir un appartement qui s’étendait sur tout le haut, possédant un immense patio. Elle lui sourit et le pointa en lui disant que s’était son appartement et elle l’amena à l’intérieur, vérifiant son courrier, où un paquet l’attendait ! Si elle se trompait pas, cela était surement un poudrier qu’elle avait demander à Méduse de confectionner pour ainsi lui permettre de changer son maquillage à la guise en cas de besoin, et ainsi changer certain trait de son visage en cas de besoin ! De plus, il pourrait être utilisé comme portail et ainsi se transporter dans divers endroits en Grèce où chaque endroit possédait soit un vieux miroir ou un miroir briser qui servait de portail. Enfin, elle sourit à Joseph et lui demanda de la suivre jusqu'à dans son appartement, qui était un 4 ½ ! Nne chambre pour elle et une où elle accomplissait ses rituels, donc une chambre interdite, lui avoua-t-elle et elle confia aussi que :

-… étrangement, j’ai le sentiment que je peux te faire confiance, que tu ne me jugeras pas dans mes croyances ou mes pratiques ! Enfin… si tu le demande, je pourrai peut-être te la montré ! Mais pour le moment, tu va voir… je ne manque pas de place !

Et elle pesa sur le tout dernier bouton de l’ascenseur et une bonne attende de cinq minute, car l’ascenseur était pas des plus rapides, en mesure de sécurité et donc, elle se tourna vers le jeune homme qu’elle fit reculer vers l’extrémité de l’engin et elle déposa sa main droite sur sa nuque et l’autre vint s’infiltrer dans sa chemise et elle l’embrassa langoureusement, collant son corps contre lui de Joseph. Elle l’embrassa tout au long jusqu’à ce qu’elle arrive devant la porte de son appartement et elle devança Joseph pour s’approcher de sa porte et l’ouvrit en la déverrouillant. Lorsqu’elle ouvrit la porte, Joseph put voir un magnifique appartement luxueux tout fait de marbres, possédant de gigantesques fenêtres presque transparentes ! La cuisine était sublime et assez large pour cuisiner pour une armée, le salon se rejoignait à la cuisine, ayant un grand divan qui formait un L ! Elle lui fit voir son patio avec son jacuzzi et son gezabo et elle l’amena voir sa toilette qui était aussi grande possédant un grand miroir et deux lavabo un à côté de l’autre avec une grande douche en marbre et un magnifique bain tourbillon. Tout était propre et clean ! Elle se tourna alors vers Joseph et sourit !

- Je te sers a boire ? Le vin es-ce que tu aime ? C’est du vin de… Grenade ! Une spécialité de ma région !

Et elle alla vers son sellier et sortit une bouteille qu’elle ouvrit sans attendre et en versa dans deux coupes différentes ! Dos à Joseph, elle amena son index et majeur, coller un contre l’autre, vers ses lèvres, déposa un baiser et elle déposa ses doigts sur une coupe pour en faire un tour. Une petite lumière apparu, ce qui fit illuminer le vin et tout redevint à la normal. Ainsi, lorsque la nuit arriverait, elle pourrait ainsi prendre contrôle du corps de Joseph et lui faire faire tout ce qu’elle désirait ! Et elle s’approcha du jeune homme pour lui tendre la coupe avec le vin enchanté !

- Alors ? Comment tu trouve ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 20:53

Après que Joseph ait parler du fait que normalement c'était toujours Ioann qui prenait toujours les plus belles filles et que le sort s'en était retourné vers lui,pour une fois,car bien qu'il trouvait Sophia très belle et sexy quand ils allaient clubber ou autre, elle était loin du compte avec la vrai beauté que Joseph voyait en Perséphone! Elle était si parfaite! Si tout fonctionnait comme Joseph avait prévu,ce qui pour l'instant allait beaucoup,beaucoup mieux qu'il l'aurait prévu,il ne serait plus seul lui non plus,sa faisait tout de même un mois qu'il avait lâcher sa copine! Perséphone répondit a cela que oui elle trouvait Ioann de son goût,mais elle n'aimait pas les types distant et froid,elle préférait de loin ceux qui était amusant et chaleureux comme lui. Bon elle ne connaissait pas totalement Ioann,car ''distant et froid'' ne le représentait pas vraiment, parfois Joseph irait beaucoup plus avec arrogant et sans aucune gêne sans oublié...qu'il avait tendance a adorer les défis,un peu trop même. Et après avoir répondu a ses deux questions, la femme lui dit mysterieusement,la vie peux être plus longue qu'il ne le croyait. Ce qui était contraire aux pensés de Joseph qui lui savait bien qu'on pouvait tout aussi bien mourir le lendemain. Une chose que Joseph trouvait drôle c'est que maintenant que lorsqu'elle enlevait son pied,le laissant bien dûr, son pied lui manquait déja...D'ailleurs elle lui demandait elle même si ils devraient aller a son appartement ou a la sienne. Joseph eut un sourire et dit:

-Je suggère la mienne,c'est plus proche et les vendredi soir,il les passe toujours chez Sophia donc,c'est tranquille.


Puis après qu'il lui ait demander d'ou elle venait et tout,elle lui annonca que sa mère avait le même nom que la déesse grec aussi et elle se croyait être druidesse. Quelle famille étrange devait-elle avoir! Joseph trouvait cela amusant.Puis elle fit une blague sur le fait qu'elle était une sorcière,en réalité,il l'aurait crut, avec tout les habitudes étranges que sa famille semblaient avoir! Elle lui annonça qu'elle avait même un autel de sorciere...donc elle était une vraie sorcière non? C'était amusant. Et elle termina le tout en disant que peut être que son charme selui avait fonctionner. Joseph ria et répondit:

-Oh que si qu'il a fonctionner,ne t'inquiète pas pour sa ahahah..Eh bah,j'ai toujours vécu a paris, Ioann et moi avons passer pratiquement toute la vie ensemble a s'entraider. Les familles qui venaient nous adopter, surtout avec Ioann qui était arrogant pour 50 faisait la vie dure a nos parents adoptifs,je crois qu'on en a eu une dizaine en tout,ou plus. On s'est fait de l'argent sur leurs dos en leurs volant des trucs,genre bijous et tout et les revendant,pour cacher l'argent a quelque part. Lorsqu'on a eut l'age de partir de l'orphelina,bah... on s'est payer un appart avec tout ce qu'on avait voler plus l'université. Sinon...J'ai un travail a temps partiel,entre mes cours a l'école ou je produit des journaux étudiants. Ioann quand a lui il amène de l'argent pour payer notre appartement avec des paris sur ses matchs de football. C'est un peu dangereux,mais comme tu risque de mieux le connaitre, tu va voir qu'il est toujours sûr de lui et plutôt arrogant. Je lui ai bien avertit que sa allait lui retomber dessus un jour ou l'autre...mais bon. Sinon,ouais,pas une aussi grosse histoire que toi de famille,car j'en ai jamais eu,mais selon moi,Ioann est comme mon frère. On a tout vécu ensemble après tout!

Puis après avoir finit de manger, Joseph insista pour payer l'addition,peu importe qu'elle soit riche ou non,c'était lui qui l'avait invité,mais a la fin,elle voulut payer la moitié, ne pouvant convaincre une femme qui lorsqu'elle avait quelque chose en tête,ne le quitterait pas,il la laissa faire,mais en lui disant que la prochaine fois elle serait obligé de le laisser payer la totalité et laissa la fin de sa phrase avec un ''Sinon.......''. Pour se récupérer,la jeune femme le laissa encore conduire, caressant sa cuisse et son membre durant le trajet,le faisant devenir dur une deuxième fois! Quelle démone! Ils arrivèrent bien vite a l'appartement de Ioann et Joseph ou il pût goutter a son tout premier baiser,un baiser remplis de promesse,avec une main qui passa entre sa chemise.Puis,ils virent quelque chose qui n'affecta que les deux filles du groupe. Ils suprirent Ioann et Sophia en train de faire joujou sur le divan, Sophia échappa un petit crit de surprise avant de se cacher et pour Perséphone...elle restiat silencieuse,mais juste a la voir,on pouvait voir qu'elle...mal a l'aise avec un peu de colère? Enfin elle lui expliqua tout cela après être sortie,mais pour l'instant,ce qui était,tout de même drôle dans la situation du point de vu de Joseph,qui lui même s'était déja fait surprendre par Ioann et l'inverse ce n'était certainement pas la première fois que sa arrivait,Ioann était juste surpris,sinon, avec Sophia qui le cachait...Bah. C'était pas vraiment nécessaire pour lui,il s'en foutait. Joseph dit:

-Oh Ioann, désolé de te déranger. T'aurais dût me le dire que tu allais prendre l'appartement au lieu d'aller chez Sophia...


Ioann haussa des épaules en s'approchant un peu,ou on pouvait toujours voir son membre bien dur,qui ne faisait qu'ajouter sa ressemblance avait son ancêtre si Perséphone y pris attention sur le moment. Il alla fouillé dans son porte-feuille en disant:

-Dah....moi je pensait que toi et....Perséphone c'est sa? Salut. Ouais,c'est sa,je croyais que tu prendrais plus de temps ou ne reviendrait pas tout court pour ce soir. Si tu me laisse l'appartement encore un peu?


Il alla lui donner une centaine de dollars pour que soit qu'il ait passer une partie de la nuit ailleurs,dans un club ou il ne savait où,ou se payerait une chambre d'hotel.Mais Joseph refusa,disant qu'ils avaient un autre endroit a aller de toute facon. Joseph salua Sophia qui les fixait depuis un moment,elle devait trouver cela plus embarassant que quand c'était ses parents qui les voyait il fallait croire...et Joseph et Perséphone partirent ou elle lui expliqua que cette scène lui rappellait ce que son ancien petit copain lui avait fait et sa lui avait prit sur le choc sur le coup.Joseph répondit:


-Nah ne t'inquiète pas, Ioann est pareil, on dirait qu'une force spéciale nous oblige a tomber sur l'autre pendant qu'un passe a l'acte avec sa copine. C'est pas la première fois ahah, la dernière fois,c'est lui qui ma trouver et c'était dans les toillettes pendant que mon ex était en train de masturber devant moi. C'était encore bien plus drôle a ce moment là. Ahah! Ioann était tout endormit,car il devait être 4-5 heure du matins et juste a ce moment pile,il fallait qu'il aille au toilette.Bref...conduit cette fois, on va chez toi,j'ai bien le goût de voir a quoi ressemble ton petit palace ahah...Et désolé pour ce que qui t'es arriver avec ton ex...Et de ce que tu viens de voir. J'aurais dût cogné,mais je n'y pense jamais...

Elle proposa alors de prendre un bain tourbillons...excellente idée,avait-il répondu.Ils fillèrent donc a l'appartement de la jeune femme ou il apprit qu'attendre pour une ascenseur qui était drôlement lente,ne pouvait être plus agréable...Une chose était sûr,lorsqu'ils arrivèrent dans l'appartement luxueux,il comprit pourquoi elle l'appellait son petit palace.C'était vraiment beau.....Joseph ne pût que dire:

-Wow....c'est vraiment incroyable pour une femme qui va encore a l'université! Sa doit être bon ne pas avoir a s'en faire pour l'argent.ahah...

Rapidement elle ouvrit une bouteille de vin de grenade,ce qu'il trouva drôle avec ce qu'elle lui avait parler de la déesse du même nom qui c'était fait avoir par ce même fruit et lorsqu'il recut sa coupe de vin il en prit une gorgée et trouva le vin délicieux...Il s'approcha prit une petite gorgée du vin et partagea cette gorgée et la bouche de la femme qu'il embrassa langoureusement,approchant doucement son corps vers le sien.Il répondit a la fin:

-Il est excellent...
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 21:48

Le souper était excellent et la compagnie de Joseph, très chaleureuse et adorable ! Il avait cette même étincelle dans ses yeux que ce cher Narcisse, quoi qu’a la différence, Joseph n’était pas en constant en train de regarder son image en permanence et à se venter la beauté qu’il avait, car il en avait pas besoin ! Les yeux de Perséphone pouvaient le faire parfaitement ! Son physique était tout aussi mignonne que son âme qui était toute aussi belle ! Et à force de l’entendre parler de Ioann comme son frère, Persé eu alors la brillante idée que plutôt de se débarrasser de cet homme vraiment charmant qui saurait beaucoup offrir et donner, elle pourrait réveiller son potentielle qui était endormis en lui ! Simplement en réveiller cette chose qui dormais, elle pourrait lui donner d’incroyable pouvoir psychique et lui donner un certain pouvoir sur son charme et elle pourrait en faire un émissaire ou bien un général qui saurait convaincre les gens de suivre les pas de Perséphone et son tendre mâle alpha ! S’était dur de savoir qu’une autre pouffe profitait de son époux qu’elle avait perdu ! Mais du moins, elle savait qu’elle ne serait pas perdante dans cette histoire, car elle espérait vraiment avoir gagné son émissaire parfait ! Il lui fallait quelqu’un de beau, d’attirant, ayant beaucoup de charisme et pour qui les gens seraient prêts à boire ses paroles comme de l’eau ! Ainsi, Joseph proposa d’aller chez lui, que s’était juste à côté et qu’Ioanne et Sophia allaient toujours chez elle le vendredi et la jeune déesse accepta sans hésiter, chez elle ou chez lui, elle réussirait de toute façon à prendre le contrôle de son âme et en faire quelqu’un de serviable à son égard ! Elle avait obtenu cette envoutement d’une sorcière égyptienne au nom de Cléopâtre qui envoutait certains de ses serviteurs par le biais du vin et le soir venu, pendant qu’ils dormaient, elle commandait et ils obéissaient, tels des zombies endormis. Perséphone n’eut qu’a donner à cette sorcière un artefact qu’elle désirait tant, le collier d’Isis, un objet de grande valeur qui accroitre les pouvoirs des sorcières égyptiennes !

Joseph considérait réellement Ioann comme un frère et cela était compréhensible aux yeux de la magicienne, car ils avaient toujours vécu ensemble et avaient tout vécu ensemble ! Il était difficile de ne pas considéré ce mec autrement ! Ce qui la fit rire s’était de savoir qu’ils étaient de petit voleur d’enfance, ce qui n’étonnait guère Perséphone vis-à-vis d’Ioann qui fut toujours ainsi, un simple voleur. Il avait même su voler le cœur de la grande prêtresse ! Elle approuvait les dires de Joseph en lui disant qu’il était toujours ainsi, qu’il essayait de voler son cœur à elle ! Mais pour rire, elle lui dit aussi qu’il était en sécurité enfermé dans un coffre fort ! En fait, il avait déjà été volé et donc… Mais bon, elle pouvait passer du bon temps avec lui, ce n’était pas interdit et si Ioann aurait un mot a dire la dessus, elle lui ferait repenser au fait que lui il a fricoter avec de nombreuses femmes avant elle ! Il n’aurait donc aucun mot à dire ! Enfin, le souper fini, ils quittèrent les lieux, après avoir payé la facture à deux et qu’elle lui prêta sa bagnole pour cout, évidemment, elle voulait surtout en profiter pour allumé Joseph, ce qui ne fut pas si compliquer en faite ! Il était déjà tombé dans sa propre toile que la veuve noire avait tissée pour lui, mais elle ne désirait plus le dévorer tout cru ou le faire souffrir ! Non, elle avait d’autre plan bien meilleur pour lui ! Mais lorsqu’ils arrivèrent à l’appartement, la vision de voir son cher amant en train d’en baiser une autre fut une horreur à ses yeux. Il possédait le même corps que le Ioann d’attend, la même grosseur du membre, les muscles tout aussi développer et dur, le même tatouage… pourquoi refusait-il alors de se rappeler de son amante ? Parce qu’il préférait avoir sa liberté et baiser d’autre sale chienne que d’avoir sa propre déesse a lui seul ? Elle allait le faire souffrir avec l’aide de cette pouffe ! Elle allait en séparer une bonne fois pour toute avec ou sans l’aide de qui ce soit ! Enfin, les évènements prirent à la tournure d’une rigolade pour Ioann et Joseph ! Mais pour Perséphone, la colère la gagnait mais personne semblait remarquer l’absence d’une partie de la lumière et Sophia semblait toute aussi mal que la romaine ! Une fois partie, Perséphone lui raconta donc une histoire, qui en fait venait de se produire, mais qu’elle mit au passé en oubliant pas le fait que son copain était mort ! Joseph lui trouvait sa drôle mais pris un air désoler pour son ex, comme il était mignon avec ce petit visage. Elle lui fit un sourire du genre ‘’ Mais non c’est pas grave, ce n’est pas ta faute mais celle de cette pouffe ‘’ et s’approcha de lui pour lui donner un baiser sur la joue et sourit.


- Merci de ton soutient, mais ca na plus d'importance maintenant, car je t'ai toi maintenant, dit-elle avec un clin d'oeil… aller… partons… on va être bien mieux chez moi, croit moi !

Et elle le conduit chez lui, prenant une demi-heure de route et arriver, elle alla dans l’ascenseur pour ensuite se laisser à de baiser langoureux jusqu’à arriver devant son appartement. Elle vit bien l’émerveillement sur le visage de Joseph devant cette maison si grande et elle sourit, lui fit la visite et lui proposa du vin de Grenade, qu’il accepta sans hésiter, qu’elle fit son maléfice et le fit boire ! Il fallait maintenant préparer un bain avec certaine huile qui allait ainsi achever cet envoutement ! Enfin, pour l’instant elle buvait du vin avec lui et l’amena sur le divan pour s’asseoir sur les genoux à ses côtés et le regarda.

- Alors ? Tu reste avec moi pour cette nuit ? On partira ensemble pour l’école si tu veux… par contre, demain je ne suis pas libre ! J’ai un cours de l’histoire mythologie égyptienne le matin et mythologie nordique en après-midi… mais en soirée l’on pourrait faire de quoi… en fait… on pourrait faire nos devoirs ensemble si tu le veux… Mais au fais… toi tu ne ma toujours pas dis ce que tu aimerais faire plus tard ! Et tu ne ma pas plus parler de ce travaille à mi temps comme journaliste, cela consiste en quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMar 6 Juil - 23:11

Après que Joseph et sa copine fût partit, Ioann se retrouva seul a seul avec Sophia,qui ne semblait plus enclin a continuer,ayant été complètement éteinte avec ce qui venait de se passer.Ioann alla s'assoir près d'elle la laissant se coucher sur lui,tout les deux bien évidemment nue et remarqua que Sophia était silencieuse. Le jeune homme,ré ouvrant la télévision,il caressa les cheveux de Sophia avant de lui demander:

-Qu'est-ce qu'il y a ma belle? T'a pas l'air en forme. Sa ta tellement gêner que Joseph où Perséphone te voit nue? Si c'est sa,ahah,dit toi que c'est pas la première fois qu'ils voient des femmes nues ahah!


Il donna un baiser sur la tête de Sophia et écouta ce qu'elle lui répondit.

Puis du coté de Joseph, qui était en train de boire du vin avec la parfaite femme assise a genoux a coté de lui sur le divan. Buvant une plus nouvelle gorgée,avant de répondre a toutes ses questions:

-Je croyais que tu me poserais jamais la question! Évidemment que je désire passer la nuit ici avec toi.Et sa va,si tu veux me retrouver demain...je vais être dans la salle de journaliste, dans le sous-sol de l'université. Tu va voir des signes un peu partout...enfin bref, ouais je suis photographe et écrivain pour le journal étudiant....D'ailleurs...si tu veux bien,j'adore prendre des photos,surtout professionnels...Et j'aimerais beaucoup en avoir des personnels de toi, j'aimerais beaucoup avoir quelques photos de toi...tu va voir,je suis assez doué. Mon équipement est a l'école,alors si sa te tente et ta un peu de temps libre....Bref je vais t'étonner, comme travail plus tard,j'aimerais être journaliste. J'aimerais créer mon propre journal et le fait que j'ai prit le petit job a mi-temps a l'écoles me donne en plus quelques points plus pour mon cour alors...J'ai dit pourquoi pas. Même si les potins de l'école sont pas mal des publicités et ce que le directeur désire que je montre...mais bon,faut bien débuter quelque part...

Puis il tourna la tête vers la femme avec un sourire séducteur,mais qui tournait vers le malicieux et lui demandit:


-Est-ce que sa te dérange si nous continuons la conversation dans le bain tourbillons que tu parlais? Voila des années et des années que je ne suis jamais aller dans un truc pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMer 7 Juil - 0:03

Sophia avait apperçut le regard de Perséphone, comme si elle la voyait en train de coucher avec son petit ami, mais s’était ridicule car Ioann n’était pas son petit ami, mais le siens ! Elle connaissait ce regard, elle qui avait déjà vécu une fois une relation de tromperie avec son ex. Elle l’avait surpris dans les bras d’une de ses cousines, une raison de pourquoi elle ne veut plus parler à sa famille ! Et donc, elle s’était amusée à le torturer en couchant avec les frères de celui-ci pour le punir ! Enfin… sans doute que Perséphone s’était rappeler de quelque chose qui lui était arrivé voila quelques années ou quelque mois, peu importe, mais ce qui était certain, s’était fini de la sauterie pour ce soir, ce qu'elle expliqua en gros à son petit ami, en espérant qu'il ne porte pas de mauvais jugement à propo d'elle et de son passé, ce qui l'inquiétait et avec raison car elle ignorait ce qui allait bientôt se tramer contre elle la pauvre. Sophia n’avait plus réellement tête à continuer à baiser ! Finalement elle préférait que cela soit ses parents qui les surprennent que des amis, s’étaient beaucoup moins gênants ! Elle se leva alors pour ainsi aller prendre sa douche, invitant son copain à la rejoindre !

Perséphone du avouer qu’elle passait un bon moment en ce moment ! Elle se laissa même aller à la séduction de Joseph, même si elle n’aurait pas du ! Et lorsque ce serait le moment, elle pourrait ainsi lui jeter son charme pour prendre contrôle de lui et aussi, pour réveiller ses pouvoirs endormis à l’intérieur de lui. Ce qu’elle percevait en autre s’était un plus grand charisme, ce qui lui permettrait enfin de véritablement obtenir tout ce qu’il voulait des gens. Elle voyait aussi des pouvoirs télékinétique du genre ‘’ Télékinésie ‘’ et ‘’ Télépathie ‘’ ! Sinon, elle ne décelait pas vraiment autre chose, mais s’était déjà très bien pour quelqu’un possédant l’essence de Narcisse ! Elle se rappelait que Narcisse avait aussi le pouvoir de communiquer et contrôler les animaux, peut-être en serais-ce autant avec Joseph ! Enfin, il parla enfin un peu plus de lui et même qu’il lui proposa des photos d’elle du genre professionnel et la rassura en lui disant qu’il faisait d’excellente photo. Son rêve était aussi de pouvoir ouvrir son propre journal et devenir journaliste, un beau rêve ! Elle en aurait bien besoin d’un dans son nouveau monde !


- Intéressant… je te souhaite alors de le devenir ! Je serai la première a acheter ton journal ! Et… oui j’aimerais bien que tu me prennes en photo… enfin tu la peut-être remarquer mais je suis un peu embu de moi-même. Disons que je m’aime, que je sias que je suis belle et j’adore recevoir les compliments et qu’on l’expose car j’en ai aucunement honte… mais… tu veux quel genre de photo ? Car je possède une vaste garde-robe qui pourrait être fortement intéressante, de plus, je ne porte que des vêtements de grande marque, je pourrais faire semblant que je suis un mannequin qui vient te voir…

Lui dit-elle avec un certain ton coquin en prenant place sur lui cette fois et elle déposa alors un baiser sur ses lèvres, sans introduire la langue et tout de suite après, Joseph lui demanda alors quand es-ce qu’il allait essayer le bain tourbillon et elle rit. Il était très téméraire et savait ce qu’il désirait et c’était ce qu’elle adorait chez les hommes, le type qui sait vraiment ce qu’il veut. Alors, elle se leva, accompagné d’un clin d’œil et dit :

- Alors attends moi… je vais récupérer certaine essence dans ma chambre secrète ! J’ai créé moi-même des essences aphrodisiaque qui augmente le plaisir et aussi la libido ! Je reviens, je vais tout préparer mon beau…

Et elle se dirigea vers une porte qui contenait d’étrange symbole et si Joseph fut assez attentif, il put voir une lumière se dégager de la main droite de la magicienne, alors que de la main gauche, une étrange aura noire, comme si s’était des flammes, s’en dégagea pour ainsi s’unir et déverrouiller la porte de la chambre et la prêtresse pénétra les lieux pour ainsi récupéré quelques flacon nécessaire pour ainsi sceller l’envoutement ! Elle ferma les yeux, récita quelques paroles et sortie de la pièce. En gros, la salle des envoutements et enchantement était magnifique et possédait une décoration du style Grec avec des étagères un peu partout contenant des flacons, des bocaux avec toutes sortes d’herbes ou d’huiles et d’ingrédient. Au milieu, un pentagramme fut dessiner a l’aide d’une craie et représentait une étoile à quatre branche pour ainsi représenter les quatre éléments principaux, mais quatre autre branche vint se joindre aux autre par chaque creux que formait les branches. Et au tout milieu, il avait un autel en bois qui contenait une bougie, un bol d’eau, un bol avec du sel de mer et un encensoir ! Sur le milieu de l’autel, il y avait un petit livre qui renfermait les formules que l’apprenti sorcière prit de différente sorcières du siècle ! En sortant, elle verrouilla la salle par la magie et sourit à son tout nouvel ami du moment ! Elle se dirigea alors vers la salle de bain pour ainsi faire couler l’eau et elle y versa les huiles et récita des incantations à chacune. Une lumière jaillit de l’eau avant de disparaître et elle scella le tout avec de l’huile moussant et elle se dirigea, sans faire de bruit, vers Joseph qui était tourné vers la télévision éteinte. Elle passa alors ses bras autour de son cou et déposa un baiser sur son cou et murmura :

- Le bain est prêts… amène nos coupe et la bouteille, je vais en ouvrir une autre… mais attend moi avant d’entré… c’est moi qui dois te déshabiller et toi qui dois me dévêtir…

Et elle eu un léger rire et se dirigea vers son sellier pour ainsi prendre deux autres bouteilles de vin et elle se piqua alors le doigt pour ainsi faire tomber une goute de son sang dans chacune et elle usa alors de son pouvoir de l’ombre pour ainsi mélanger la mixture et se dirigea vers la salle de bain, Joseph tenant dans sa main la bouteille et les deux coupes sur le rebord du bain, versant pour ainsi remplir les coupes. Comment aurait-elle pu deviner laquelle était la sienne et laquelle était celle de Joseph ? Parce qu’elle voyait celle qui contenait son charme et donc, elle s’approcha pour prendre sa coupe, bu une gorger et la déposa un peu plus loin et déposa la bouteille à côté du bain, prenant celle que tenait Joseph en effleurant ses doigts et elle se débarrassa de sa bouteille vide. Lorsqu’elle fut en face de son amant du moment, elle s’approcha et déposa sa main droite sur sa nuque, pour lui procuré des frissons et avec l’autre main, elle vint l’introduire dans la chemise. Alors, elle cessa d’embrasser ses lèvres et descendit vers son cou et avec sa main droite de nouveau libre, elle défit les boutons pour ainsi dévêtir Joseph de cette chemise. Il était vraiment parfait, enfin pas autant que Ioann, mais il était parfait et ainsi elle n’aurait pas a avoir honte ! Elle embrassa alors son torse, mordilla ses mamelons et glissa doucement ses mains vers son pantalon qu’elle défit la ceinture avant de l’enlever complètement ! Elle défit le bouton, descendit le zipper et elle se pencha en même temps que de lécher son torse et son ventre jusqu’au niveau de la ceinture et avec son aide, elle lui enleva les pantalons ainsi que ses bas. Il ne restait plus qu’une étape : son pénis. Elle remonta doucement, en léchant sa jambe et arriva face à son membre, mais avant de l’enlever, elle approcha alors sa bouche du tissu qui était frapper par son membre qui devenait de plus en plus dure à chaque seconde et elle souffla doucement sur celui-ci pour ainsi lui faire prendre la totalité de sa forme une fois bandé et elle lécha le tissu, masturba son membre à travers son boxer et continua jusqu’à l’enlever complètement et elle approcha ses lèvres de son soldat et souffla sur son petit casque avant de le léché de haut en bas, de bas en haut, mais elle ne le prit pas en pleine bouche, pas tout de suite ! Elle adorait cela fait languir ses amants et elle remonta vers le visage de Joseph pour l’embrasser et voyant qu’il était déçu qu’elle n’ait pas continuer, elle lui dit :

- Et bien quoi ? Tu ne pensais tout de même pas que j’allais m’amuser sur ce plancher tout de même… j’ai quelque petite surprise qui t’attends dans le bain… crois moi… aucune fille ne me battra à ce jeu ! Toute les conquêtes que tu auras eu dans ta vie, serons que de pâle amatrice dans ce jeu… Si une chose était certain avec la grande déesse Perséphone, s’était qu’elle était une des meilleurs amantes qu’un homme pouvait avoir… et croit moi… je lui fais honneur à son nom… qui sais… c’est peut-être moi la véritable Perséphone, dit-elle d’un ton amuser et elle laissa donc au tour du mortel pour la dévêtir, en espérant qu’il saurait très bien se servir de sa langue, de ses doigts et de sa grosse verge solide !

Elle ne s’attendait pas à ce que cela soit aussi fantastique que sa l’était avec Ioann mais du moins, elle espérait qu’il soit aussi bon que Narcisse l’était avec la femme ! En fait, il était aussi bon que Ioann, si même plus sur un seul domaine, la tendresse ! Ioann était plutôt du genre Hard Core et il était le meilleur dans son domaine et il fut le seul à la faire mouille comme une chute d’eau, alors que Narcisse était un des meilleurs pour atteindre son point G ! Chacun possédait son point fort et faible et pour Perséphone, elle ne pouvait autrement choisir Ioann parce qu’elle était amoureuse de lui ! Du moins… sexuellement, elle avait beaucoup de difficulté à choisir ! Mais elle n’aimait pas Ioann parce qu’il était un très bon baiseur et qu’il la défonçait comme personne ne l’avait fait de toute sa vie, même Hadès était qu’un amateur sans expérience ! Mais elle l’aimait car avec lui, elle pouvait être elle-même à cent pour cent ! Elle pouvait pleurer et se cajoler dans ses bras musclé et dure, forte et réconfortant ! Il y avait cette chimie entre les deux qui faisait que chacun n’avait point besoin de parler pour se comprendre ! Juste un signe des yeux ou de tête suffisait pour parler ! S’était de l’amour véritable qu’elle portait pour lui et avec elle, il savait qu’il pouvait être le plus romantique qu’il désirait. Une fois même, il avait amener la jeune femme dans un magnifique champ de narcisse, sa fleur préféré, là où ils se prélassèrent sans faire l’amour, s’était ça qu’elle aimait chez lui ! Elle savait qu’elle n’était pas qu’un simple trophée de chasse ou qu’il la traitait comme un objet ! Il la traitait comme une femme devait l’être ! S’était ce qui lui manquait de lui ! DE plus, il avait cette force de caractère qui la faisait mouiller one shot lorsqu’il se fâchait contre elle, et elle n’avait besoin que de se trémousser pour ainsi se faire pardonner ! Ils se querellaient pour des pacotilles ? Et alors ? Cela n’allait pas les séparer comme font les gens d’aujourd’hui ! L’amour, le véritable, n’existait presque plus. Il faut dire que Cupidon fut tuer par un homme en colère qui avait perdu sa femme par la faute de l’ange de l’amour ! Pour Perséphone et Ioann, leur amour était bien plus important que toute le reste du monde et ne laisserait rien le détruire et elle adorait chaque parcelle de son corps, de son âme, de son caractère ! Il était l’homme de sa vie, de ses rêves, de ses fantasmes. Mais tout cela était du passé… Elle avait perdu son amant par sa stupidité, elle aurait du le savoir que son amant n’était pas encore assez fort pour récupéré le sablier ! La prochaine fois, elle ne répéterait pas les mêmes erreurs ! Du moins… En ce moment elle passait un très beau moment avec Joseph ! Elle l’aimait bien enfin compte, certes elle n’était pas amoureuse de lui et cela ne se produira jamais, mais du moins, elle avait confiance en lui et elle savait qu’il s’occuperait bien d’elle !


Une fois mise à nue, elle invita son nouvel amant a venir la rejoindre dans le bain et elle s'approcha de lui, collant sa poitrine contre son torse et l'embrassa. Elle le fit alors assoir et se pencha, donnant une vue sur sa paire de seins et elle lui ferma les yeux et d'un claquement de doigt, la chambre de bain devint plus sombre et elle prit alors place sur Joseph pour l'embrasser. L'eau autour s'illuminait doucement et les vapeurs de l'essence qu'elle avait mit dans son bain s'introduire par les orifices olfactives du mortel et elle murmura des paroles, disant à son amant que s'il voulait que le liquide aphrodisiaque qu'elle avait conçut puisse fonctionner, elle devait réciter des incantations. Elle massait caressait alors son corps qui aspirait de plus en plus l'essence pour finalement ne laisser plus aucune trace ! Elle s'introduisit alors dans l'eau pour venir chatouiller son membre avec sa bouche pour ainsi le sucer sous l'eau, suivit d'une baise torride. Le rituel accomplis, elle savait que maintenant elle pourrait en prendre le contrôle et donc, après la sauterie, elle se prélassa contre lui, buvant de son vin et discuta de tout et de rien avec lui et une fois fini, elle sortit du bain, se sécha et se promena complètement nu dans son appartement ayant aucune pudeur et aucune gêne et le soir venu, elle amena Joseph dans son lit pour s'endormir contre lui ! Cette nuit le rituel serait complètement accomplis..
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMer 7 Juil - 5:21

Sophia lui expliqua alors lui parlant d'une partie de son passé qui...était assez...comment dire...Ioann avait déja tromper quelques unes de ses ex copines 4-5 fois,lorsqu'elle devenait ennuyante et s'arragait pour pas que sa copine le sache,si il restait avec elle encore un peu...Mais coucher avec sa famille ou des personnes proches de lui qui inclut toutes les personnes proches de lui? C'était....ouais.Et si elle lui disait cela,était-ce parce qu'elle avait des doutes sur lui et la nouvelle? Sophia était déja en train de marcher vers la douche,mais Ioann l'arretta en lui attrapant la main et lui dit:

-Tu ne crois sérieusement pas que j'ai coucher avec elle j'espère?

Mais après que Sophia lui assura que non, ils allèrent prendre une douche où Ioann,sachant que Sophia se sentait...comment dire,étrange, il ne fit que l'aider a se laver et la laissa se coller contre lui pendant un bon moment avant de sortir de la douche.Malgrés ce que Sophia lui avait dit,il était tout de même assez en colère sur le fait qu'elle faisait encore une de ses crises de jalousies,même si elle avait tout fait pour le cacher,sans parler que le souvenir qu'elle lui avait dit, on pouvait pratiquement voir une menace la-dedans. Si il faisait quelque chose,elle allait faire le tour de ses amis? C'était dégueulasse et pour une fois, Ioann se coucha dos à Sophia après un bonne nuit tout de même sec.

Du coté a Joseph,il semblait avoir beaucoup plus de plaisir qu'Ioann. Alors que c'en était partit, la jeune femme avait bien comprise son invitation qui n'était pas très secrete et décider d'aller chercher de ses aphrodisiaque. Sachant qu'il avait affaire a une fille qui semblait aimer les trucs de sorcières,Joseph joua avec plaisir a son petit jeu.Alors qu'elle allait chercher ses choses,il crut remarquer,assez étrangement, des petits trucs bizzares sur chaque bras de la jeune femmes,mais ne l'ayant aperçut que quelques petites secondes, Joseph accusa peut êter que le vin était plus fort qu'il croyait. Tant mieux,c'était plus marrant comme sa.Les deux coupes dans les mains,il attendait que la femme viennent le chercher le temps qu'elle prépare toutes ses petites fantaisies. Où il recut un baisers dans le cou avec les bras qui s'y entoura qui le fit frissonner.Elle lui dit qu'elle allait chercher d'autre vin et qu'il devrait l'attendre avant d'entrer.,parce que c'était elle qui devait le déhabiller et lui la dévêtir. Joseph adora cette idée et fit un sourire a la femme:


-Bien sûr...je t'attent impatiemment près du bain...


Lorsqu'elle revint,elle lui versa son vin où Joseph bût tout son verre comme la jolie demoiselle,se fit débarrasser de la coupe et vint l'embrasser...et commença a le déshabiller d'une façon tellement chaude et sexy,que voila des années qu'il était bien dur et droit dans ses pantalons qui étaient maintenant beaucoup trop serré.Rendu a ses pantalons,elle le taquina tellement....Mais c'était si bon. Mais elle le fit languir en lui disant qu'elle ne ferait pas tout sur le plancher! Donc maintenant c'était a son tour de la déshabiller.Ne portant qu'une simple robe, il la lui enleva en embrassant langoureusement la jeune femme,qui se retrouva en sous-vêtement.Joseph se colla contre la demoiselle et se mit a frotter son membre contre la petite culotte de la déesse tout en embrassant son cou,défaisant sa brassière,embrassant et caressa sa délicieuse poitrine,toujours en frottant son membre contre la culotte de la jeune femme(qui était un g-string,donc elle pouvait très bien sentir son membre). Mais bien sûr, il retourna embrasser la belle Perséphone qui se vantait qu'elle était la meilleure qu'il n'aurait jamais vu au lit. Tout en descendant sa main,qui parcout tout le corps de la femme,jusqu'a glisser sous son petit g-string pour aller caresser le clitoris de la femme, Joseph alla mordiller le lobe de sa chérie en lui murmura a l'oreille dans un soupir qui ne pouvait qu'être séducteur:


-J'ai hâte de voir cela....

Et sa main qui caressait son clitoris enleva le dernier morceau de vêtement qu'elle avait où il laissa la femme s'assoir rebord du bain,joseph a genou ou il alla jouer avec le clitoris de la femme avec sa langue, et la faire entrer dans son vagins pour la goûter elle.Mais il se vengea en arrêta brusquement alors que la femme semblait bien s'amuser et alla dans le bain en disant:

-Bah quoi...je vais pas tout faire sur le plancher Wink


La femme le rejoint et vint l'embrasser,collant sa douce poitrine contre son torse, une sensation de frisson que Joseph avait toujours adorer...sentir les mamelons de la femme glisser contre son torse était tout simplement excitant. Elle lui fit fermer les yeux en claquant des doigts où elle se mit sur lui,assise sur le bout de son membre,donc son membre était coller contre ses fesses, où elle se mise a s'occuper de lui. Non seulement les caresse lui faisait extrêmement de bien,mais,quelque chose d'autre semblant l'apaiser complètement.Il ne savait pas quoi,mais il n'avait aucun goût d'ouvrir les yeux...il était si bien...bref après le petit rituel son corps se décida enfin a passer a l'action ou Joseph eut la soirée la plus torride et plaisante de toute sa vie.

Le lendemain matin dans le lit, où ils avaient finit par continuer de baiser(ce qu'ils avaient fait un peu partout dans l'appartement) ils s'habillèrent en échangeant plusieurs sourires et petit mots avant de rejoindre Sophia et Ioann ou Ioann semblait de mauvais poil.Il salua tout de même son frère et persé avec un:


-Bon matin...

Ioann ne savait même pas pourquoi il était lui-même de mauvais poil. Bien qu'il repensait toujours a ce que sa copine lui avait dit. Pour cette raison, il avait l'impression qu'elle lui avait dit cette partie de son passé comme en menace et sa n'enrageait et il avait le goût d'exprimer sa colère sur quelqu'un,mais Sophia était beaucoup trop fragile pour cela et c'en était énervant...
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMer 7 Juil - 6:35

Sophia ne comprenait pas vraiment pourquoi Ioann semblait frustré ! S’était pas comme si elle lui avait dit qu’elle l’avait trompé avec des frères ou cousin ou avec toute l’équipe de foot par pur vengeance, mais malgré qu’elle ait une certaine peur envers Perséphone qui était une fille extrêmement belle et elle savait qu’Ioann pourrait parfaitement finir par la laisser pour ensuite entré en duel avec son frère pour obtenir l’amour de cette fille ! Enfin, elle était confiante envers Ioann et se disait qu’il ne ferait jamais cela, qu’il n’était pas un salaud ! En ce qui concerne Perséphone, elle n’avait pas confiance en elle, surtout qu’elle ne le connaissait pas ! Mais tout de même, elle était nouvelle et désirait donner sa chance, de plus, elle semblait avoir passé la soirée avec Joseph car il n’était pas encore revenu ! Peut-être un nouveau couple s’était formé. Enfin, après la douche et s’être coucher ! Elle remarqua qu’Ioann était réellement fâché contre elle car se coucher dos a elle était très rare, lui qui voulait toujours qu’elle soit collé contre lui. Lorsqu’elle fut certaine qu’il dormait, elle prit ses effets, oubliant quelques petits trucs dans la salle de bain, étant plutôt presser de partir, ayant peur de le voir éclater à tout moment !

Joseph semblait vraiment apprécier le petit rituel de l’apprenti sorcier et participait même à ses petits jeux, qu’elle n’en espérait pas autant mais il semblait tout aussi obsédé et pervers qu’elle-même ou Ioann, quoi que lui il était tout de même difficile à battre ! Et donc, elle le déshabilla, usant de ses habilité pour le taquiner et l’exciter au maximum qui lui était permit et une fois qu’il fut complètement nue, qu’elle lécha son pénis comme s’il était un bonbon, elle se releva pour ainsi laisser la place a Joseph, désireuse de voir ses talents et donc il débuta. Enfin, se n’était pas vraiment difficile pour lui de la dévêtir, elle qui n’avait sur le dos que sa robe et ses sous-vêtements et très vite, la robe tomba au sol et elle se retrouva en string et en brassière devant cet homme ! Il devait se compter chanceux car très peu d’homme avait la possibilité de la voir ainsi, sous son grand jour ! Ses lèvres était délicieuse et sa langue savait parfaitement ce qu’il devait faire, il fallait voir la suite maintenant ! Il s’approcha alors de l’immortelle et se mit alors à frotter sa tige droite et dure contre sa petite culotte, qu’elle sentait parfaitement contre son clitoris et son vagin. Lorsqu’il l’embrassa dans le cou, elle se mit à gémir et à frissonner. Les mains de Jo vinrent même défaire son soutif avec une agilité d’un expert en la matière et elle se retrouva les seins nu à l’air qui se tenait presque d’eux-mêmes, elle qui possédait encore son corps de jeune fille. Il descendit alors ses lèvres vers ses seins pour les caresser et les embrasser, continuant de la taquiner avec son pénis contre sa petite culotte ! C’est qu’il était un vrai petit pervers cet homme et une question encore plus dépraver la traversa… comment sa serait de prendre Ioann et Joseph en même temps ? Surement que du pure divin, un vrai péché ! Peut-être pourrait-elle le propose… une fois que cette salope de Sophia aura causé du tord à Ioann avec son aide ! Déjà sa présence était un bon début, il ne manquait plus que la suite !

Joseph n’en avait pas fini, il semblait vraiment en faim de dévorer cette femme pour ainsi en abuser, ce qui la fit sourire et grelotter de jouissance ! Il posa sa main sur son corps et le parcouru et ses dents vinrent mordiller son lobe, un de ses points sensible. Elle devenait doucement comme une guenille molle et l’autre introduisit sa main dans sa petite culotte pour venir jouer avec son petit bouton rose et elle en profita pour vanter ses mérites et il lui murmura au creux de son oreille, qu’il avait bien hâte de vivre cela ! Il fini alors par lui enlever la petite culotte, ce qui obligea la jeune femme à s’asseoir sur son bain et il écartela ses cuisses pour venir jouer avec son clitoris et son vagin avec sa langue et l’introduisit dans sa chatte, mais comme par vengeance, il la sortit en lui répétant la même phrase et ils entrèrent dans le bain. Enfin la suite vous la connaissez. Elle lui fit une pipe sous l’eau et il s’amusa à lui faire des cunnilingus qu’elle n’avait pas connus depuis la mort de Narcisse ou de son Amant ! Et une soirée très torride s’engagea où elle et Joseph baisèrent partout dans son appartement pour finalement finir dans son lit. Enfin, lorsque la nuit fut tombée, elle contempla le visage de cet homme contre qui elle se blottit ! Mais malgré tout cela, elle ne cessait de pensé a Ioann… Joseph était excellent dans tout… mais il lui manquait un quelque chose que seul Ioann pourrait combler ! Elle savait parfaitement qu’elle ne pourrait jamais tomber en amour avec Ioann, mais du moins, elle pourrait profiter de lui pour quelques temps. Enfin, elle se leva alors pour sortir de la chambre, laissant la magie faire son œuvre pour ainsi accomplir le rituel ! Donc, dans sa chambre de rituel, elle se posa au milieu pour ainsi invoquer les puissances magique pour lui venir en aide sur cette salope de Sophia ! Elle aurait besoin de quelque petit truc pour ainsi faire en sorte qu’elle puisse faire ce que la jeune femme attendait d’elle et un coup qu’Ioann saura qu’elle n’était qu’une salope, il la laisserait et elle pourrait alors en profiter pour le récupéré, mais avant, elle ferma les yeux…



‘’ Puissance supérieur entendez ma prière
Venez à mon aide et aidé moi à retrouver mon âme sœur
Que les souvenirs commencent à surgir
Que sa mémoire lui soit redonnée petit à petit
Biais par le rêve, veiller à ce qu’il se remémore ‘’


Ainsi, Ioann commencerait à faire des rêves sur sa vie antérieure, sans pour autant pouvoir mettre un visage sur la femme en question qui l’accompagnerait ! Il ne fallait pas qu’il sache tout de suite qui elle était pour ne pas l’effrayer ! Ouvrant un portable qui était juste à côté, elle alla sur Facebook pour ainsi trouver le compte de Sophia et imprima sa photo. A l’autel, elle posa un bol et la photo de cette femme et elle perça son doigt pour en faire tomber treize gouts de sang. Dans les pots, elle récupéra une qui contenait de la bave de crapaud, elle prit aussi de la poudre de mort et une dent de vampire et elle les mit dans le bol et ferma les yeux.

‘’ Entend mon appel toi maitre de la noirceur
Entend ma requête toi maitre des malédiction
J’invoque à ce moment, en cette heure
Les puissances du mal et de la noirceur
Approchez vous de cette femme
Rampez proche de cette femme
Empoisonner cette femme
Que la maladie la guette
Que la maladie la guette
Que la maladie la guette
Ainsi soit-il ‘’


Tout s’enflamma et une fumé s’élevèrent, formant ainsi un petit filament qui glissa dans les airs et se dirigea vers la maison de Sophie et lors d’une inspiration, s’infiltra en elle ! Le lendemain elle se retrouva malade et fiévreuse et très vite, Ioann put recevoir un SMS sur son cellulaire qui Sophia l’accusait de lui avoir ramené une maladie d’une sans doute pouffe qu’il avait du embrasser ! Elle lui disait aussi qu’elle ne voulait pas le revoir d’ici jusqu’à la fin de semaine, que par sa faute elle venait d’attraper une forte maladie…

Perséphone se réveilla le lendemain collé contre Joseph et lui sourit. Elle échangea quelque petit mot avec lui, de quoi qu’elle avait adoré cette soirée, que cela faisait si longtemps qu’elle ne s’était pas amuser autant ! ET donc, elle fouilla dans sa garde de robe pour finalement prendre des jeans très moulant et un gilet où le bras droit du gilet était manquant, ressemblant plutôt a une bretelle plus large et que l’autre bras du gilet était plus long. Du côté gauche, on pouvait voir une bretelle transparente. Sur le gilet, il y avait un magnifique montage florales fait a partir de brushes que tout graphiste pouvait avoir sur son Photoshop. Comme sous-vêtements, elle opta cette fois pour de la dentelle super sexy de couleur blanche. Elle alla se préparer, frisant ses cheveux de sorte à ce qu’il ondule comme des vague d’eaux et elle appliqua un petit maquillage pas trop apparent et elle était prête ! Elle prit alors de magnifique bottes en tissus de couleur doré avec des de magnifique papillon broder en noir qui se zippait a même la cheville, ce qui était un peu long à mettre et enlever. Elle conduit donc elle et Joseph jusqu'à son appartement où ils virent Ioann assit à sa table à la fois frustrer et pensif ! Perséphone regarda son chum et lui demanda si elle pouvait marcher avec ses bottes et approuvant, elle s’approcha d’Ioann et posa sa main sur son épaule et dit :


- Es-ce que ca va ? Il s’est passé quelque chose avec Sophia ? dit-elle avec beaucoup d’hypocrisie. Certainement qu’il s’était passé quelque chose… mais a quelque part, elle n’aimait pas vraiment voir son amant dans cet état et donc, elle prit place à table pour essayer de voir ce qu’il en était, accompagné de Joseph !
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMer 7 Juil - 15:02

Le SMS qu'il reçut de la part de Sophia était encore plus frustrant. Maintenant elle l'accusait de lui avoir supposément donner une maladie(alors qu'il n'était pas malade et n'avait pas embrasser d'autre fille a sa connaissance...) et qu'elle ne voulait pas le voir avant la fin de la semaine. Tout cela dans le même matin. Ioann était de très frustré et Perséphone pouvait sans doute se douter de ce qu'il allait arriver si il n'avait pas ses quelques secondes de gueulage ou qu'il ne se faisait pas calmer: Il allait faire des dégâts où faire un fou de lui. Joseph connaissait bien son ami d'enfance alors il se doutait aussi de ce qui allait arriver, mais il savait que même lui ne pouvait pas calmer Ioann lorsqu'il avait le goût d'étrangler quelqu'un. En fin de compte, Sophia était aussi bien de l'éviter pendant quelque temps,Ioann aurait probablement fait un meurtre. Perséphone tenta de comprendre ce qu'il se passait,ce que Joseph n'encourageait pas étant donner qu'Ioann ne la connaissait presque pas et que c'était du même d'elle. Mais Ioann bouilla en silence ignorant la question jusqu'a jeter avec violence son cellulaire qui glissa sur la table en direction de joseph. Il y avait le SMS envoyé de Sophia et en bas on pouvait voir le SMS répondu d'Ioann qui disait carrément ''Eh bien crève en si t'es pas capable de me dire ça en pleine face". Ioann partagea finalement(surtout a Joseph,ne connaissant pas vraiment Perséphone):

-Non seulement hier soir après votre départ elle me dire des trucs louches après qu'elle s'imagine que j'ai coucher avec perséphone pour je ne sais quel raison, alors que je ne te connais que ton nom et que depuis d'un jour et que je l'ai passer au complet cette shlyuha (qui voulait dire pute en russe). Bon j'aimerais que tu te tais la-dessus toi aussi joseph, je vous fait confiance la-dessus mais je veux votre opinion. Tout de suite après que vous êtes partis hier,elle m'a parler de son ancienne relation où son ex l'a tromper avec sa cousine et qu'elle pour se venger,elle a coucher avec tous ses freres...Joseph où toi perséphone,si ton chum/blondes t'aurais dit sa tout de suite après un évenement du genre,auriez vous vu cela comme une menace? C'est comme sa que moi je l'ai pris en tout cas.J'en ai complètement marre de ses petites crises de folies...Serieusement des fois je me demande qu'elle âge elle a...je veux dire vous avez vu le message qu'elle m'a envoyer? Complètement ridicule...

Mais a la fin,parce qu'il en avait parler,il se sentait un peu mieux,donc il continua avec même un petit sourire en voyant que Joseph semblait beaucoup plus heureux que lui ce matin.

-Enfin bref...et vous,sa c'est bien passé j'espère? Moi je crois que oui en vous voyant. Donc Joseph avec Miss-La-déesse. Je trouve que vous allez bien ensemble...

Il regarda perséphone et l'avertit sur un ton très serieux,le genre de ton dont autrefois Perséphone disait que sa la faisait mouillés en rigolant surtout avec son regard qu'il lui donnait en même temps:

-Mais fait pas de crise de jalousie comme Sophia,ou t'aura affaire a moi et sur ce coté je suis TRÈS serieux...A moins que Joseph fasse le con, la je t'en donne le droit. Je te fournirai la batte de baseball aussi.

-Ioan arrête de dire des conneries ahaha!

-Hé,je ne t'ai pas parler,conversation homme-femme ici,pas homme-homme,moĭ brat (Mon frère). ahaha.Sinon...Quels cours vous avez aujourd'hui? Moi j'ai un cour de francais avec le cour d'entrainement physique cette après-midi,ce que j'aime avec ce cours,c'est que je peux m'entrainer et je suis noter pour...

-Moi j'ai la journée libre,sauf que je dois finir le journal du mois. Le directeur a décider qu'il voulait que je l'interview aussi....heh, je crois bien qu'il y aurait beaucoup plus de personne qui prendrait le journal si ils me laisseraient le créer au complet....Et toi ma beauté fatale? Tu m'avais dit cour d'histoire si je me souviens n'est-ce pas?


Une belle femme blondes a talons haut passa a coté de Ioann pour lui murmurer quelque chose a l'oreille et après lui avoir donner un baiser sur la joue avec un petit sourire,elle lui glissa un petit papier entre le colet de la chemise du russe, où il y avait une ouverte donnant un petit plonger vers son torse.Lorsqu'elle fût partie, Ioann ricanna et dit:


-Son numero de téléphone...Je crois que l'absence de Sophia s'est fait remarquer...

Joseph ricanna et dit a Perséphone:

-Tu vois? Il se trouve des belles femmes et n'a rien du tout a faire le connard!

-C'est pas de ma faute si je suis parfait!




Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeMer 7 Juil - 22:48

Persé prit donc le téléphone portable pour ainsi lire le SMS où elle voyait Sophia l’accusé de l’avoir soit disant tromper avec une autre, qu’elle était malade par sa faute ! Si ce n’est pas parce qu’elle ne voulait pas mal paraître, elle aurait bien rit de cela ! Donc, elle ferma le téléphone et écouta ce qu’Ioann avait à dire sur Sophia ! Mais par contre, elle ne s’attendait pas à que Sophia croit que Ioann et elle avait déjà couché ensemble… dans une autre vie oui, mais pas dans celle-ci ! Enfin, elle posa alors sa main sur celle d’Ioann pour le réconforter, elle ne pouvait pas faire autre chose. Joseph vint donc prendre place à côté de la déesse, qui passa un bras sur sa taille et la femme lui fit un léger sourire ! Il demanda alors leur avis sur cette crise de jalousie que Sophia lui avait encore fait ! Enfin, voir toute cette colère entouré Ioann torturait énormément Perséphone qui détestait voir son âme sœur submerger par la colère et la peine ! Elle connaissait évidemment quelque petit trucs pour lui faire remonter le morale, mais elle ne pouvait pas réellement coucher avec lui en ce moment ! Ca serait très mal vue pour l’instant et il n’avait pas encore retrouvé la mémoire, cela servirait donc à rien ! Elle ne pouvait que faire de légères caresses à Ioann pour le réconforter du mieux qu’elle pouvait ! Il demanda alors leurs avis sur cette situation et malgré qu’elle puisse regretter cela, elle ne pouvait faire autrement pour l’instant ! Mais elle avait un petit plan spécialement fait pour eux !

- Et bien… parfois, lorsque nous sommes malade, ont dit des choses qui n’ont pas se sens… donc tu devrais peut-être lui laisser le temps de guérir et ainsi qu’elle puisse réaliser son erreur… mais comment elle a put croire que toi et moi nous aurions put avoir une relation sexuelle ? J’ai passé ma journée et ma soirée complète avec Joseph… Elle doit délirer complètement… enfin, je la connais pas, mais pour première impression, elle commence très mal… enfin… tu fais comme tu veux, tu peux lui laisser une chance comme tu peux ne pas lui en laisser une ! Mais tu a raison, c’est tout de même ridicule, et en se tournant vers Joseph… elle à toujours été comme ça ?

Et Ioann passa à un autre sujet, demandant à Joseph et Perséphone si tout s’était bien passé… il ignorait totalement à quel point tout se passait à merveille ! Son sortilège semblait bien fonctionner, Ioann semblait écœurer de sa pétasse et si tout allait bien, elle allait pouvoir faire une magnifique poupée vaudou de cette Sophia et la poussé ne plus rien donner à Ioann et le tromper ! S’il était comme elle le savait, il deviendrait alors surement dépressif et donc parfaitement manipulable et elle pourrait donc lui faire enfin retrouver la mémoire et vivre la vie qu’il méritait !

- Tu sais pas a quel point… moi et Joseph… disons que… durant toute la soirée et une partit de la nuit ça été très torride… Hahahaha !!!

Enfin, elle n’aimait pas trop le fait qu’il puisse dire que Joseph et elle puisse bien paraître ensemble car c’est Ioann qu’elle désirait et rien d’autre ! Mais alors, Ioann prit cette voix qui faisait toujours frissonner la jeune femme ! Cette voix à la fois impressionnante, virile et autoritaire qui savait la faire mouiller ! Elle fit tout pour ne pas cette fois faire fonctionner, ce qui fut très dur mais elle vint à contrôler son corps.

- Ho… mais je saurais très bien me défendre contre toi… crois moi ! Et merci pour la proposition de la batte de baseball ! Je vais prendre ton numéro en note juste au cas où…

Et elle sortit son cellulaire Blackberry pour ainsi prendre son numéro en notre ! Et donc, pour changer de sujet, Ioann demanda quels cours ils avaient et donc Joseph la devança et donna sa réponse et a lu aussi !

- Histoire Égyptienne ce matin et Nordique en aprem ! Mais après on pourrait faire de quoi ensemble ? Genre allé manger une pizza ou quelque chose dans le genre ! Enfin, si vous le voulez !

Alors qu’elle proposait quelque chose a ses nouveaux amis, une pétasse blonde arriva alors en talon haut pour murmurer quelque parole a Ioann et glissa un mot dans son col avant de partir. La rage reprit de plus belle a l’intérieur de la femme, mais un sourire mesquin apparu alors sur son visage et sans que les mecs puissent voir, elle fit quelques mouvement de la main et l’ombre de la fille l’agrippa par les talons pour la faire tomber face première sur le planche, de sorte à donner l’impression qu’elle perdit l’équilibre avec ses talons et Perséphone éclata de rire.

- Ouais… une fille qui ne sait pas marcher avec des talons, a ta place, je me méfierais !

La blonde se fit aider par des gens et jeta un regard furieux envers Perséphone avec l’intention de lui faire bien comprendre son point de vue. Et sans vouloir la faire attendre, Perséphone se leva alors, déposant un baiser sur les lèvres de son petit ami et elle posa un bisou sur la joue de Ioann et sourit.

- J’ai quelque petit truc a aller chercher dans ma case ! Je reviens tout de suite mes beaux apollons ! Ha ha ha !

Et elle quitta la cafete pour ainsi se diriger vers la blonde qui semblait très frustrer de ce qui venait de lui arriver ! Et Perséphone la devança en faisant claquer ses talons, question de la provoquer et se dirigea vers sa case pour en faite récupérer son livre pour l’histoire d’Égypte et lorsqu’elle referma la case, la pétasse était juste devant elle, la regardant froidement !

- Je peux t’aider , genre t’apprendre comment bien marché avec les talons ?

- Je sais pas pour qui tu te prends, mais Ioann est à moi ! Sophia est pas là en ce moment et je vais en profité pour lui piquer son ptit ami ! Tu la garde pour toi ta solidarité féminine ! Sophia c’est juste une pouffe qui se prend la meilleur simplement parce qu’elle sort avec le plus beau mec du bahut et je vais lui prendre pour lui fermer le clapet…

- Ha ha ha … ta rien compris… il est a Moi Ioann… et si je vois que tu pose une de tes sales pattes dessus… qu’es-ce que je dis ? Tu ne posera jamais tes mains dessus.

Et ses yeux s’illuminèrent d’une lumière violette et la blondasse recula alors et la déesse s’approcha :

‘’ Tu ne t’approcheras plus jamais de Ioann et à chaque fois qu’il s’approchera de toi, tu le gifleras en l’accusant d’essayer de t’agresser… et ce soir, tu te donneras la mort en écrivant une charmante lettre précisant que tu ne peux plus vivre ! Et tu oublieras notre conversation…‘’

Et la blondasse, qui ses yeux étaient resté ouvert tout le long de l’incantation, cligna des yeux et fixa alors la rousse.

- Oui ? Je peux t’aider ?

- Euh… oui j’ai pas vraiment apprécié que tu ris de moi parce que je suis tombé de mes talons…

- Désoler… je ne l’aurais pas du je l’avoue…

Et elle tourna talon et retourna voir les mecs qui semblait discuter de fille juste avant qu’elle arrive, qui Joseph changea tout de suite de sujet.

- Vous parliez de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeJeu 8 Juil - 0:04

Ioann ne fit que hausser les épaules. Tout cela le dépassait et Sophia l'avait amèrement déçu. Mais il lui donnerait une chance,évidemment parce qu'il aimait cette femme...Mais il ne lui donnerai probablement pas une autre chance si sa jalousie allait encore aussi loin. Elle dépassait les limites et sa devenait vraiment fatiguant ce manque total de confiance,alors que c'était elle qui parlait d'un truc bizzare où elle s'était vengé en trompant son ex avec tout ses frères et soeurs. Lorsque Perséphone demanda a Joseph si Sophia était toujours comme ça,il répondit en jetant un oeil sur Ioann:

-Pas aussi fort normalement,mais tu aurais dût la voir lors du match dans le tournois contre d'autres écoles où Ioann avait marqué le dernier bût pour remporter le trophée, toutes les meneuses de claques étaient toutes après lui pendant qu'il se faisait acclamer par les spectateur,Sophia qui était la-dedans aussi et elle ne sortait même pas encore avec Ioann! Et elle faisait tout pour que pas une meneuse pose le moindre doigt sur lui,elle faisait vraiment tout de tout pour être le plus près de lui.


Ioann répondit en haussa des épaules:

-Ah, j'avais pas remarqué,je pensais que c'était la leader de la danse qu'elles faisaient autour de moi.

-Ahah Ioann, elle a carrément poussé une meneuse de claque d'un coup de cul lorsqu'elle avait tenté de se rapproché pour avoir un duo de danse avec Sophia

-Ah oui,celle qui a trébucher hors de la danse, C'était marrant...


Puis lorsqu'Ioann demanda comment leurs soirées s'étaient passé,perséphone avoua qu'ils s'étaient bien amusé.Ioann ricanna et dit:

-Sacré Joseph...

-Bah quoi! T'a pas le droit de parole la-dessus!


Puis il blaguèrent encore un peu en tant que trio,jusqu'a ce que la belle blonde vint donner son numéro a Ioann et partie,mais trébucha par terre. Toutes la cafétéria tourna la tête vers elle et certain vinrent l'aider tandis que Perséphone éclata de rire,qui déclencha aussi un rire retenu d'Ioann et Joseph.Perséphone embrassa Joseph et donna un petit bisou sur la joue D'Ioann avant de dire qu'elle avait quelques petits trucs a aller chercher.Tandis qu'elle était partie, Joseph parla du petit palace de Persé et lui parlait aussi du petit rituel qu'elle avait exercer. Ioann en conclut qu'elle était une fan du roleplay ou quelque chose du genre...Et se mit a blaguer sur le fait que si Joseph finissait par déménager a son appartement,qu'il lui envoit des petits lingos d'or qu'elle usait comme presse-papier pour qu'il puisse continuer a réussir a payer l'appartement seul.Persé revint a se moment la ou elle dût capté un petit morceau de leurs conversation, Joseph lui répondit en l'attirant avec douceur vers lui pour lui voler un doux baiser:


-Je lui parlais un peu plus en détail a quoi ressemblait ton appartement et..ce qu'on a fait.D'ailleurs...je vais être dans la salle de journaliste toute la journée...si tu as un peu de temps,on pourra faire le shooting que tu m'as promis! Enfin,sa ne presse pas ne t'inquiète pas si tu n'as pas le temps...Et Ioann a dit oui pour la pizza, mais il ne va pas rester trop longtemps pour aller faire ses devoirs a l'appart après.

Puis la belle blonde au numero de téléphone repassa comme sa près d'Ioann ou il la salua d'un geste de tête et un léger sourire. Mais c'est alors qu'elle se mit a crier des absurdité, qu'il voulait l'aggresser, elle le criait si fort que tout le monde dans la cafeteria devait l'entendre. La blonde partie en courrant,claquant des talons haut rapidement sans tomber et un type qui devait faire une tête de plus qu'Ioann(qui était assez troublé et confus pour l'instant). Le type habillé en noir s'approcha D'Ioann, tel un secoureur de princesse et poussa Ioann de la chaise qu'il était. C'était une très mauvaise chose a faire et Perséphone pouvait très bien se douter ce qu'il allait arriver.Joseph aussi. Ioann se releva bien vite et se mit face au type qui lui dit:

-Tu n'as pas honte de faire du mal a une femme? dit-il en poussant Ioann a nouveau qui recula un peu sur le coup

-T'a les yeux a la même place que ton osel(cul)? Mêle toi donc de tes affaires govnyuk(connard). répondit Ioann en poussant de la même facon le type qui recula sur le coup a son tour
.

Et la bagarre commenca. Le type frappa Ioann en plein visage et Ioann donna un grand coup de poing dans le ventre du mec qui fût complètement couper de souffle et se plia en deux, Ioann fit un coup de pied retourner en plein visage du mec qui se retrouva a terre a moitier sonner. Ioann allait continuer lorsque Joseph retenu le poing de son ami et lui dit d'un ton neutre:

-C'est bon,tu l'as eu Ioann, arrête avant de t'attirer des ennuis...il est temps de partir.

Et curieusement,toute la rage et l'envie de combattre d'Ioann disparut et il suivit Perséphone et Joseph pour aller ailleurs pour se séparer et aller en cour,sous les regards effrayer de bien des filles et gens qui s'attroupait autour de la personne qu'Ioann avait ficher a terre en deux coups.
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeJeu 8 Juil - 1:37

L’important pour la ‘’ Déesse ‘’ était que le résultat était là ! La pouffiasse agissait comme prévu et Ioann réagissait comme il le devait, mais pour ne pas griller sa petite couverture elle fut obliger de soutenir Ioann et l’encourager dans sa petite déprime, avec l’aide de Joseph. Il était vraiment charmant et elle put constater aussi que ses pouvoirs se réveillaient doucement ! Enfin, il n’était pas encore vraiment présent, car elle ne voyait aucun changement chez lui ou parmi les gens autours d’eux ! Mais comment les gens pourraient s’en rendre compte ? Quoi que lorsqu’elle regardait autour, elle ressentait l’essence de divers Immortel maintenant disparu ! Enfin, dans ceux qui restaient, il ne restait que les plus puissants et les plus importants tels que Zeus ou Hadès ! Enfin chez un groupes de jeunes qui étudiaient en Science Nature, elle put ressentir l’essence de sa propre mère et ainsi que de divers nymphes ou dryades ! Chez cinq joueurs de football elle ressentit celui d’Héraclès, prénommé comme étant Hercule ! Pour d’autre en science s’était celle de Jésus qu’elle ressentait ! Mais pour d’autre, un vide totale les habitais, comme si le peu d’âme qu’ils possédaient était en fait que de simple résidu ayant formé une fausse âme ! Et c’est pourquoi qu’en ce moment elle était avec Joseph et Ioann, car Joseph possédait une essence qui était TRÈS rare et très puissante, celle de Narcisse, le premier homme de vie de la fausse Déesse ! Pour Ioann, il était TRÈS différent des autres, il ne possédait pas qu’une simple essence, il possédait le modèle au grand complet, l’âme complète du défunt, s’était ce qui le rendait unique et bien plus fort et puissant que les autres…

Joseph avoua que Sophia était prête à tout pour obtenir ce qu’elle désirait… pas autant que Perséphone, elle qui était prête à TUER les gens qui se placerons sur son chemin ! Elle trouvait cela tout de même amusant qu’elle et Sophia puisse avoir certaine ressemblance, mais l’essence même de Vénus, dite Aphrodite, qui vivait en elle était la parfaite excuse, cette femme qui maudit de nombreuse femme pour être la seule et l’unique.

- Je vois… je dois alors avouer qu’elle et moi ne sommes pas si différent… disons que je suis prête à tout pour obtenir ce que je veux… dit-elle alors en se tournant vers Joseph et ne posant sa main sur son torse et ria pour se retourner vers Ioann en enlevant sa main. J’espère du moins qu’elle ne cherchera pas à m’empoisonner ou a me faire trébucher simplement parce que je dis salut à Ioann ou simplement parce que je discute avec lui… toi j’espère que t’ai pas du genre jaloux… car sinon sa marchera pas entre nos deux ! LA seule personne entre toi et moi qui a droit d’être jalouse c’est moi… et si tu me fais du tord… dit-elle alors avec un regard très froid et inquiétant…

Mais très vite elle se mit alors à rire voyant que Joseph s’inquiétait sur sa nouvelle copine et dit :

- Je blague voyons… je ne suis pas si folle… ou peut-être que si… Ha ha ha ! Enfin ! Si Joseph est pas trop jaloux et que je ne suis pas avec pour je ne sais quel raison, tu peux venir me voir quand tu veux Ioann ! Je suis une femme qui adore écouter les gens et les soutenir !

Et elle se leva alors pour ainsi maudire cette salope qui voulu prendre la place de Sophia ! Cette pétasse blonde n’allait pas passer la nuit s’était certain ! Et ce maléfice qu’elle lui jeta allait lui faire vite oublier de s’approcher de nouveau d’Ioann et de plus, cela aurait pour effet de faire en sorte que les autres filles puissent soient avoir peur ou bien douter de Ioann, sans doute par contre Sophia sera encore la seule à être à son cou ! Enfin, une fois son enchantement fait, elle tourna talon et retourna rejoinre les mecs et elle capta alors son nom et quelque blague à son sujet, ce qui fit rire Perséphone et lorsqu’elle prit place, Joseph lui expliqua alors, sous sa remarque, qu’il expliquait en détaille comment était son appartement de riche et aussi ce qu’ils avaient fait durant la soirée lors de leur débat sexuelle ce qui fit rire Perséphone, ayant aucune pudeur !

- Ha ha ha … tu lui as conté aussi pour le Jacuzzi ? Et justement… pour ce shootingphoto, je vais sans doute venir te rejoindre lorsqu’il va simplement me rester une demi-heure du cours! Sincèrement… je trouve cela vraiment décevant de voir que mes années d’étude en Grèce fut une perte de temps et que je dois tout reprendre du début… Au fais, j’y pense… pour le devoir que le prof à donner en Histoire hier, vous avez décidé de prendre quel Dieu ? Évidemment, j’ai choisi Perséphone ! Mais vous ? Je pourrais vous aidez si vous voulez ! Je suis à moi-même une encyclopédie sur deux pattes de toute forme de mythologie ! Enfin… à vous d’y voir ! Au fais Joseph, demain je ne pourrai pas faire de quoi avec toi ! Je dois voir une amie, c’est disons très important, ca concerne ce que je t’ai confié sur moi hier…

Et alors que la blondasse arrivait avec le claquement de ses talons, Ioann lui fit un signe de main et un léger sourire et Perséphone fixa alors droit dans les yeux de cette femme et la fixa intensément. Une légère lueur apparue dans ses yeux et elle se mit alors à reculer en criant et en suppliant Ioann de ne pas la frapper.

- NE ME TOUCHE PAS… JE t’ai rien fais moi… je t’ai juste donné mon numéro de téléphone… NON…

Et elle courut alors pour se sauver et un homme grand et baraqué vint à son aide et un autre se leva alors pour provoquer Ioann et frappa sa chaise pour le faire tomber. Perséphone se releva d’un bon, jouant la comédie et fixa Joseph, cherchant à savoir ce qu’ils devraient faire. Il la fixa en lui disant de ne rien faire, qu’il interviendrait au moment opportun, mais la femme savait parfaitement se défendre. Ioann, lorsqu’il était toujours ce voleur célèbre, lui avait apprit de divers façon de se défendre. Et donc, elle tourna son visage vers Ioann, très inquiète pour lui ! Elle n’était pas très certaine qu’il soit comme l’Ioann qu’elle avait connu ! Mais il fallait dire qu’il savait se défendre mais alors qu’il était sur le point de donner le coup de grâce, Joseph arriva alors pour intervenir, le ramena à la raison et ils partirent alors, sous le regard ahurit des gens. Mais alors que Perséphone prenait ses effets personnels pour rejoindre son petit ami et son amant, l’homme fixa alors la jeune femme et bafouilla :

- Pourquoi… *tousse*… pourquoi les suit tu ? *tousse *… tu es une pouffe comme cette Sophia toi aussi *tousse* ? Crois moi… *tousse* …ce sont pas des gens à fréquenter… crois moi… *tousse* …tu es nouvelle et je… *tousse*… je me dois te prévenir… sinon… *tousse*… t’ai qu’une autre salope à suivre ces connards…

Alors que Perséphone s’approchait de ses amis, elle s’arrêta lorsqu’il l’insulta de trop. Malgré que Joseph lui disait de venir, de laisser faire, elle s’approcha alors du jeune homme et l’agrippa par les cheveux et lui donna un coup de genou en plein ventre et elle tourna sur elle-même pour lui asséner un coup de pied en plein visage, comme Ioann lui avait déjà montré et elle lui cracha :

- Personne ne me traite de pouffe ou de salope… personne… La dernière c’est retrouver à l’hopital…

Et elle s’approcha de lui qui était au sol et se pencha et lui murmura à l’oreille :

‘’ Ce soir, lorsque tu seras seule, tu prendras un coup, bois jusqu’en perdre la tête ! Invite des copains si cela te fait plaisir… mais alors sous un coup de tête tu iras marcher sur la vois ferré… et tu y resteras jusqu’à ce qu’un train te passe dessus… j’espère pour toi qu’il ne fera que te couper les jambes ‘’

Et elle tourna talon et alla rejoindre Joseph qui s’inquiétait pour sa copine et elle devint alors rouge, s’était en fait du à son pouvoir sur la lumière où elle fit changer la couleur de ses joues pour qu’ils rougissent un peu et d’un ton vraiment désoler et timide en baissant la tête, elle dit :

- Désoler Joseph… je… enfin… j’ai réellement horreur être insulter ou de voir les gens qui compte pour moi dénigrer les gens que j’aime ! Enfin… jvous connais que depuis peu, mais je me sens bien avec vous… enfin… je suis désoler…

Enfin une fois les excuses faite, elle vit que Ioann était blesser et elle l’entraina, Joseph aussi, alors dans les toilettes des mecs pour ainsi le soigné ! Elle sortit alors de son sac un pot qui contenait une pommade et une fois que la blessure fut nettoyée, elle en appliqua sur la blessure délicatement. La pommade possédait de l’essence de fruit, une odeur qui était familière pour Persé qui avait la tendance de toujours en appliquer à Ioann qui se blessait toujours !

- Voilà… d’ici quelque jour, ta blessure aura totalement disparu… bon… Je vais vous laisser si je veux pas être en retard à mon cours… ont se rejoins pour le diner a la cafète ! … et… Jo… si tu es toujours d’accord, je vais toujours venir te voir dans ton bureau pour le photo shooting ! J’ai justement pris quelque chose pour pendant que tu avais le dos tourner…

Et elle embrassa Joseph et quitta la toilette, ouvrant la porte et en jetant un dernier regard remplis de regrette envers nos deux frères et sortit. Mais une fois sortit, son malaise devint vite un magnifique sourire du genre satisfait et elle alla donc assister à son cours. Lorsque le diner arriva, elle alla de nouveau se faire une salade avec du jambon cette fois et des œufs à la coque, pris trois barre de chocolat, un sac de fromage, deux galettes aux gruaux avec de la confiture de fraise, un gros muffin au chocolat et un paquet de biscuit à l’avoine qui en contenait deux gros. Lorsqu’elle posa son plateau devant les mecs qui était là depuis avant elle, elle remarqua leurs surprises devant son plateau et d’un air surpris, elle dit :

- Quoi ? J’ai super faim… j’ai oublié de te dire Jo que je peux manger pour cinq hommes sans même prendre un gramme ? Et encore... je me contrôle sinon je dépenserais tout mon cash dans bouffe...
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeJeu 8 Juil - 2:38

Joseph eut un sourire séducteur avec la réponse de sa nouvelle copine qui disait qu'elle aussi était prête a tout. pour avoir ce qu'elle voulait,où le jeune homme eut de belles images de ce qu'il s'était passer durant des heures et des heures la nuit d'avant. Puis après ce petit contact, Perséphone rigola et continuant en disant qu'elle esperait ne pas se faire torturer par Sophia pour la simple raison qu'elle saluait Ioann et elle lui dit que la seule qui pouvait être jalouse dans son couple était elle avec un regard beaucoup très inquiétant,qu'Ioann ne pût voir qu'un peu,étant assit devant le couple,mais qui curieusement lui rapella quelque chose,comme si une de ses ex l'avait déja regardé ainsi lorsqu'il l'avait mise en colère,mais il ne pouvait pas mettre le doigt sur laquelle. Enfin peut important,Joseph qui commencait a s'inquiéter au regard de sa copine,finit par comprendre que c'était une blague et rie a son tour pour dire:

-Je ne suis pas le genre de mec jaloux,non. De toute facon, j'ai une totale confiance en toi,j'en ai le sentiment,c'est tout. Il en prend vraiment beaucoup pour me rendre jaloux,il faut que ce soit évident pour que je saute sur le joint. En tout cas.

Puis suite a ce qui arriva avec la blonde et la petite discussion entre Joseph et Ioanne que Perséphone surprit,une autre chose que Joseph adorait de cette femme était qu'elle n'avait aucun problème avec ce qu'il disait et il ne sentait aucune raison de lui mentir.Elle lui demanda même si elle lui avait parler du moment avec le jacuzzi. Joseph ricanna et dit:

-Évidemment,c'était dans les première choses que j'ai dit! Pauvre Ioann tsk tsk,il n'est jamais aller dans un jacuzzi de sa vie! C'est si relaxant....ahah!

-Hé! Tôt ou tard je vais en avoir un et il va y avoir une pancarte écrit ''Seul Ioann et femmes possédant au moins du C peuvent entrer dans ce Jacuzzi''. Ne viens pas pleurer a ce moment là!


Puis la blonde qui revint et se mit a paniquer,pour ensuite la bataille entre Ioann et le type qui se termina bien vite.Ils commencaient a partir,lorsque l'homme se mit a insulter Perséphone.Joseph voyait que la femme avait arrêter de marcher,il lui disait de venir ,de laisser tomber, qui pourtant avait très bien fonctionner sur Ioann ne semblait pas avoir le même effet sur la femme qui alla flanquer son pied en pleine gueule du type après l'avoir tabasser encore un peu.Joseph vit cela et commenca a s'inquièter en se dirigea vers elle,il ne savait pas si le type pourrait se lever et faire quelque chose,donc...Une chose était sûr, voyant comment elle avait agit, il vit qu'il ne fallait pas la facher....Elle semblait très bien savoir se défendre. Elle les rejoint donc,en rougissant un peu et s'excusant,ce que Joseph répondit:

-C'est pas grave...mais tout de même c'était un peu trop...en tout cas partons.


Ioann marchait vers l'avant et essuyait négligemment le sang qui coulait de sa joue sur sa chemise(l'enfoiré avait surment une bague,car il y avait une coupure, Perséphone lui dit qu'elle avait quelque chose pour faire arrêter de saigner et faire en sorte que sa guérit rapidement. Malgrés le fait que Ioann s'en fichait et qu'il lui dit que sa allait guérir tout seul, Perséphone insista et Ioann finit par accepter où ils allèrent dans les toilettes des gars, après que la jeune femme ait fouillé dans sa sacoche pour trouver la pommade et se mit a l'appliquer sur sa blessure après l'avoir lavé.Curieusement ce fût aussi un autre moment qui semblait lui être étrangement familier, mais Ioann n'y fit pas vraiment attention. Peut être avait-il eu un rêve prémonitoire ou de quoi de genre...ou tout simplement ou quelqu'un lui appliquait la lotions pareillement. Bref, ce n'était qu'une pensé qui ne servait a rien. La femme embrassa Joseph en parlant d'un truc de shooting qu'Ioann ignora ,n'étant pas de ses affaires,Joseph lui rendit son baiser et lui dit qu'il l'attendrait avec impatience, et ils se séparèrent chacun de leurs cotés pour aller a leurs cours ou occupation respective.Ce ne fût qu'au diner, qu'ils se retrouvèrent...Perséphone rejoignit et Joseph fût complètement étonner par la tonne de nourriture que la femme avait. Bon sang, elle se faisait le même genre d'assiète qu'Ioann qui lui prenait tout et n'importe quoi des repas servis a la cafeteria que sa et bouffait tout! Perséphone eut beau expliquer qu'elle ne maigrissait pas avec tout cela,ce qui était prouvable étant donner sa taille parfaite, mais tout de même. Joseph,complètement ahuris dit:

-Tu mange autant que ce gros balourd d'Ioann!

-Hé,il faut vivre pour manger espèce d'anorexique.Et je revien de 2 heure d'entrainement a soulever des poids,courir et faire de l'exercice de tout genre.Pendant ce temps là,MONSIEUR se jouait après le crayon.

-En effet,j'ai l'air vraiment anorexique a coté de vous deux...ahah.!
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeJeu 8 Juil - 3:32

Jusqu’à maintenant, tout semblait bien marché ! Toute la manipulation, les sortilèges et la parlote démontrait que son plant marchait à perfection ! Elle maudit une salope qui elle fit en sorte que la réputation d’Ioann en prenne un coup et il eu cette écart de conduite avec cet enfoiré qui osa l’insulter comme si elle était la pire conne de ce monde ! Étant presque certaine qu’elle avait griller son identité, Joseph semblait accepter les explications de Perséphone et au final, elle réussit ainsi a recevoir le pardon de son petit ami temporaire et elle dut s’occuper d’Ioann qui était blesser, mais celui-ci refusait jusqu’à accepter malgré la pression qu’elle lui imposa et donc elle lui appliqua sa petite crème pour l’aider à guérir et une fois que ce fut fait, elle quitta nos deux hommes et s’en alla dans son cours où elle était plutôt préoccuper par les évènements qui s’étaient produit, même que des élèves en parlèrent disant que Ioann avait été violant envers une fille simplement parce qu’elle lui avait dit bonjour ! Pour d’autre, certain disaient qu’en fait il trompait sa petite amie avec cette salope blonde et elle se tourna alors vers les gens qui parlaient et elle leur sourit et dit :

- Avant de parler des gens, il faut connaître leur histoire… si je serais vous je me la fermerais tout de suite avant qu’un malheur ne m’arrive… c’est juste un conseille…

Elle tourna son visage et très vite les gens prirent peur de la rousse ! Mais il fallait dire que s’était surtout les filles qui parlaient ! Pour les gars, s’était sans doute une crise que cette fille avait faite tout simplement ne pouvant pas avoir Ioann dans son lit ! Ils connaissaient la réputation de ce mec ! Question de rire, Perséphone usa alors de son pouvoir sur la lumière pour ainsi concentrer les UV sur la peau des filles pour ainsi les faires rougir et les faires devenir des homards ! Perséphone fut en faite la première à quitter le cours, qu’elle fit dans un claquement de talon ! Les professeurs étaient en fait avertis du fais qu’elle puisse quitter plutôt étant donner qu’elle avait déjà ses cours. Lorsqu’elle claqua la porte, la peau des filles devient rouge ! Et donc la fausse déesse alla à la cafète pour ainsi prendre son plateau et lorsqu’elle prit place, elle vu que son petit ami la dévisageait ! Il lui avoua qu’elle mangeait autant que se balourd d’Ioann, ce qui la fit rire et il se défendit alors et question d’en ajouter un peu, Perséphone se légua elle aussi contre Joseph…

- Et pendant que MONSIEUX se casse le cul avec des crayons, moi je me suis battu ce matin, j’ai été prise par les émotions et j’ai du m’emmerder dans un cours où j’ai rien appris et que j’ai du remettre à leurs places les pouffiasses que j’avais dans mon cours qui était en train de dire que Ioann était un batteur de femme… enfin, pour ma par, il peut me battre quand il veut, je vais pas me plaindre… a moins que tu veux le faire a sa place… mon chouchou...

Dit-elle en se rapprochant de lui pour lui voler un baiser et elle commença son diner pour finalement le manger en l’espace de même pas quinze minutes, elle qui avait faim ! Elle avait toujours été comme cela, possédant une appétit d’Orgue et qui elle mangeait très vite sans même s’étouffer ! Finalement, pour cette après midi, elle préférait faire son shooting photo !

- Finalement, je crois que je vais sécher mon cours de l’aprem pour le passer avec toi Joseph… je vais aller me changer au faite… j’espère que tu aime les petites écolières…

Et elle se sauva le plus vite possible pour ne pas subir un interrogatoire de la part de Joseph ! Elle alla dans son cassier, prit un habit de collégienne super sexy et alla dans les toilettes pour se changer. Elle avait donc une mini-jupe carotté avec une chemise blanche qu’elle noua avec les extrémités pour ainsi ne cacher que sa poitrine et elle mit des bas noir qu’elle monta jusqu’au genou, mit ses talons haut ! Elle attacha ses cheveux en deux lulus et pour finir, elle retoucha son maquillage et elle était maintenant prête pour ainsi aller séduire son amant du moment ! Elle sortit alors de la sale de bain, alla remettre son linge dans sa case, ce qui causa le regard des élèves à son égard, ce qu’elle s’en préoccupait guère. Lorsqu’elle arriva dans la cafétéria, elle vit les hommes qui se tournèrent vers elle, sifflant voyant sa tenu complètement sexy ! Elle s’approcha alors de Joseph et s’Assit sur lui pour être face à lui, permettant à Ioann d’avoir une vue sur son postérieur !

- Alors tu es prêts ‘’ Monsieur le maitre photographe ‘’ ? Et comme je t’ai dis… si jamais tu veux faire du cash en vendant mes photos sur le net, tu a amplement ma permission, je m’en fiche complètement !

Et elle suivit donc Joseph, qui échangea quelques paroles avec son ami et donc elle donna rendez-vous à Ioann dans la cour d’école pour partir ensemble à la pizzéria et elle se laissa mener par son petit ami qui l’amena dans sa salle de travaille de journal. Lorsqu’elle arriva, elle vit un bureau pas hyper grand, mais assez pour avoir un bureau de travaille avec un ordinateur, une imprimante et une place pour la whitescreen avec les lumières et caméra pour les photos, ce qui était parfait. Elle prit alors place sur le bureau et laissa son petit ami fermer les rideaux et stores ! Elle croisa alors une jambe et sourit.

- Alors monsieur le photographe ? Dois-je me mettre toute nue ou dois-je attendre ?

Et elle passa là journée à se faire prendre à photo pour finalement baiser avec et éventuellement, Joseph prit même des photos d’Eux pendant l’acte ! Une fois fini, la femme sourit à son amant, observant les photos et décida d’en introduire une dans son portable pour le mettre sur fond d’écran. La photo était elle à genou sur le sol, les deux bras levé dans les airs, les mains derrière sa tête et qui regardait l’appareil avec un regard provocateur, autoritaire et qui semblait inviter celui qui regardait à se joindre à elle ! Elle embrassa Joseph, lui disant qu’elle allait aller se changer avant de partir et qu’ils n’avaient qu’à aller rejoindre Ioann ! Elle quitta donc son bureau, se dirigea vers son casier, prit sa tenu, alla se changer et se dirigea vers sa voiture. Joseph n’était pas encore là, mais Ioann les attendaient. Elle couru alors le rejoindre avec un magnifique sourire.

- Coucou… Joseph n’est pas encore arrivé ? Bon, il va surement arriver très vite… au fait tu veux voir une des photos qu’il a réalisé ? Regard…

Et elle lui montra la photo et en même temps Joseph arriva, demandant ce qu’elle faisait.

- Je suis en train de lui montré une de tes photos… mais sans doute que lorsque vous serez seuls tu va lui montré tout le reste ! Bon, je ne connais pas encore Paris, il va donc falloir me guider !

Et elle se dirigea donc vers sa mustang et déverrouilla les portes et ouvrit le toit de la décapotable et une fois qu’ils furent assit, Joseph en avant évidemment, elle invita Ioann en arrière d’elle vu qu’elle était plus petite et qu’il aurait plus de place pour ses grandes jambes. Une fois partie, ils cherchait un restaurant, une pizzeria qui serait bon ! Mais au lieux de cela, Perséphone aperçut un restaurant de Buffet Chinois à volonté et immédiatement elle les amena là ! Il était hors de question d'aller ailleurs et elle entendait déjà les blagues de Joseph ! Une fois assit, ils attendirent que la serveuse viennent les voirs !

- Alors ton front Ioann, comment il va ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeJeu 8 Juil - 4:50

Après le cour d'entrainement d'Ioann,il rejoint Joseph a leurs même table que d'habitude,bientôt rejoint par Miss-la-déesse.Sa ne prit pas grand temps avant que l'atmosphère devint amical et blagueur, le trio s'amusa et Perséphone disait que certain commencait a croire qu'Ioann était un batteur de femme,ce qui le fit rire.C'était fou ce qu'une folle pouvait créer de la confusion! Miss-la-Déesse se mit a blaguer la-dessus,disant qu'elle se ferait bien battre par Ioann quand elle voulait,faisant allusion a ce que son battage de femme devait être assez agréable et elle repassa la blague sur Joseph qui lui alla lui mordre l'oreille en lui disant qu'elle était une vilaine fille. Même si sa ne faisait qu'un jour que Sophia le boudait pour une raison absurde, il trouva dommage qu'elle ne soit pas avec lui pour complèter leur troupe. Il avait bien du plaisirs avec ses amis,mais voir Joseph et Perséphone s'amuser autant ensemble le faisait vraiment regretter d'être seul pour une connerie. Il resta donc silencieux pendant que Joseph vola un nouveau baiser langoureux a sa copine avant de terminer a manger. C'est alors que Miss-la-déesse lui dit qu'il allait secher les cours pour le passer avec Joseph,celui dit:

-Eh bien tu sais ou me trouver....et quoi?


Perséphone ne se répéta pas et alla se changer tandis que Ioann termina de manger et commenca a se préparer a partir pour son cours de francais lorsqu'il vit arriver Perséphone dans une tenue d'écolière très très sexy et désirable,sans aucunne gêne devant tout le monde qui la sifflait. Ioann se dit qu'il ne passerait probablement pas la semaine a ne rien faire ni de petite surprise de la part de sa propre copine. Et encore là,il se doutait bien qu'a la fin de la semaine, elle serait peut être encore fâché pour une niaiserie. Après avoir dit un au revoir assez vite,malgré le fait qu'il fût assez ignorer voyant que Joseph était plutôt préoccupait et même que la vue qu'il eut des belles fesses et du g-string complet de la jeune femme.Après s'être fait donner un rendez vous a sa mustang a la fin des cours, Ioann partit rapidement en se demandant: ''Pourquoi Sophia n'était-elle pas un peu plus comme Perséphone?"

Du coté de Joseph, il était très très très comblé. Le shooting commença bien vite. Il répondit pour commencer a sa petite amie,en commençante a arranger son équipement:

-T'es folle! Ces photos,c'est que moi qui vais les garder! Mais qui sais après tout....héhé....

Et le shooting commenca avec un ''Alors monsieur le photographe,dois-je me mettre nue maintenant ou j'attent?" Joseph lui dit qu'il ne fallait pas presser les choses et lui fit prendre bien des photos,qui se termina en baise,ce qui ne l'empècha pas de prendre des photos pendant qu'il avait son membre en elle,pendant qu'elle le sucait ou le masturbait....Et même pendant l'acte,elle était très photogénique,elle s'arrangeait toujours pour avoir la pose la plus sexy,même pendant qu'ils s'amusaient! Bref la journée passa très vite et une chance qu'il avait fait une bonne partie du travail le matin,parce que le shooting dura assez longtemps.Lorsque l'heure limite arriva,ou le petit couple fût un peu en retard(car Ioann attendait déjà d'une humeur assez ennuyé après un long cours de francais et une journée plutôt ennuyante de son coté.) Joseph laissa sa blonde prendre un peu d'avance, car il fit développer les photos dans la chambre rouge,qu'il rangea ensuite dans un cartable noir. Toutes les photos étaient maintenant sur son ordinateur, sa clé usb et en sécurité dans son cartable. Il comptait bien sur les partager avec Ioann! Une sorte de petite vengeance personnel et pour la rigolade en même temps.

Ioann salua d'un signe de tête Perséphone qui vint lui montrer une photo totalement sexy d'elle. Ioann le cacha par contre et dit en ricanna un peu:


-Je vois que vous vous êtes bien amusé! Tant mieux!

Et Joseph arriva voyant qu'ils regardaient quelque chose, Joseph demanda qu'est-ce qu'ils regardaient et c'était bien sûr,une des photos qui était maintenant le fond d'écran qu'il ne changerait jamais,ou sinon, qu'il changerait de temps en temps pour une des dizaines d'autres photos non-nue qu'il avait.Il échangea une poignée de main avec Ioann et ils partirent a la recherche d'une pizzéria pour changer pour un buffet. Juste a cette pensés, Joseph ricanna en disant:

-Oh mon dieu,vous allez me faire honte....

Et ils entrèrent dans le restaurent,ou ils payèrent leurs table et s'y dirigèrent(Ioan vola quelque eggroll sur le chemin pour grignoter en attendant qu'ils puissse passer a l'action.Ils devaient quand même se commander a boire! Miss-la-Déesse lui demanda si sa blessure allait bien...Il dit en croquant dans un eggroll:

-Mmm bien, c'est pas comme si c'était une vraie blessure de toute facon,déja eu pire...nomnom....hmmm délicieux ces eggrolls...oh en parlant de dieux! Avec tout ce qui s'est passer j'ai oublié de répondre a ta questions sur le dieu que j'ai choisis pour le travail d'histoire...J'ai choisis Vénus alias Aphrodite. Elle est sexy...alors pourquoi pas! Ahah!

Et joseph répondit:

-Moi narcisse, j'ai toujours trouver drôle et intèressant ce dieu...Et j'aimerais bien en connaitre davantage sur lui,le projet va me le permettre...
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitimeJeu 8 Juil - 9:05

La journée passa à la fois vite et passionnément ! Cela faisait si longtemps qu’on ne l’avait pas touché ! La dernière fois était Ioann alors qu’il mourut quelques jours après par de stupide ange ! Enfin, et une fois qu’ils furent partie pour la pizzéria, Perséphone aperçut alors un buffet chinois et arrêta là sans même poser de question ! Une fois à l’intérieur, ils payèrent leur table immédiatement pour ensuite se servir une assiette, qui fut assez pleine pour Perséphone qui avait des nouilles, du riz, des chickens ball avec de la sauce aux cerises et une assiette pleine de moule ! Et la conversation débuta, où Perséphone lui demanda comment allait sa blessure sur la joue ! Il disait que tout allait bien, qu’il avait déjà connu pire et vite, il répondu à la question que la magicienne lui avait demandé plutôt mais qu’il ne put répondre ! Il voulait choisir Vénus, en raison qu’elle était belle et sexy ! En faite, cela n’était pas Perséphone qui Ioann était un homme qui adorait les femmes et pour la part de Joseph, il choisit alors Narcisse et elle ria :

- Je l’aime bien aussi … sa fleur est ma fleur préféré tu sais ! En fait… Narcisse n’était pas réellement un Dieu ! Il possédait certain d’incroyable pouvoir et un charisme à faire couper le souffler les femmes, mais il n’était pas un Dieu ! En fait, s’était le fils de la Déesse Vénus, d’où sa beauté ! C’est que des suppositions, car certaine peinture démontre Perséphone et Narcisse ensemble mais, dans l’histoire l’on dit qu’il aurait eu une aventure avec Perséphone avant qu’elle soit maudit par la Grenade et tromper par son oncle ! Mais il est réellement mort en observant son reflet dans le lac ! Disons qu’il s’aimait un peu beaucoup… en ce qui concerne Venus, elle était bien une des plus belles femmes, mais aussi une des plus jalouse ! Si une femme était moindrement plus jolie qu’elle, elle maudissait sa beauté ou bien, elle tuait les maitresses que son époux Vulcain possédait et pour se venger, elle le trompa même avec le frère de Vulcain, Mars le Dieu de la guerre, qui équivaut à Arès !

Et elle leur parla de leur histoire encore pendant un certain temps jusqu’à ce que les sujets change différemment et ce soir, il était temps de s’introduire chez Sophia pour ainsi récupéré ce qu’elle avait besoin pour la maudire complètement et ainsi atteindre Ioann du mieux qu’elle pourrait et s’il pensait que Perséphone n’avait pas remarquer qu’il semblait baver sur elle, il se fourrait le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! Souriante, elle s’amusait avec eux !

- Sinon, tu fais quoi ce soit Joseph ? J’ai quelque petit truc à faire mais après ont pourrait se revoir si tu en a envi ! Je passerais te prendre… a moins que tu veuille passé une soirée entre mec avec Ioann, je ne te l’empêche pas !

Et finissant son assiette, elle alla chercher une deuxième, une troisième, une quatrième… elle prit jusqu'à sept assiette qui était assez pleine et Perséphone ne semblait pas rassasier mais elle se contrôla tout de même et une fois fini, elle alla reconduire les deux hommes à leur domicile, disant à Joseph qu’elle passerait sans doute plus tard s’il l’appelait et elle lui donna un baiser, un câlin à Ioann et elle partit chez elle, du moins c’est ce qu’elle fit croire ! Elle se dirigea chez elle, prit l’ascenseur et alla dans son loyer et alla dans sa pièce à rituel et posa le miroir magique que Méduse lui avait envoyer et le posa sur l’autel et se mit à genou ! Elle ferma alors les yeux et se concentra sur l’objet et l’image de Sophia en train de dormir, toujours souffrante de sa maladie gracieuseté donner par la déesse et elle son esprit s’y porta, suivit de son corps. Lorsqu’elle fut sur les lieux, elle s’approcha de la jeune femme alors pour lui couper quelques mèches de cheveux, prit un q-tips qu’elle avait amené et l’introduit dans la bouche de la pouffe pour ainsi prendre de sa salive. Elle fouilla alors dans ses tiroirs pour lui prendre un gilet, qui servirait de tissu pour créer un vêtement à sa poupée ! Et elle fini alors par prendre un objet personnel qui lui appartenait ! S’était une magnifique chaine et elle se tourna vers Sophia et posa alors sa main sur son front et murmura :

‘’ Je te libère de mon charme ‘’

Et elle s’évapora dans une fumer avant de se retrouver de nouveau à genou dans sa chambre, les objets qu’elle était allé recueillir qui était disposer sur le pentagramme autour de la jeune femme. Sophia se réveilla alors, complètement guérie mais toujours en colère contre Ioann ! S’était de sa faute si elle était tombée mystérieusement malade et elle préférait rester coucher ! Mais sans doute que demain elle pourrait aller parler avec lui, enfin, c’est ce qu’elle croyait ! Bref ! Perséphone fabriquait sa petite poupée en question en intégrant les ingrédients nécessaire ! Lorsque la poupée fut fait, elle la déposa alors sur l’autel et ferma les yeux :

‘’ Je transfère ton essence dans le corps de cette poupée
Par le pouvoir de la similarité tu ne fais qu'un avec elle.
Ton nom est maintenant connu des démons
Je t'ai en mon pouvoir pour aussi longtemps que je le veux ‘’


L’ombre et la lumière jaillirent de chacun de ses bras pour s’unir et s’introduire dans le corps de la poupée ! La femme leva alors les mains vers le ciel et concentra son énergie et frappa la poupée d’un coup violant, ce qui donna d’énorme maux de ventre chez Sophia ! Elle prit alors une dague qu’elle s’en servit pour entailler sa main et sur lequel elle le peignit de son sang et le planta dans le cœur de la poupée !

‘’ Tu tromperas celui qui est cher à ton cœur
Tu abuseras de sa confiance
Tu feras en sorte qu’il souffre car c’est de sa faute si tu souffre
Vengeance tu crieras désormais ‘’


Les yeux de Sophia s’illumina alors d’une couleur rougeâtre et elle saisit son téléphone portable, se relevant sur son lit et appela alors un des joueurs de l’équipe de football.

- Alexandre ? Oui… c’est bien Sophia… tu sais ce que tu ma proposer pour toi et Eric voila deux semaines ? Oui je sais que j’ai refusé mais… es-ce que vous êtes libres ce soir ?... Parfais… je viens vous voir de ce pas…

Et elle se leva, s’habilla d’une jupe sexy et d’un décolleter, se fit une petite beauté et alla chez eux pour une soirée… mouvementer…

Lorsque le rituel fut fini Perséphone prit la poupée et de nouveau son miroir avec lequel elle fit transporter l’objet de vaudou sous la terre de la demeure de la pouffe ! Une fois fini, elle essuya alors sa main ensanglantée et elle y mit un baume qui fit immédiatement disparaître sa blessure ! Elle alla alors dans sa chambre et fouilla dans sa garde-robe et prit une jupe courte moulante avec un gilet à manche longue qui le colle était au niveau de sa craque de seins, le tout en noir ! Elle prit des petits talons hauts et alla chercher Joseph qui devait l’attendre. Lorsqu’elle arriva, elle cogna à la porte et entra sans même qu’on lui ouvre la porte et vit ses amis.


- Coucou…
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Empty
MessageSujet: Re: Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....   Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais.... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jusqu'à la mort ne nous sépare jamais....
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mille et un conte :: Nos RP !!! :: Les contes !!!-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser