Des contes divers juste entre nous !!!
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

 

 Mille million de mille sabord !!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeMer 14 Juil - 21:05

Venez matelot ! Venez boire un bon pichet de rhume en ma compagnie ! Allez… n’ayez pas peur, je veux simplement discuter… de quoi ? Et bien des légendes des Sept Mers bien sur ! Il existe tant d’histoire sur notre confrérie que je ne sais point où commencer ! Ha bien sur, débutons avec ce bon vieux loup de Mer, Barbe Rousse ! Un homme de grande renommé ! L’on dit qu’il serait un de ces barbares des Régions Nordique, un Viking et que le Dieu Odin veillerait sur chacun de ses pas ! Mais le pauvre a disparu en mer, couler par le grand et le terrible Kraken, un monstre marin qui aucun de nous n’a encore réussit à vaincre ! Ce bon vieux loup de Mer a bien respecté ses dires qui étaient : ‘’ JAMAIS JE NE MOURRAI JAMAIS DES MAINS D’UN MARIN D’EAU DOUCE !!! IL FAUDRA QUE LES DIEUX M’ENVOIENT LEURS PLUS PUISSANTS MONSTRES POUR AVOIR MA PEAU ! ‘’ Certain disent que le Dieu Poséidon aurait entendu sa vantardise et ainsi envoyer son plus puissant guerrier des mers pour le punir de son orgueil ! Il eut aussi ce cher Barbe Bleu, un pirate qui prit sa retraite et s’exila sur les Terres Aride du Sahara où sa réputation le valait comme étant un sanglant meurtrier de femmes, prenant le malin plaisir de baiser et de tuer toute les femmes qu’il croisa durant sa vie de pirate ! Le pauvre, il ignorait qu’il faut toujours ce méfié des femmes, qui elles soient ! Il eut de nombreuse femme et beaucoup de rumeur tournait autour disant qu’il tuait ses femmes et donc, le village proche de son palais envoya leur plus belle fille pour qu’elle puisse enquêter sur cet homme et il lui donna cette cher clé qu’il confiait toujours à ses femmes ! La pauvre enfant découvrit un mur où divers femmes, ayant la gorge trancher, se décomposait tranquillement dans la pièce ! Il ne fut pas long pour qu’elle convoque ses frères pour tuer cet homme !

Je vois que votre pinte est vide ! Laisser moi la remplir … bon je pourrais aussi vous parlez aussi de Simbad le marin qui fut, pendant un temps, le Roi des Sept Mers ! Ce n’est pas difficile d’avoir le dessus sur notre confrérie lorsque nous possédons une sorcière avec nous ! Une femme fortement très jolie vous savez et qui possédait des atouts que de nombreux hommes ne peuvent résister ! Mais il était dit aussi qu’au tout début, cette sorcière était qu’une simple débutante, mais très vite, elle développa ce pouvoir latent ! Comment a-t-il disparu ? Ont l’ignore en faite ! Il a tout simplement disparu de la mer, ne donnant plus aucun signe de vie ! Que lui est-il arrivé ? Seul Dieu le sait et le Diable s’en doute ! Il paraitrait que cet homme était tout aussi adorateur des femmes que n’importe quels hommes sur terre et que cela lui à bien causer de nombreux ennuis ! Ha ! Ha ! Ha ! Lui aussi ignorait que la femme est une créature mesquine, hypocrite et manipulatrice ! Je ne connais rien au monde qui soit plus dangereux qu’une femme, mis à part les démons et toute autre créature qui puissent sortir de notre imagination ! Avez-vous déjà vue une sirène ? Moi si et croyez-moi, elles ont ce qui leurs faut pour vous charmer et ainsi vous amenez à la mer pour faire de vous leurs repas ! Leur chant angélique vous pousse à obligatoirement mettre de la cire dans vos oreilles pour pas finir au fond de la mer ! Certain disent ces femmes-poissons seraient des créatures de Poséidon, ayant créé ces femmes pour ainsi punir les Pirates et de leur tuerie, volerie et assassina ! Mais en pour les Égyptiens, ces femmes seraient en faite des sorcières déchus qui se sont donner la mort lorsqu’elles furent bafouer par leurs tendre époux ou amant ! Et donc, elles nageraient à travers les eaux pour ainsi se venger des hommes... se venger de leurs orgueils, de leurs luxure et d’avoir été poignardé droit au cœur par l’homme qu’elles aimaient !...

BARMAIN ? UNE AUTRE BOUTEILLE DE RHUME !... Ha, le rhume n’est rien vous savez mon ami ! J’arrive parfaitement à boire dix bouteilles à moi seul vous savez ! Et je ne parle pas de la bière ou bien du vin ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Je suis pas un pirate d’eau douce moi vous savez ? Bon… où en étais-je ? Oui les célèbres pirates ! Enfin, je parlais de la triste histoire des sirènes, mais nous pouvons sauter ce chapitre, car sinon je devrai alors parler des gorgones, des harpies ou bien des nagas ! Oh ! Vous voulez que je vous en parle ? Bon… je commencerai donc avec mes créatures préférés, les Nagas ! Les nagas, en général, sont de jolie femme possédant une queue de serpent ! Elles sont très cruelles, froides, sournoises… et elles sont de grande prêtresses de Seth, le Dieu Égyptien de la colère, de la mort, des assassins et de tout ce qui a de mal en cette Terre ! Ces femmes viennent tous de l’Égypte vous savez ! Même si beaucoup d’entre-elle se sont exiler en Grèce ! En faite… toutes ces créatures féminines que je vous parle sont tous, sans exceptions, des manipulatrices de la magie, à différente échelle ! Les Sirènes sont douées pour les charmes et envoutement ! Les Nagas le sont pour les malédictions, alors que les Harpies sont des sorcières ailé réputé pour leur grande puissance attaque magique brutale et barbare ! Alors que pour les gorgones, leurs pouvoirs leur viennent surtout de l’esprit, envoutement et vaudou et ont dit même que la Grande Médusa serait à l’origine de l’existence de l’art noire du Vaudou ! Bon… poursuivons avec les Harpies, ces femmes-oiseaux cruelle et barbares ! La véritable histoire sur ces femmes est qu’elles étaient des magiciennes amazones et que lors d’un pacte établi avec un aigle, elles devinrent ces femmes oiseaux que nous pouvons apercevoir ! Les plus jeunes harpies possèdent une apparence tout aussi séduisante que le reste des autres créatures féminines, alors que pour les plus vieilles, elles sont hideuses, laide et affreuse car elles sont rongées par leur barbarie et leurs éloignements du monde humain ! C’est ce qui arrive souvent lors d’un pacte établis : Nous possédons de grand pouvoir et une plus grande puissance physique et guerrière, mais elle nous ronge de l’intérieur jusqu’en affecter notre apparence physique ! Bon… et pour finir… les gorgones ! En fait, il n’y a rien à dire sur ces femmes ! Elles sont née ainsi, ont été créé ainsi et meurent ainsi ! Mais, leur système de procréation est légèrement différent de la notre ! Elles naissent en tant que serpent et prennent forme humaine au fur et à mesure que le temps passe et qu’elle évolue ! Elle naisse de la chevelure d’une gorgone adulte et qui prend soins de ce cheveu tombé ! Si un serpent tombe de la tête de la gorgone et qu’elle ne s’en occupe pas, il meure alors quelques minutes après ! Il est dit qu’il existerait divers forme de gorgone : Il y aurait les gorgones de terre, ces femmes hideuses que tous connaissent ! Il y a ensuite les gorgones des mers, des femmes magnifiques possédant une chevelure doré et une peau bleuis en raison de l’eau et il y aurait les gorgones de feu ! Ces femmes vivraient dans les volcans mêmes ! Et sachez que peut importe la gorgone, elles pétrifient tous ceux qui croisent leur regard ! Cela viendrait de leur grande mère Médusa ! Certaine gorgones prirent la fuite des lieux et découvrir ainsi le moyen de vivre dans l’eau en récupérant leur beauté ou bien de vivre dans le feu et ainsi possédé une chevelure de feu, des serpents très dangereux qui leur morsure peut vous faire immoler sur place !

Et encore une bouteille de Rhume Barman… Bon… revenons sur les pirates si vous me permettez… j’aimerais vous parlez d’un duo de pirate, un homme et une femme, qui leurs lien semble très perturber par diverses raisons ! L’homme se prénomme Frédéric de la Martine, un jeune et beau Français, et elle s’appellerait Nefertiti, une magnifique, sublime, puissante, redoutable, maline, espiègle, stratagème, sournoise… bref, un assassin parfait venant de l’Égypte ! L’histoire du Français ne nous intéresse pas en faite, je veux vous parlez de cette femme plutôt, de cette Égyptienne qui fut élever par une très puissante Guilde d’Assassin, voyant en elle l’Élue du Dieu Seth ! Il existerait en tout sept élu représentant les Dieux Égyptiens : Il y aurait un prêtre manipulant le pouvoir des morts, élu d’Osiris, une magicienne qui possèderait une puissance quasi illimité, élu d’Isis, une prêtresse possédant le pouvoir de la lune et du soleil, le pouvoir de l’ombre et de la lumière, élu d’Horus, un druide égyptien qui manipulerait le ciel et la terre, élu de ??? , une habile voleuse qui son agilité et ses sens lui viendrait des chats, élu de Bastet et il aurait aussi ce scribe qui son intelligence et ses connaissance surpasse les plus grand savant de cette terre tous réunis, élu de Thot ! Et il ne faut pas oublier la grande Nefertiti, celle qui est l’élue de Seth, une puissante assassin qui ses connaissances en poisons son fabuleuse, ses techniques d’assassina hors paire et ses pouvoirs… Elle possèderait le pouvoir de devenir invisible lorsqu’elle est dans l’ombre ! Son agilité reviendrait celui des chacals, ainsi que sa force de frappe et sa dextérité ! Elle aurait même en sa possession le célèbre Œil de Seth, un puissant artefact ! Que fait-il ? Oh… vous me faite honte… vous ne connaissez pas l’histoire de cet œil ? Il possède le pouvoir de permettre à son porteur de voir à travers toutes substances qu’il désire, ce qui est parfait pour une personne qui désire s’infiltré pour voler une personne ou tuer et qu’il doit forcer la serrure et cet œil permet à son utilisateur de comprendre les mécanises des serrures, si jamais il ne s’y connaît que peut ou qu’elle est compliquer ! Son pouvoir permet aussi de suivre les traces spécifiques d’une personne spécifique ! En faite, il est dit que l’œil ferait jaillir une sorte de lumière violette des traces de la chose recherché ! L’œil permet aussi de déceler les poisons et ainsi en connaître son origine et aussi, il saurait voir à travers le noir et la brume, donc cet œil rend la vue à celui qui ne voit plus !... pour cette femme, son histoire est simple… elle fut recueillit par les prêtres de Seth et élever par ses assassins où lui inculpèrent l’art des assassins, des poisons, du déguisement, de la manipulation et ainsi de suite… Elle semblait même développer un potentielle inimaginable et très jeune, elle sut déjà tuer de nombreuses personnes, car quel est le meilleur déguisement pour un voleur ou un assassin ? Un enfant, une petite chose que l’on ne pourrait jamais se douter de sa véritable identité ! Devenu adulte, elle aurait quitté l’Égypte pour se lancer dans une quête à la recherche d’un set d’équipement que le Dieu Chacal aurait créé de ses mains ! Une fois réunit, on dit que cela donnerait à son propriétaire, les pouvoirs d’un demi-dieu ! Mais alors qu’elle était en route avec les assassins, ils se firent très vite attaqués par des pirates et le seul survivant fut cette femme qui, séduit par sa beauté et sa grande force, le capitaine aurait décider de laisser la vie sauve à cette femme en lui proposant un poste d’assassin principale du capitaine et sans contester, elle aurait accepter… mais cela aussi éveilla un sentiment de jalousie chez le Français, Frédéric de la Martine, qui ne voyait pas du même œil la présence d’une femme sur le bateau, la seule présence féminine ! La femme, croisant son regard, elle eut le coup de foudre pour cet homme, mais une très grande rivalité naissait entre les deux jeunes gens qui désiraient plus que tous possédé la place de bras droit du capitaine, un poste très important qui apporte beaucoup d’avantage ! Au final… leur bateau se firent détruire par un bateau Français et seul survivant furent Nefertiti et Frédéric, qui flottèrent sur une partie d’un mur du bateau… l’on dit que maintenant, ils sont à la recherche d’un magnifique compas qui saurait montrer la route à prendre pour ainsi trouver ce que l’on désire le plus… un compas un peu dans votre genre… Comment j’ai su que s’était le votre ?...

Et l’interlocutrice se pencha alors, exposant son œil de Seth à la vue de l’homme et elle lui dit :


- Car moi et Frédéric vous cherchons depuis un moment…

Et le marin put sentir une lame se poser sur sa gorge et perdre la tête ! La jeune femme posa alors sa main sur le compas et sourit à Frédéric qui semblait avoir un sourire mesquin du au fait qu’elle avait avouer eu un coup de foudre pour lui, alors qu’elle ne lui disait jamais et elle lui répliqua !

- Quoi ? J’ai dis que j’ai eu un coup de foudre… j’ai pas dis que je suis tomber amoureuse de toi… tiens, c’est à toi que ca reviens… partons vite…

Mais l’histoire de débute point par le meurtre d’un homme… non… remontons un peu en arrière, alors que Frédéric et Nefertiti se retrouvèrent tout deux sur une planche, flottant à la dérive ! Nefertiti fut la première à se réveiller et vit que l’homme dormait encore comme un gros paresseux et elle s’approcha alors de lui pour le secouer, mais il ne semblait pas se réveiller, alors elle le gifla pour le réveiller :

- ÉH OH !!! DEBOUT LA DEDANS !!! ONT SE RÉVEILLE…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeLun 30 Aoû - 12:36


En fait, Frédéric n'a pas toujours été un pirate,non! Il faisait partit une riche famille bien stricte dans le temps de sa jeunesse. Frédéric était le petit délinquant de la famille,jouait avec les pauvres dans les ruelles,jouait des mauvais tours aux adultes ou encore,volait les passants avec ses amis par des stratégie de diverstion ou d'ambuscade ou autre techniques les plus originale les une que les autres.Il peut encore se rappeller de sa mère qui passait son temps a lui crier après parce qu'il revenait toujours les vêtement plein de boue,ou son père qui lui donnait des claques après nombreuses plaintes de vols d'autres citoyens. Bien vite, les parents en eurent assez et l'empechèrent de sortir voir ses petits amis. Enfermé dans son manoir, Frédéric passa le temps a prendre des lecons de piano (Ses parents en étaient tous excités). Années passèrent et lorsque le jeune francais,maintenant adolescent,avoua a son père qu'il désirait suivre ses pas et devenir barreur,on pouvait pratiquement voir une étoile briller dans les yeux du vieu. Le Père,avant de commencer a lui apprendre tout ce qu'il savait et lui barratiner toutes ses expériences ennuyante de sa vie a bord d'un bateau francais, il lui offrit son cadeau en tant qu'héritié,une boussolle en or qui avait appartenu du père du père du père de son grand-père.Enfin bref, le fiston commencea a prendre des cours de barreur et d'escrime pour peut être rejoindre un jour les forces francaise.

Brillant et studieux,inutile de dire qu'il s'en sortit a merveille.16 ans, grâce aux contacts de son papounet, il pût rejoindre un bateau,ou il assista le barreur(Un travail des plus ennuyant). C'est a ce moment que sa vie changea complètement. Un navire pirate fit son apparition a l'horizon, guerre de canon au débuta, puis, on entendit a l'abordage plus tard. Combats brutaux s'en suivirent et le bateau francais perdît la bataille.Les survivants furent mis en ligne a genous,mains liées et virent leurs tête couper une a une. Le dernier en ligne, Notre Frédéric voyait son tour arriver. Il leva les yeux vers le pirate qui allait trancher sa tête,puis les nombreux pirates derrières qui riait et prenait vivres et trésors de l'ancien capitaine du vaisseau.Notre jeune homme demandit si il pouvait rejoindre l'équipage en tant que barreur. Après un rire bruyant,le capitaine pirate,hilare cria a son propre barreur de venir le rejoindre.

Le Barreur pirate s'approcha de lui et lui cracha au visage. Un sourire vicieux apparut aux lèvres du francais qui fit un croc-en-pied circulaire faisant tomber de surprise le barreur pirate,se leva rapidement,évita un tranchant d'épée du coupeur de tête d'un bond en arrière en faisant couper ses liens en même temps,prit une épée planter
dans le sol d'un soldat tomber au combat, parra un nouveau coup de l'exécuteur et trancha la gorge du barreur pirate qui venait de se lever pour aider son frère d'arme. Voyant tout le monde qui sortait leurs épée et leurs pistolet, Frédéric laissa tomber son épée dans un mouvement exagéré, théâtrale, se laissant . Il dit donc, en regardant le capitaine en ramassa :


-Il n’y a plus de barreur dans l’équipe…faites attention a ce que vous allez faire…


Et donc, fût a partir de ce moment ou il fût engager dans l’équipage. On peut dire qu’on lui fit une dûr initiation dans le début, mais le francais sûr très vite devenir dans les préféré du capitaine, ce qui était assez facile étant le barreur, le navigateur. Mais lorsqu’une nouvelle arriva un jour, une femme d’un beauté incroyable, mais que le jeune homme pouvait sentir qu’elle serait dangereuse pour ses buts personnels…bref, une longue série de jalousie et de rivalité fût né a ce moment. Mais un jour ou l’autre, leurs bateaux se fit prendre en embuscade par les forces francaises et il y eu très peu de survivant. Par exemple,Frédéric et Nefertiti qui s’était échapper a temps et qu’heureusement, ils ne s’étaient pas fait apercevoir. Et c’est donc après cela que nous continueront notre histoire avec une Nefertie qui réveilla le francais assez bruyament :

-Sa va sa va,je me lève…calme toi,on est prit au milieu de l’océan sur un petit radeau et j’ai même pas le droit de dormir. Ah.les femmes.

Frédéric se leva et s’étira, faisant bouger dangereusement le bateau,puis sortit sa bossolle aux couleurs d’or pour s’assurer que le bateau allait toujours dans la bonne direction. Ils durent pagayer un peu avec un morceau de bois pour se replacer :

-Donc…je crois que si le vent reste en notre faveur…on devrait être a venice dans 2-3 jours…heureusement qu’on était pas trop loin de la terre…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeMar 31 Aoû - 22:59

La jeune femme regardait à l’horizon avant d’avoir réveiller Frédéric. Certainement que l’idée de le tuer lui traversa l’esprit pour avoir enfin la paix de lui, mais il lui serait fort utile. Il était le seul a connaître le compas, car elle ne savait pas le lire et de plus il possédait un étrange sens de l’orientation qui allait au-delà du siens, s’était pas pour rien qu’il était le Barreur principale du bateau et le capitaine s’en était bien vite rendu compte, alors qu’elle lui avait mainte fois évité des empoisonnements ou des assassinas ! Beaucoup d’assassin avait tenté de s’infiltrer dans la cabine du capitaine, alors qu’ils s’étaient déjà infiltrer a la vue des gens ! Mais éventuellement, aucun ne rivalisait avec Nefertiti, l’Élue de Seth ! S’était une des raisons à Frédéric de jalouser la jeune femme, elle était meilleure que lui au corps à corps et elle arrivait à le vaincre en l’espace de quelques minutes ! Il savait se battre, s’était certain, mais contrairement à elle, il ne fut pas entrainer au combat dès son plus jeune âge. Et elle possédait d’autre capacité physique qui lui était fortement très utile tel que les poisons qu’elle en induisait ses armes ou bien des aiguilles qu’elle gardait toujours sur elle… mais il y avait une autre raison de pourquoi elle ne voulait pas tuer Frédéric… elle avait de fort sentiment pour lui, une forte attirance pour cet homme, mais il était si puérile et si faible, qu’elle n’avait pas une seule seconde pensé à se mettre avec lui, quoi qu’il était très séduisant et attirant, elle pourrait en tirer profit de lui, car il lui serait fortement très utile s’était une certitude ! Donc, pour l’instant, elle avait besoin de lui pour bien des raisons et tirer profit de la situation, il ne verrait rien venir car dès qu’elle en aurait fini avec lui, elle s’en débarrasserait à tout jamais ! Maintenant qu’elle n’avait plus le capitaine dans les pattes, elle pourrait retrouver le Set de Seth, des artefacts inimaginables ! Il y avait avant tout cette dague qui était éternellement empoisonné et qui générait le poison désiré de son utilisateur ! Malgré son pouvoir qu’elle possédait qui une fois dans l’ombre, elle devenait invisible, celle-ci avait une faille, si une lumière éclairait la zone ou elle était, son pouvoir cessait de fonctionner. Et il y avait cette agilité que nul aucun humain ne connaitrait, du moins, cela faisait d’elle un assassin hors paire …

Le gros lourdaud dormais encore et donc, la jeune femme le frappa alors pour le réveiller, elle désirait connaître sa position et il était le seul a pouvoir le faire, lui son pouvoir était l’orientation, il pouvait savoir précisément où ils étaient en se concentrant ! S’était un don fortement bien utile, mais la il ne l’était pas pendant qu’il dormait et donc, elle le réveilla d’une manière plutôt brutale et il se réveilla immédiatement et s’était tant mieux, car elle l’aurait assommé s’il ne se serait pas réveiller ! Et immédiatement, il se mit à chialer alors et raller sur les femmes et elle lui donna un coup de pied dans le genou.


- Ta fini de te plaindre ptit fils a papa et dit nous où nous sommes… t’ai inutile quand tu dors… Nous sommes peut-être râleuse, mais au moins nous sommes moins frisquet que vous les hommes… une petite grippe et bon pour le lit pour une semaine…

Et donc Frédéric indiqua alors qu’ils étaient toujours en bonne voie pour Venice, mais elle dut alors l’aider à pagayer avec une planche de bois pour ainsi ne pas dévier de leur cap ! Je vous l’ai dis, Nefertiti n’est pas ce genre de femme qui passe son temps à se plaindre et a se fier aux hommes ! Si elle devrait le faire, elle serait alors bien mal partit. Selon les calcules du jeune homme, ils étaient bon pour encore deux ou trois jours de voyage, sur un petit bout de la coque du bateau, a ne pouvoir rien faire ! Par chance, la mer regorgeait de poisson et la jeune femme en capturait donc avec l’aide de son agilité et de son œil pour ainsi avoir de quoi manger et aussi de pouvoir tuer ces foutu goéland qui tournait autour d’eux comme de simple vautour charognard et d’en faire de la bonne volaille pour le souper ! Pour le feu, et bien, étant donner qu’en se réveiller, ils étaient entourer de débris, elle en avait profité pour récupéré ce qui était récupérable et elle avait réussit à amasser des toiles déchirer pour ainsi se faire une toile pour être pousser par le vent ! Elle avait réussit a trouver des rames pour des canots qui était intacte pour pouvoir ramer ! D’accord la nourriture crue n’était pas vraiment excellente, mais pour le poisson ils mangeraient sashimi et ainsi que pour la viande, mais s’était toujours mieux que de mourir de faim, mais ce qui la manquait le plus…

- Du rhum… j’ai tellement envie d’une bonne bouteille de rhume que je vendrais mon âme au Diable pour l’avoir… mais bon, je vais garder mon âme tout de même ! Et toi… qu’es qui te manque le plus pour le moment ? L’alcool ? La bataille… et elle s’approcha alors de lui, lui exposant son imposante poitrine sous son visage… Les femmes …

Et elle lui donna un coup de poing sur le thorax et se leva de lui et riait pour continuer a manger …

- … ta pensé a ce que tu ferais une fois arriver à Venice ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeMer 1 Sep - 2:11

Donc,suite au éveil brûtal dont le pirate avait déjà vu bien pire et qui ne le surpris aucunnement avec l’assassine qui,soyons serieux, Frédéric ne trouvait pas qu’elle avait sa place comme pirate…qu’est-ce qu’une assassine faisait sur un bateau pirate après tout! On n’a pas besoin d’assassin sur un bateau en pleine mers! Frédéric avait bien tenté de la tué une ou deux fois, mais bon, tuer une femme n’était pas vraiment dans les spécialités du barreur. Mais la rivalité avait toujours été là. Car chacun voulait diriger le bateau et l’équipage lorsque le vieu serait mort. Maintenant il était en mille morceaux….Enfin bref. La jeune femme le réveilla assez brutalement (ce n’était pas la première fois),donc Frédéric l’ignora comme il était si bon de faire et se concentra plutôt a se concentrer sur son vrai travail : être barreur. Ils durent par contre tourner un peu le bateau pour bien le centrer dans le vent pour aller plus rapidement et c’était le temps à la relaxation encore une fois.Au moins l’assassine avait certaine utilité dans une telle situation…c’était pas mal elle qui amenait de la bouffe. Le francais pourrait certainement pècher lui aussi pour aider,mais bon,elle semblait tellement encrin a vouloir prouver que sa féminité était meilleur que l’homme, pourquoi ne pas la laisser faire! Enfin. Tandis qu’ils mangèrent, elle lui avoua qu’elle serait prête a vendre son âme pour une bouteille de Rhum, maintenant qu’elle y disait,un peu d’alcool fort, ferait du bien, c’était une bonne vérité.Puis elle lui demandait qu’est-ce qu’il lui manquait le plus depuis qu’ils étaient perdu sur l’ocean. L’alcool,l’action,les femmes….en agitant la poitrine a faire crier des hommes sur des toits devant lui. Il laissa son regard plongés dans cette joyeuse vue jusqu'à ce qu’elle lui donna un coup sur le thorax pour se mettre a rire. Frédéric se frotta ou elle avait frapper, et répondit :

-Pour sûr que les femmes me manquent,mais bon,c’est pas comme si on en avait sur le bateau…bah,il y en avait bien une, mais c’est pas moi qui y toucherait,après tout les matelots qu’elle s’est surement fait passée dessus…Mais ce que je ferais rendu a Venice? Je suis encore bien jeune,je vais voir si y’aurait pas un autre équipage de pirate qui cherche un barreur…après tout, les capitaines normalement cherche plus des types qui peut les faires sortir d’une grosse tempête qu’une…assassine.

Malgré sont allusion a Nefertiti, qui devait se reconnaitre,non parce qu’elle avait nécessairement coucher avec des matelots ou le capitaine ou peut importe, mais parce qu’elle était la seule femme de l’équipage,mais Frédéric continua sur son ton qui se montrait innocent, sans pouvoir y déceller le moindre ricanement. Comme si ce qu’il disait était un fait, alors qu’il inventait cela de toute pièce. Bien sûr il ne frapperait pas une femme sans une très bonne raison, donc il préférait insulter mentalement qu’autre chose.Enfin bref, suite au diner qui n’était pas si gros, le barreur enleva son chandail plutôt déchirer qui venait de secher faisait quelques heures et relaxa au beau soleil, les mains derrière la tête, les yeux fermer.Il sentit l’assassine bouger ou faire de quoi,peut être qu’elle allait recommencer a chasser pour des poissons. Il dit sans ouvrir les yeux :


-Arrête de bouger et relaxe un peu,on est prit là-dessus pour longtemps encore…Tu va finir par faire chavirer le bateau a force de courir d’un bord et de l’autre!
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeMer 1 Sep - 18:08

Cet homme était tout simplement puérile ! Il l’énervait à un point qu’elle se demandait si elle arriverait à endurer sa présence un peu plus longtemps ! Un chien restera un chien… du moins l’animal lui est fidèle et obéissant ! Cet homme n’était qu’un autre déchet de la société, un rebut qui se croyait supérieur à la femme simplement parce qu’il avait le pénis entre les deux jambes en permanence et non le contraire ! Il osa même l’insulter en la traitant de Pute ! Certes les pirates de leur ancien bateau la traitait ainsi, mais ils la respectaient aussi car elle en avait plaqué au sol plus d’un montrant ainsi sa force, mais aucun ne l’avait touché, à vrai dire, elle était encore vierge malgré son âge et les prétendants qu’elle a put croiser, mais jamais aucun homme n’avait su efflorer son entre-jambe avec son membre masculin, non ! Elle aurait coupé celui du premier qui aurait essayé de la violer… en fait, si elle l’avait déjà fait, une fois voila quelque mois alors qu’ils s’étaient accoster dans une ville marine et que lors d’un soir, la jeune femme buvait jusqu’en perdre la tête, mais étant son incroyable résistance à l’alcool qui lui venait de ses entrainements avec les assassins de Seth, elle était difficile à souler ! Et alors, ce soir là en question, un homme s’était essayer de la prendre, alors qu’elle était partie pour se promener dans les ruelles et question de s’amuser, elle joua à la pauvre petite fille qui allait se faire violer par le gros bourru ! Le pauvre, il ne vit pas le coup venir un coup qu’il avait descendu son pantalon, exposant drôlement son tout petit pénis qu’elle coupa sans hésitation et il se mit à hurler devant la douleur et elle lui trancha alors la gorge et quitta les lieux sans laisser de trace !

Ce Frédéric allait voir si un barreur était encore bien plus utile qu’un assassin ! S’était-elle qui avait sauvé la peau du cul du capitaine à plusieurs reprises ! S’était elle qui évita à troupe de s’empoisonner avec de la nourriture avarier que des gens du peuples, qu’ils avaient envahis, leurs donnèrent en guise de nourriture ! Les pauvres, il ignorait que la jeune femme possédait un œil magique qui lui indiqua où prendre la nourriture et ils purent ainsi s’approvisionner pour ainsi le voyage ! Ce qu’il détestait le plus ce pauvre crétin, s’était surtout de voir qu’une femme puisse être elle aussi le bras droit du capitaine et dans ses préférés et de pouvoir partager d’excellent repas, plutôt que de manger cette merde que les autres mangeaient. Il ne voulait pas partager ce poste… mais cela tombait bien, car elle non plus ne désirait pas partager son poste avec un… homme ! Il était si idiot, qu’il ne remarqua même pas le poison paralysant qu’elle y ajouta dans sa nourriture ! Il pensait qu’un assassin était inutile, il allait voir où cela était encore bien plus utile que lui qui n’avait de don que pour l’orientation ! Elle lui donna donc la nourriture mais elle savait que le poison prendrait un certain temps à réagir ! Et donc, question d’agacer le pirate, elle se mit à marcher d’un côté et d’un autre, comme si elle devenait de plus en plus impatiente ! Et cela marcha, il lui demanda de relaxer et elle ignora sa demande… et elle l’entendit alors s’étouffer et essayer de se débattre et en se tournant, elle le vit au sol, paralyser ne pouvant plus bouger ! Elle le fixa alors, question de voir s’il allait bien…

- Ça va ? … tu me fais encore un de ces coups c’est ca ?

Et voyant qu’il ne blaguait pas, elle afficha alors un sourire a donner froid dans le dos et elle s’approcha de lui et se pencha alors et se mit alors à balader sa main sur son corps et joua dans ses cheveux…

- Tu me traite de pute … mais c’est simplement le fait que je ne t’ai jamais donné l’impression que tu m’intéresserais et cela t’insulte de voir une femme te résister … au fais, je suis toujours vierge, au cas tu l’ignorais… et tu veux savoir à quoi sert un assassin ? Regarde-toi … tu à l’air d’une barre de fer qui ne peut bouger que si nous la prenons dans nos mains ! J’ai évité au capitaine de mainte fois à mourir de la main de nombreux assassins qui furent engagé pour le tuer ! Je nous ai sauvés la mise à plusieurs reprises alors que des gens empoisonnaient nôtre nourriture ou bien nous donnais de la nourriture avarié … et toi ? Qu’a tu apporter au capitaine mis à part ton incroyable sens de l’orientation, un don que tu en ignore même l’Existence ? Ne t’inquiète pas… je t’épargnerai la vie, tu m’es plus utile vivant que mort…

Et elle se pencha alors vers le pirate, lui donnant ainsi une vue incroyable sur son décolleter plongeant et elle murmura au creux de son oreille :

-… et très vite tu te rendras compte que je suis plus utile que tu ne le crois…

Et elle mit alors une substance liquide dans sa bouche et alla alors le transfère dans sa bouche pour le propulser avec son haleine pour ainsi lui permettre d’avaler sa substance, étant que tout son corps était paralyser et après plusieurs minutes, il put retrouver la maniabilité de son corps… et elle lui dit !

- Crois-moi… vaut mieux m’avoir comme amie, ou bien allier, plutôt comme une ennemis…
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 1:13

Ainsi donc, le barreur était couché dans le bout du radeau à relaxer au soleil avec les pas fatiguant de la jeune femme qui tournait en rond. Frédéric lui dit de se calmer, car se stresser ainsi était idiot et que sa ne servait a rien, mais bien entendu, elle n’en fit rien et continua. Le pirate haussa des épaules et continua de se reposer, lorsque d’un coup, une douleur intense le traversa et il se mit a s’étouffer pour ensuite sentir ses membres refuser de l’écouter.L’assassine vint voir ce qui se passait, laissant croire que ce n’était pas elle, mais malheureusement pour elle Frédéric n’était pas idiot. Il ne pouvait pas parler, donc il attendit. Elle se pencha un peu alors a coté de lui pour passer une main sur son torse pour aller jouer dans ses cheveux.Elle se mit a lui dire qu’elle venait de se venger qu’il l’ait traiter de pute et qu’il l’ai traiter de pute parce qu’elle lui jamais donner l’impression qu’elle s’intéressait a lui, qu’elle était vierge….bon sang, cette femme était bien susceptible pour une soi-disant pirate. Elle lui dit qu’elle lui épargnerait la vie,étant plus utile que mort, ce qui était…logique étant donner que sans lui,elle crèverait sur la mers, étant donner que le barreur avait pris cette précaution : il n’avait jamais dit qu’elle direction ils allaient. Il ne lui avait pas dit si ils devaient aller au sud ou au nord ou autre. Pour survivre sur cette océan,elle dépendait de ses talents de mémoire et d’orientation, car,si ils étaient capable de savoir ou ils se dirigeaient,c’était bien parce que Frédéric reussissait a se remémorer de la carte du monde qu’il avait perdu dans le bateau qui venait de couler.Bien sûr qu’elle n’allais pas le tuer! Enfin. Elle se pencha encore plus près des yeux du barreur,laissant une grande vue sur son décolter, elle lui murmura a l’oreille qu’elle était beaucoup plus utile qu’elle pouvait le croire,pour enfin lui donner l’antidote qu’elle dût lui faire un genre de bouche-à-bouche, car sa gorge ne désirait pas avaler, il pouvait a peine respirer déjà. Lorsqu’il récupera enfin le contrôle de ses mouvements, il dit :

-En tout cas, je vais d’apprendre au moins deux choses. De un, tu es TRÈS susceptible, Deux, tu gaspille ton poison et de l’antidote qui, qui sait aurait peut être pût nous être utile si un bateau passait, et de trois, je vais devoir me prendre ma bouffe moi-même, car quelqu’un ne peut pas contrôler son poison on dirait…Vivement Venice.

Environs tout ce que la jeune femme venait de réussir de faire, c’était de tué le peu de confiance que Frédéric avait pour elle et la bonne humeur qu’il aurait pût avoir, alourdissant l’atmosphère sur ce petit bateau. Donc, plus aucun autre mot ne furent échangé après cette dernière conversation. Le pirate finit par s’endormir pour de bon avant de se réveiller quelques heures plus tard, peut être par instinct…mais on pouvait voir un orage arriver. Des nuages noirs avec des éclairs pouvait se voir au loin…Bien sûr, ils pouvaient l’éviter mais…aussi fou que sa soit, les vagues puissante de la tempête, pourrait leurs faire gagner un jour ou deux de voyage….Et qui sait, peut être qu’il aurait une chance de foutre l’assassine par-dessus bord par accident. Sa serait merveilleux, oh oui. Les chats n’apprécie pas trop se baigner disait-on. Enfin. Voyant que Nerfertiti regardait aussi la tempète au loin, Frédéric dit :

-Et on va y aller. Les vagues puissante vont nous faire gagner beaucoup de temps…elle vient vers nous, alors….aide moi a abaisser les voiles et attache toi après le radeau avec une corde. Sa va brasser…

Et donc, ce fût ce qui arriva. La tempète ne généra heureusement pas de vague trop gigantesque pour démolir le radeau, ou l’endommager et avec le vent et les vagues dans leurs dos…Garder le radeau droit fût le plus dur, ou ils durent mettre leurs poids a une partie du radeau a l’autre sans arret pour s’empecher de se retrouver a l’envers.A part le fait qu’ils durent vider l’eau qui était entrer dans le bateau avec les fortes vagues et le fait qu’ils étaient complètement tremper jusqu'à l’os,lorsque la tempète se termina, le jour se mit a se lever pour laisser a nouveau le beau soleil. Les vagues recommencèrent a se calmer, et ils purent remettre les voiles après s’être remis dans la bonne direction a nouveau.

Tandis que le jeune homme dénouait le nœud autour de sa taille de la corde pour l’attacher au radeau et qu'il enlevait sa tunique, se retrouvant simplement en boxer pour les tordes et enlever le plus d’eau possible avant de remettre simplement son pantalon, il jeta un œil vers l’assassine d’où, on pouvait voir que le tissu blanc qui cachait sa poitrine était devenu presque invisible dût a l’eau. Le barreur ne se gêna pas de faire une remarque du genre :

-C’est bien joli tout sa..Enfin, avec l’avance qu’on a prit…notre chemin c’est peut être réduit d’un jour ou une demie journée. Et on est correcte…On a simplement eu un petit bain salé.
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 2:47

Susceptible ? Oui elle l’était et fortement ! Malgré que les assassins lui avaient apprit à ne pas laisser les commentaires des gens l’affecter, elle n’arrivait pas à faire autrement avec Frédéric. Il avait atteint son orgueil et sa fierté, ce qui était grave pour elle et donc, elle usa de son savoir pour ainsi démontré son talent au jeune homme, quitte de le voir n’avoir aucune confiance en elle, elle s’en fichait de toute façon car arriver à Venice, elle allait le laisser la et partir sur son chemin et se trouver d’autre idiots qui seraient utile pour son voyage et promettre plein de chose à ces hommes pour ainsi obtenir d’eux leurs aides ! Une femme restera toujours une fine manipulatrice et donc, après l’avoir donné l’antidote, elle s’assit en position indienne pour ainsi commencer à méditer ! L’homme lui dit quelque insulte, mais elle était déjà bien loin dans la méditation et n’entendait plus rien, ses sens en alerte au cas où ! Elle allait le tuer arriver à Venice, elle en faisait le serment ! Cet homme n’était qu’un idiot de plus sur la Terre que le monde n’avait pas le besoin d’avoir, un idiot mignon mais il en avait plein d’autre sur la terre et des biens plus intéressant ! Elle repensait à sa vie qu’elle menait en Afrique, à l’Égypte et se demandait pourquoi elle avait finalement accepter de partir à l’aventure … elle s’ennuyait du pays, du sable chaud, des dattes qui était un fruit sucré mais très bon ! Voyager à dos de chameau lui manquait aussi, s’était si plaisant de pouvoir se balader et d’admirer le paysage ! Certain n’y comprenait rien, mais la jeune femme adorait ces lieux car s’était paisible et sans décore végétale ! Et en plus, s’était la qu’ont pouvait rencontrer une très grande variété de serpent, de scorpion et de tarentule tout aussi venimeux les uns que les autres et ces poisons étaient si rare depuis qu’elle était partie de sa région natale !

Le voyage devenait vraiment long et insoutenable avec cet homme qu’elle ne pouvait plus sentir la présence ! Elle pensait à comment le tuer une fois arrivé à Venice… elle pourrait lui planter une de ses aiguilles empoisonner sur une de ses jambes et ainsi prendre la fuite et le laisser crever dans d’atroce douleur ou bien, elle pourrait attendre qu’il sorte le premier et elle l’égorgerait derrière son dos, ou lui planterait sa dague empoisonner dans son dos… ou encore, si jamais il préférait qu’elle soit la première à sortir, elle le ferait et l’égorgerait alors qu’il serait encore en train de monté et Paf, elle aurait la paix ! Ou bien, elle pourrait passer son chemin et le laisser en planque pour avoir enfin la paix de cet homme qu’elle désirait se débarrasser ! Bref, tout ces choix étaient toutes alléchante les unes et les autres, mais la jeune femme ferait son choix que plus tard, car pour le moment, d’autre chose plus grave semblait se préparer ! L’ai était devenu plus lourd et menaçant et elle remarqua alors la tempête qui s’approchait d’eux et la jeune femme y vu alors une solution parfaite pour se débarrasser de l’homme qui allait sans doute chavirer par-dessus bord, mais s’était trop beau pour la réalité, surtout qu’il insista la jeune femme à s’attacher avec une corde pour ne pas chavirer… quel élan de bonté pour la jeune femme qui pourtant l’avait empoisonner, mais par la tonalité de sa voix, elle pouvait sentir sa fausse gentillesse… un autre atout que les assassins lui permirent d’apprendre lors de son entrainement et de ses missions, comment comprendre le langage corporelle et ainsi les tonalités de voix… certes, elle avait du les apprendre a travers les gens lors de missions, ce qui lui dona les atouts qu’elle possède maintenant…

Après l’orage passé, tout deux étaient trempe et l’homme se déshabilla pour se retrouver en sous-vêtements et elle le remarqua même relooker sa pair de seins et lorsqu’il fut assis, elle se leva alors, étant autour aussi humide que lui et attendit donc qu’il prenne place au sol… il voulait la relooker, il allait être servit ! Elle commença alors par enlever ses bottes de cuire d’une façon plutôt sensuelle et elle en fit couler l’eau qui s’était infiltré et elle la déposa alors dans un coin et en fit de même avec l’autre. Elle enleva alors sa ceinture et la déposa avec ses bottes et elle enleva alors sa jupe qui était attacher par un bouton qu’elle n’avait juste à défaire ! Elle essora sa jupe du mieux qu’elle put et l’étendit sur la planche de bois qui était un peu plus loin et elle enleva alors son gilet qui dénuda sa poitrine au complet et tordit son gilet avant de le joindre à sa jupe et elle enleva ses pantalons rayon blanc et rouge pour se retrouver avec seulement un string en cuire et prit alors place en face du pirate et profita alors du soleil pour séché et laissa ses vêtements séché… elle remarqua très vite que le pirate était exciter devant une telle vue et elle eu un sourire… peut-être bien… la dedans, aucune confiance n’avait besoin d’exister et elle se leva alors pour s’approcher du pirate pour prendre place sur lui et eu un sourire coquine…


- Dit… ta une solution pour faire passer le temps au lieu de se chicaner et de se prendre la tête ? dit-elle en se penchant très proche du pirate, glissant une main sur son torse. A moins que tu ne désire pas profiter de cette situation…

Et elle se leva alors pour reprendre place, attendant la réponse du pirate… pourquoi pas s’amuser après tout ?

Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 3:51

Suite a l’empoisonnement, ce fût un bon silence qui en suivit. Puis vint le moment de la tempète ou heureusement ils s’en tirèrent indemne, mais mouillé. Mais suite a l’empoisonnement, certaines pensées arrivèrent a l’esprit du barreur qui regretta de ne pas y avoir pensé avant….Cette femme allait le tuer aussitôt que Venise serait en vue. Elle allait l’empoisonner ou tout simplement lui foutre un poignard qu’elle avait surement de cacher quelque part, comme son poison, dans le dos et elle le tuerait sur les coups, balançant son cadavre dans l’ocean et irait a Venise toute seule comme une grande. Même si lui-même était un excellant dueliste a l’épée, un parfait escrimeur, elle était une assassine. Elle était entrainé spécialement a pouvoir éliminer des gens qui faisait trente fois sa taille. Elle était beaucoup plus agile que lui et avec son poison, une éraflure et il était foutu. Il devait se l’avouer, cette femme était plus forte que lui. Il était plus fort coté physique,il pouvait peut être lever plus lourd qu’elle, mais elle, elle pouvait tué n’importe qui sans même que la personne concerné le sache. C’était cela une assassine. On leurs tourne une fois le dos et s’en ai fini. Donc, il devait calmer ses neuronnes avec elle. Il n’avait pas peur d’elle,bien au contraire, mais il ne faisait que réaliser le danger. Il se rappellait de la dernière phrase qu’elle lui avait dit ‘’Vaux mieux m’avoir en ami qu’en ennemi’’. Et il venait de comprendre que c’était une menace qui était le plus claire au monde. ‘’Si je ne t’aime pas, tu es mort.’’. Il venait de comprendre le message maintenant. Il n’allais pas devenir froufrou avec elle, mais du moins, il allait arrêter de chercher les problèmes avec elle avec ses vielles provocations du temps qui lorsqu’ils étaient dans une équipage, attaquer pour tuer un membre de l’équipage équivalait a passer a la planche. Le capitaine avait assez de chose a gerer, il ne voulait pas que les membres de l’équipage commence a s’entretuer…alors le premier que cette idée stupide venait a la tête, il la passait a la planche. Plouf, dans l’eau. Bonne chance pour la suite. Donc, étant plus mental que physique contrairement a la femme, il lui balancait des provocations par-ci par là….Enfin. Maintenant c’était une habitude a perdre…

Donc la suite devint plus intéressante. Le Barreur commença a torde ses vêtement, lorsque…la jeune femme, dont le top était quasi transparent déjà, enlevait ses bottes. Curieux, il la regardit un peu pour voir qu’elle se déshabillait vraiment! Et quel beau corps elle avait, un corps parfait. Si parfait qu’il en devint dur comme le roc. Sa poitrine, ses cuisse sa taille,tout était parfait. Portant des boxers assez serrer, on pouvait bien voir que le penis de l’homme désirait avoir plus de place pour s’épanouir complètement. Armée seulement d’un string qui cachait l’entre jambe de la femme,elle s’approcha de lui et vint s’assoir sur lui ou plutôt ,sur le bas de son membre dûr et elle se pencha vers lui,sa poitrine humide et froide dût a la tempète, glissant le long du torse de Frédéric qui ne fit qu’en devenir plus dur. Elle lui demanda si il avait un plan pour passer le temps et qu’il serait fou de passer sur l’occasion…mais malheureusement pour elle…Même dûr comme un cheval, le francais n’était pas stupide. Malgrés ses mots qui suivirent,il posa une main sur les fesses de la jeune femme et une sur son ventre a caresser chacun d’eux. Il lui dit :


-Toi qui se dit vierge et que m’aime autant qu’un rat, voudrais me donner le privilège d’échanger le plaisir avec toi? Je suis désoler…Je tiens beaucoup trop a mon penis pour qu’on me le coupe….

Et d’un coup, de sa main sur le ventre de la jeune femme et de la mains sur une fesse, il la propulsa dans l’eau ou elle y fit un plongeon, passant par-dessus bord. Frédéric se mit a rire et il baissa la voile pour ne pas aller plus loin et attendre Nerfertiti. Lorsqu’elle fût près du bateau,il lui tandis la main :


-C’était une blague,j’espère que tu ne m’en veux pas…? Ahaha.
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 4:36

La tension était bien présente et de ce part avec l’acte qu’elle venait de lui provoquer, elle ne pouvait pas espérer moins, cela ne la dérangeait en rien, car le temps sur le bateau où elle ne devait pas répliquer et ne rien dire était passé ! Maintenant, elle désirait le respecte et que l’on ne la prenne pas à la légère ! Elle était peut-être une femme, mais elle était bien plus intelligente que l’on pourrait croire et beaucoup plus sournoise. Nefertiti n’était pas la petite connasse frigide qu’elle avait exposé aux gens, et malgré le fait qu’elle soit vierge, elle en connaissait un rayon sur le sexe, mais jamais une véritable occasion s’était présenter pour le faire, toujours que les préliminaires pour ainsi berner des gens qu’elle désirait tuer ou voler ! Et de plus, elle possédait un instinct animal qu’elle développa avec l’aide des mentors de Seth qui lui apprirent tout ce qu’une femme de sa trempe se méritait de connaître de tout sur les hommes, sur la manipulation, sur la tromperie, et bien encore… et maintenant que l’équipage n’existait plus, le code de la piraterie ne s’appliquait plus réellement, pour le moment, du moins, elle ne s’était pas vraiment considéré comme étant une pirate, malgré que les faits étaient là, pour elle tout était le contraire, mais bon. Il fallait dire qu’elle avait une certaine touche de remord vis-à-vis de son acte envers lui… elle avait briser le peu de chance qu’elle aurait eu pour pouvoir le manipuler e s’était donc pourquoi qu’elle le tuerait une fois arriver a Venice, car elle ne désirait pas de lui comme un poids plus qu’autre chose et elle espérait qu’il puisse avoir compris la menace qu’elle lui avait fait s’il désirait rester en vie ! Mais bon, surtout pour elle, il était préférable de détruire une menace potentielle et un ennemi qui saurait griller sa couverture ! Une fois rendu à Venice, elle pourrait enfin reprendre la vie d’assassin qu’elle était supposée vivre au tout départ …

Un orage éclata et ils durent s’attacher avec de la corde et une fois l’orage passé, ils étaient bien trempe et donc, le pirate s’était déshabiller pour ainsi tordre ses vêtements et la jeune femme en fit alors autant, mais elle voyait qu’il ne cessait de la relooker, qu’il n’arrivait pas à la quitter du regard des yeux et la jeune femme en profita alors pour bouger de façon sensuelle ! Même que lorsqu’elle enleva son gilet, elle passa délicatement ses mains sa poitrine pour les caresser brièvement et elle y alla pour ses pantalons ! Elle se savait belle et attirante, mais le seul truc qu’elle garda sur le dos, était son string et son bandeau, son œil de Seth. Il était hors de question qu’elle quitte son artefact, elle ne désirait pas le perdre ou que l’autre en profite pour lui voler, quoi qu’il ne saurait l’utiliser, étant donner que ce set avait spécialement été créé pour l’Élu du Dieu en question. La jeune femme était vouer pour une vie bien spécial et elle ignorait les dangers qui la guettait et donc, très vite, elle s’amusait encore à bouger de façon sensuelle et alors qu’elle alla sur le pirate pour lui faire du rentre dedans, elle espérait qu’il accepte de coucher avec elle car elle en aurait profité pour le balancer par-dessus bord pour lui calmer les ardeurs à ce monsieur. Il insinua alors qu’elle allait sans doute lui couper le pénis de cet homme et elle eu un léger rire…


- Hooo… croit moi… il en est rien… et elle glissa alors sa main sur son entre-jambe pour le caresser légèrement le pénis de Frédéric. Je ne coupe le membre masculin que de ceux qui ose me violer ou abuser de moi… hors… dans ce cas, c’est moi qui s’offre à toi… mais si tu ne désire rien de moi…

Mais très vite, elle se fit pendre à son propre jeu et alors qu’elle voulu reprendre place face à lui, elle se fit propulser dehors du canot pour ainsi se retrouver à la mer et plongea tête première à l’eau et sortit l’entend s’esclaffer et lui dire que cela était qu’une simple blague et tendit alors la main pour l’aider à remonter et elle le tira alors par-dessus bord le faisant plonger dans l’eau et elle s’agrippa alors au bateau pour remonter dessus fixant le jeune homme et rire au éclat…

- C’était une blague, j’espère que tu ne m’en veux pas… ? Hi hi hi hi… allez monte… faisons une trêve jusqu’à notre arriver à Venice… j’étais sérieuse sur une point… il serait bien que la fin du voyage se passe sans que la tension soit froide et oppressante… Dommage que l’on ait pas du Rhum… j’aurais proposer de trinquer avec toi… ta une idée à proposer pour passer le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 5:30

Donc, après tout les problèmes rencontrer,le jeune homme désira enlever l'eau de ses vêtements...mais il sembla que Nefertiti aussi! Ce qui supris pas mal le barreur. Il ne s'attendait pas a ce que la jeune femme sois une ni-sainte-ni-touche. Elle tentait de le faire baver depuis le debut pour faire descendre ses défenses en lui montrant des plonger sur sa poitrine fabuleuse où bien elle lui caressait le torse. Mais tout de même...elle s'était mise a se déshabiller et en plus,elle le faisait sensuellement,comme si c'était pour lui! Il sentit le piège,mais la regardit pareil,après tout,c'était très agréable.Elle bougeait d'une façon si sensuelle! C'était incompréhensible! Pourquoi faisait-elle cela? Oui sa sentait le piège a plein nez,mais pourquoi l’empoisonnerait-il a nouveau. Parce qu’il avait dit que sa poitrine était jolie au travers de ses vêtements mouillés? Par cela, il complimentait son corps…tout de même, elle n’avait pas prit cela comme une insulte!! La voila maintenant, la poitrine nue qui ne s’empecha pas de se caresser brièvement. Frédéric était si dur et serrer dans son boxer, qu’il avait peur que sa déchire! Mais il savait garder son sang froid. Il n’allait pas se faire piéger a nouveau! Elle s’approcha alors de lui, prenant même place sur lui, sa poitrine glissant contre son torse tandis qu’elle allait lui chuchoter des paroles, désireuse de vouloir faire passer le temps. Mais Frédéric lui demanda pourquoi est-ce qu’elle proposait de telles choses, elle qui est vierge et qu’il tenait beaucoup trop a son membre pour se le faire couper….Elle lui répondit que c’en était rien qu’elle ne coupait la tige des hommes qui tentait de l’abuser. Elle avait même commencer a caresser légèrement son membre qui était coincer dans le tissu depuis le début, comme si cela l’empêchait de grandir encore plus. Mais Frédéric, flairant le piège fit basculer la jeune femme par-dessus bord! Et en riant,il la fit remonter en lui disant que ce n’était qu’une blague, mais en fait, elle le savait et il le savait, il avait tout simplement été plus vite qu’elle! Évidemment,elle le fit tomber a l’eau a son tour et tout résultat en une trêve. Tant mieux. Maintenant mouillé complètement jusqu'à les boxers,il remonta a nouveau sur le petit bateau et enleva ses boxers pour les tordres,tandis que la jeune femme lui redemandât si il avait une idée quoi faire…Mais maintenant qu’elle était mouillé…ses longs cheveux tombant sur sa poitrine nue, le barreur ne pût que trouver cela plus sexy et tandis qu’il tordait ses boxer trempe qui fit tombe de l’eau en chute, le membre de l’homme,se mit a réclamer beaucoup d’attention. Il était déjà dur depuis une dizaine de minute depuis qu’elle avait commencer a se déhabiller voila qui en était trop. Le Pénis était devant une femme a la beauté fatale, dont le fait d’être mouillé de faisait que rajouter de l’attirance…Donc sans répondre a la jeune femme, Frédéric déposa son boxer pour le faire sécher au soleil et se mit a donner de l’attention au monstre qui pointait vers la femme directement. Se Masturber devant la femme le rendait encore plus chaud…sa faisait du bien. Mais une question arriva dans sa tête…qu’allait faire la jeune femme, qui le regardait maintenant? Elle venait de l’allumer comme jamais, elle ne devait pas être étonner qu’il veuille relâcher son excitation…
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 5:55

La jeune femme ne s’était nullement sentit insulter devant le compliment de l’homme, quoi que pour certaine, cela aurait été puérilement déplacé, mais pour elle, elle trouva cela excitant car pour la première fois, Frédéric avouait enfin que la jeune femme lui faisait de l’effet, enfin elle entendait ce qu’elle désirait entendre, car elle détestait ne pas être désiré par un homme, mais comble le tout, elle put remarquer une légère grosseur dans son pantalon. Elle n’était pas encore bien grosse, mais la jeune femme allait s’occuper de cela et c’est pourquoi qu’elle s’était commencé à déshabiller de façon TRÈS alléchant, que même Frédéric ne pourrait pas dire qu’elle n’était pas sensuelle ni attirante en ce moment ! Elle connaissait les hommes, même si selon le code de Pirate, aucun pirate n’avait le droit de lui faire des avances, ou de s’en faire entre eux, ce qui était parfait pour elle car elle ne désirait pas passer le plus clair de son temps à vouloir défendre ses droits en tant que femme de ne pas se faire taper par ces hommes, qui beaucoup était peu attirant, en faite, Frédéric était un des seuls qui savait attirer le regard de la jeune femme ! Il était vraiment beau et elle se rendit bien compte un peu plus tard que la nature l’avait lui aussi choyer d’un membre assez gros et magnifique et donc, elle continua a se déshabiller pour finalement se caresser légèrement et donc, elle alla vers Frédéric, question de le séduire et de lui faire une petite blague pour le jeter par-dessus bord et donc, elle l’invitait à avoir du plaisir avec elle, mais l’homme semblait suspecter quelque chose et la jeune femme alla jusqu’à lui toucher son gros membre qui était a son potentielle grosseur et elle se rendait bien compte qu’il n’était pas dépourvu d’un faible membre, tout le contraire et elle pouvait même y sentir sa vigueur et sa force ! Elle lui susurra encore quelques mot avant de sentit une main venir se poser sur une fesse et une autre se poser sur son ventre et être projeter dans l’eau. On venait carrément de la devancer… et la jeune femme se ramena vers la barque, avec l’idée de prendre sa revanche et alors qu’il pencha sa main pour l’aider en disant que s’était une blague, elle le tira alors à l’eau, monta et ria elle aussi à son tour et lui proposa une trêve, sachant qu’un pirate n’a pas le droit de refuser une trêve d’un autre confrère !

Assise, elle remarqua alors Frédéric qu’il se mit complètement à poile, le membre très fièrement dur et pointant vers elle et elle lui demanda alors ce qu’il désirait faire alors et sans attendre, il s’assit et se mit alors à jouer avec son pénis sous ses yeux et étrangement, la jeune femme se sentait exciter elle aussi et sans attendre, elle enleva elle aussi sa petite culotte et se mis alors à se faire rouler la bille en déposant ses jambes sur chacun des rebords de la barque pour ainsi en écarter ses jambes et elle se mit alors à se masturber et à se prendre une seins avant de finalement se pencher vers l’arrière, la tête se déposant sur une planche et elle se jouait ainsi pendant un bon moment, voyant que Frédéric s’excitait sous la vue, elle se leva alors et alla vers lui, posant un genou à côté de lui et alla vers ses lèvres pour en soutirer un baiser fougueux, en fait elle l’obligea littéralement à l’embrasser, qu’il le désirait ou non et elle glissa sa main gauche vers son membre qui enleva la main de Frédéric pour ainsi en saisir son membre et débuta un mouvement de va et viens, parfois elle massait et parfois elle le masturbait. Son corps était en feu et ne désirait que de l’affection de cet homme et elle espérait bien voir ce qu’il allait pouvoir faire avec la jeune femme, lui qui se ventait tant être un excellent baiseur ! Pour l’instant, elle le dominait totalement, l’embrassant fougueusement alors que sa main droite lui avait saisit sa queue de cheval et elle tira dessus pour ainsi en descendre la tête par en arrière et elle alla embrasser son cou qu’elle mordit sans hésitation et descendit vite vers son membre, en prenant soins d’embrasser chaque parcelle de son corps qu’elle fréquentait ! Il n’avait pas affaire à une petite bourgeoise qui avait peur de souffrir. Au contraire, Nefertiti savait qu’elle allait avoir de certaine douleur et cela l’excitait encore plus, car la douleur apportait un certain sentiment aphrodisiaque chez la pirate et lorsqu’elle arriva au membre, elle y passa la langue jusqu’à l’extrémité et elle en glissa alors vers les testicules qu’elle jusqu’à arriver à l’anus du pirate et le lécher avant de remonter vers son membre et de finalement le prendre en plein bouche et le suçait avec avidité et sensualité…
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Aétios

Aétios

Messages : 170
Date d'inscription : 28/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeJeu 2 Sep - 6:32

Donc suite a la petite blague qui fût retourné contre Frédéric, tout devint très intense et chaud d'un coup. La vue du corps parfait de la jeune femme et mouillé était beaucoup trop irrésistible pour que le barreur puisse...y résister! Donc après avoir tordu ses boxer pour y faire couler l’eau, il se mit a se masturber en regardant l’assassine qui, après quelques secondes où elle fût spectatrice, décida elle aussi donner un spectacle! Elle enleva le string qui cachait son intimité et s’assura de tout montrer au barreur et se mit à se masturber et se caresser la poitrine! Frédéric pensa qu’ils allaient tout simplement se masturber a la vue d’un et l’autre qui était suffisamment excitant, mais d’un coup, Nefertiti se leva et vint chercher un baiser dominateur au barreur surpris ,en enlevant sa main de son membre pour qu’elle continue a sa place. Et dieu seul sait comment sa main était douce et chaude! Elle le surpris encore une nouvelle fois en tirant sa queue de cheval pour lui embrasser et mordre le cou et se mit a donner des baisers sur son corps en direction de son membre pour finalement aller s’en occuper avec ses lèvres et sa langue. Elle ne se gênait pas a le prendre en pleine bouche et tandis qu’elle y était, le jeune homme caressait les cheveux de la jeune femme en profitant de la situation,même qu'il poussa sa tete un peu a un moment donner pour qu'elle aille un peu plus loin pendant quelque petite seconde et la laissa continuer comme elle voulait ensuite.Lorsqu’elle le fit venir,car sa langue était une professionnelle,ce qui était étonnant pour une vierge et le barreur commençait tout de même a douter, Frédéric n’attendit pas ,il se leva a son tour la fit accoter contre son coté du bateau,les jambes écartées et lui alla directement lécher l’intimité et le clitoris de la femme, entrant en plus un doigt dans l’anus de la femme, pour se venger de la morsure a son cou.Il finit ensuite par remonter et alla passer ses levres partout sur son corps jusqu'à sa poitrine qu’il alla faire ce qu’elle faisait tout pour le mettre en valeur depuis le début du voyage. Il les embrassas et les léchèrent pour aller ensuite monter dans son cou et aller l’embrasser langoureusement,tandis qu’il frottait son intimité avec des petits va et viens contre le clitoris de la femme,sa main glissant vers sa chatte pour y entrer quelques doigts et la masturber….

-Je commence a avoir de vrai doute sur le fait que tu es vierge...Tu semble une experte du domaine au contraire....Enfin,je vais y remédier.

Il la pénétra alors,le barreur se tenant par les rebords du petit bateau et faisait les va et viens en échangeant parfois des baisers langoureux,après un moment,il arrêta ses mouvements et se mit a faire des mouvements en rond avec son bassins pour faire bouger son penis en elle et la rendre dingue,avant de recommencer a donner des coups,cette fois-ci lent,mais puissant,faisant vibrer le bateau a chaque coup.
Revenir en haut Aller en bas
Medusa
Admin
Medusa

Messages : 181
Date d'inscription : 27/05/2010

Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitimeDim 5 Sep - 3:26

Le doute semblait survoler dans l’air autour du jeune homme vis-à-vis de la jeune femme qui semblait être un peu plus expérimenté qu’elle ne laissait paraître ! Elle avait dit qu’elle était bel et bien vierge, mais elle n’avait jamais dis qu’elle n’était pas expérimenter. N’oublions pas que le mot vierge possédait deux définitions : le fait qu’une femme n’a jamais été pénétrée et le fait qu’une femme n’a jamais mis au monde un enfant ! Hors dans tout les cas, ces deux cas étaient véritable, mais elle connaissait le corps des hommes et on lui avait apprit comment le manipuler de sorte a soit faire plaisir, torturer ou souffrir ! Dans tout les cas, elle était une experte, mais côté plaisir, elle devait avouer que cela remontait à un peu plus loin le toucher du corps masculin, mais elle était bien contente de voir qu’elle n’avait pas perdu la main, mais éventuellement, elle s’était amuser avec son propre corps, question de réchauffer l’atmosphère et donc, elle avait écarter ses jambes et exposer son vagin qui était imberbe et parfait, mais si Frédéric était attentif, il put remarquer divers cicatrices sur les jambes de la jeune femme ! Elle était très habille, mais il lui arrivait de temps en temps de se faire couper lors d’un combat à l’épée, car niveau Duel, elle n’était pas ce qui était le meilleur et elle savait qu’elle perdrait contre Frédéric si elle n’usait pas plutôt de ses talents d’assassin plutôt que l’escrime. Sur ce domaine, Frédéric était le meilleur mais, elle misait toujours sur ses talents d’assassine. Il valait mieux se débarrasser de son ennemi le plus tôt possible et le plus rapidement ! Mais en ce moment, s’était, rapprocher son ennemis pour plus de plaisir et qui sait, il allait peut-être lui faire comprendre que le sexe était bien plus savoureux qu’elle ne laissait croire, enfin, il y avait très peu de chance qu’elle se laisse aller lorsqu’ils reviendraient sur Terre et qui sait, réussirait-il à la convaincre de lui laisser quelques minutes d’avance avant de le tuer.

Alors qu’elle s’était toucher et voyant que l’homme était de plus en plus exciter, et elle se leva alors et alla vers lui pour se permettre de l’embrasser fougueusement en descendant sa main pour enlever celle du pirate pour ainsi saisir son membre qu’elle masturba elle-même. Il put parfaitement se rendre compte qu’elle était une experte dans le domaine, ce qui était du à tout les débuts d’échange sexuelle qu’elle effectuait avec ses victimes avant de les tuer. Elle était une femme et possédait des désires elle aussi et donc, elle profitait des victimes mais lorsqu’ils venaient à vouloir la pénétré, elle leur coupait la tête pour ainsi ne pas leur permettre cela, et pourquoi ? Car elle ne désirait pas tomber enceinte d’eux. Les prêtes Égyptiens possédaient des connaissances plus poussé et lui avait dit que à un certain moment, la femme est susceptible de tomber enceinte, principalement lorsqu’elle évacue du sang pendant une semaine. S,était donc une semaine avant et pendant la semaine qu’elle évitait tout contacte, mais après, elle se laissait libre à ce qu’elle voulait et donc, ses menstruation n’était pas prévu encore pour au moins deux semaines, elle connaissait son corps et donc, savait quand elle pourrait être enfanté… et donc, elle se donnait à cet homme ! Elle ne comprenait pas pourquoi, mais il était le seul à qui elle se donnerait de la sorte, d’étrange sentiment qu’elle ne connaissait pas et ne comprenait pas, mais qui pourtant ne la perturbait pas. Et donc, elle glissa ses lèvres sur son corps jusqu’à arriver à son membre et de le prendre en plein bouche, de le sucer avec beaucoup d’avidité et alors qu’elle le fit venir dans sa bouche, recrachant le tout dans l’océan, elle se fit vite soulever, poser sur le bateau et les jambes écarter. Frédéric désirait lui aussi s’amuser avec elle et s’amusa de ce pas avec son vagin pour un magnifique cunnilingus. Elle se mit aussitôt à gémir et frissonner de désire. S’était qu’il s’y connaissait tout de même et elle pouvait sentir que ses lèvres savaient quoi faire et lorsqu’elle sentit son doigt entré dans son anus, elle poussa une plainte et le frappa alors sur les côtes pour son mécontentement, mais très vite, elle se remit à gémir et a reperdre de la force. Ses ongles s’accrochèrent au bateau et elle renversa sa tête par en arrière pour pousser des plaintes plus forte et ses lèvres remontèrent à elle pour embrasser son corps et fini sur ses seins qu’il suça avec avidité et il alla l’embrasser, sentant son pénis se frotter contre son clitoris et sa main glisser sur son corps qui était en sueur pour venir la masturber en glissant quelque doigt à l’intérieur d’elle et lui parla de son doute et elle se mit alors à rire…

- Huuummmm… j’ai… j’ai d… dis… dis… qu… que j’é…tais vi… vierge… pa… pas… in… inne… inexpérimenté… Hummm… dan… dans le domaine… Je… je conn… connais to….tout des….des pré… préliminaire…

Les ongles encrés dans le bateau, la jeune femme hurla de douleur sous la pénétration. S’était qu’il était quand même ben membré ce pirate, il n’était pas dépourvu tout de même et le sang coulait alors de son vagin, démontrant ainsi sa virginité et elle se mit alors à gémir après plusieurs minutes et son corps se recouvrait de sueur de plus en plus et à chaque mouvement, elle poussait des plaintes de plaisir. S’était encore meilleur lorsqu’il se mit a faire tourner son membre avant de commencer a donner de puissant coup de bassin… Elle cru en devenir folle a tel point que s’était bon…
Revenir en haut Aller en bas
http://milleetunconte.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Mille million de mille sabord !!! Empty
MessageSujet: Re: Mille million de mille sabord !!!   Mille million de mille sabord !!! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mille million de mille sabord !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mille et un conte :: Nos RP !!! :: Les contes !!!-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser